lienlien


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 On s'haime

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Date d'inscription : 25/07/2014
Messages : 28

# J'suis bien mal
Phase 2, sniff


http://wtfck.easyforum.fr/t57-gil-nam-joon-monsieur-richou-au-rapport
MessageSujet: On s'haime   Mer 30 Juil - 19:47


On s'haime



Le soleil était en train de se coucher au loin, lézardant le ciel d'orange, de rouge et de rose. C'était beau et pourtant, ça ne me faisait ni chaud ni froid. Imperturbable devant la fenêtre, j'attendais que la réception se manifeste pour annoncer la voiture. Propre comme un sou neuf, lavé, peigné, parfumé, je respirai le charisme : ça en jetait. Je ne laissais jamais rien au hasard avoir le souci du détail me permettait de ne jamais rien oublier et d'être parfait en tout point ; personne ne pouvait me reprocher quoi que ce soit sur mon apparence. J'avais très vite appris que les premières impressions étaient toujours d'une importance capitale dans le business et les gala de charité n'étaient que des excuses pour que les grands de ce monde se retrouvent et allongent leur liste de contacts. Il était crucial de s'y montrer, au moins de temps en temps, au risque de se voir rayé de la mémoire de l'élite de la société.

La sonnerie du téléphone retentit dans le silence ambiant et je me détournai de la fenêtre pour aller décrocher. « .. Bien. Je descends. » La voiture était là. J'attrapai ma veste de costume et l'enfilai sur ma chemise impeccablement repassée. Je poussai un soupir et réajustant mes manchettes, je me déplaçai dans l'appartement jusqu'à toquer à une porte. « C'est l'heure. » On aurait pu penser qu'un couple de jeunes mariés déborderaient d'amour et qu'ils n'auraient d'yeux que l'un pour l'autre. Et pourtant .. C'était bien loin d'être notre cas. Nous devions endosser ce rôle en société mais la situation était bien loin d'être aussi rose lorsqu'il n'y avait que nous.

© MUSCLOR.


fuck you signature
& fuck YOU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t57-gil-nam-joon-monsieur-richou-au-rapport
avatar
Date d'inscription : 26/07/2014
Messages : 22

# J'ai encore de l'espoir
Phase 1, bro


http://wtfck.easyforum.fr/t71-kim-mi-young-it-s-time-for-me-i-m-the-queen#261 http://wtfck.easyforum.fr/t133-kim-mi-young-j-suis-mariee-t-y-cr
MessageSujet: Re: On s'haime   Mer 30 Juil - 20:10


On s'haime



Peignant lentement mes cheveux, j'observais mon reflet dans le miroir. Ce soir j'allais de nouveau endosser le rôle d'épouse comblée et amoureuse de son jeune époux. Quelle blague franchement ! Nous étions loin de filer le parfait idylle. Quand les portes de l'appartement étaient closes, plus rien n'existait entre nous. Chacun de notre côté, on faisait notre petit bout de vie sans trop chercher le contact puisqu'on trouvait ça déjà assez injuste de s'être mariés pour une histoire de business. Enfin moi je ressentais ça comme ça.. Ce qu'il en était pour lui restait un mystère. Il ne parlait pas beaucoup et son regard froid m'insupportait. Il était bien trop fier..

Faisant un chignon de mes cheveux, je me maquillais rapidement en évitant de mettre trop de rouge. Non ce soir, tout était dans le regard et je m'appliquais à me faire de grands yeux noirs et captivants. J'étais mariée certes, mais ça ne m'interdisait pas de continuer à vouloir plaire aux hommes. Tout ça, c'était marqué sur le papier ! Lorsqu'on frappa à la porte, j'enfilais mes boucles d'oreilles. « C'est l'heure. » Répondant que j'arrivais dans la seconde, j'enfilais mes escarpins rouge qui tranchaient avec ma robe noire et sortais enfin de ma chambre. Ma pochette sous le bras, je saluais l'homme devant moi, mon mari et passait la porte qui était ouverte. Il était temps, c'était l'heure et il y avait un peu de route à faire.

© MUSCLOR.


A brend new life

©️ ketchup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t71-kim-mi-young-it-s-time-for-me-i-m-the-queen#261 http://wtfck.easyforum.fr/t133-kim-mi-young-j-suis-mariee-t-y-cr
avatar
Date d'inscription : 25/07/2014
Messages : 28

# J'suis bien mal
Phase 2, sniff


http://wtfck.easyforum.fr/t57-gil-nam-joon-monsieur-richou-au-rapport
MessageSujet: Re: On s'haime   Mer 30 Juil - 20:29


On s'haime



La porte s'ouvrit et je la regardais passer sans aucun intérêt. Qu'est-ce qu'il ne fallait pas faire pour combler un père. S'il y avait bien une personne sur Terre pour laquelle j'avais du respect, c'était bien mon paternel. D'habitude, c'était les parents qui ne savaient pas dire non aux enfants, et j'en avais un parfait exemple avec Miyoung et son père mais dans mon cas, c'était moi qui ne refusait aucune requête de mon père. Il avait voulu que je me marie, très bien, je m'étais marié. Ce n'était pas une petite demande et pourtant, j'ai gardé pour moi mon mécontentement. Il n'aurait jamais été question de fréquenter Miyoung si ça n'avait tenu qu'à moi, et pourtant, on était aujourd'hui tous les deux mari et femme. Aux yeux du monde en tout cas. Pour moi, elle ne changeait pas, elle était toujours cette gamine pourrie gâtée et superficielle. On n'était pas du même monde : rien en commun. Du tout.

Je récupérai ma montre posée sur la table et l'attachai à mon poignet avant de glisser mon portable dans la poche intérieur de ma veste. Un dernier coup d'oeil à l'appartement avant de fermer la porte derrière moi. Les talons de Miyoung claquaient contre le sol poli et résonnaient dans tout le couloir. Elle n'avait jamais su être discrète. Je profitai pourtant de ces derniers instants de répit : ça n'allait pas durer. A partir du moment où nous allions mettre les pieds hors de l'immeuble, les masques s'abaisseraient et les véritables visages seraient cachés. Nous étions fort heureusement de très bons acteurs tous les deux. Le jeu en valait la peine mais n'était pas peu risqué. La moindre erreur pouvait être fatale, aussi bénigne soit elle.

Inspiration. Je passai finalement la porte du bâtiment donnant sur la rue. Expiration. C'était parti pour toute la soirée. Posant une main dans le dos de Miyoung à mes côtés, on avança vers la voiture dont la porte s'ouvrit devant nous et je la laissai grimper d'abord avant de prendre place à mon tour à côté d'elle. La soirée risquait d'être longue, comme à chaque fois.

© MUSCLOR.


fuck you signature
& fuck YOU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t57-gil-nam-joon-monsieur-richou-au-rapport
avatar
Date d'inscription : 26/07/2014
Messages : 22

# J'ai encore de l'espoir
Phase 1, bro


http://wtfck.easyforum.fr/t71-kim-mi-young-it-s-time-for-me-i-m-the-queen#261 http://wtfck.easyforum.fr/t133-kim-mi-young-j-suis-mariee-t-y-cr
MessageSujet: Re: On s'haime   Jeu 31 Juil - 17:23


On s'haime



Mes talons claquant sèchement contre le sol, je marchais dignement comme on me l'avait appris dés mon plus jeune âge. Une dame se devait marcher élégamment et c'est ce que je m'appliquais à faire ! Mon sac fermement pressé contre mon flan, je savais que Nam joon me suivait à la trace tout en gardant ses distances. Pour l'instant, il avait tout les droits de le faire mais une fois dehors, nous allions devoir arborer nos masques avec précaution. Le moindre faux pas, la moindre erreur et nous étions découvert !

Sentant sa main fermement pressée contre le bas de mon dos, j'arborais un sourire chaleureux et me laissais ainsi guider. Je n'étais pas si mauvaise actrice, bien au contraire ! Je me félicitais d'avoir ce talent là. Assise sur le cuir confortable des sièges de notre voiture, je posais mes mains sur mes genoux, le regard tourné vers le ciel. Une belle nuit étoilée que nous avions là. " La nuit est belle n'est ce pas chéri ? " Cette appellation devenait de plus en plus facile à prononcer bien qu'un peu d'amertume faisait frémir mes lèvres alors que je me sentais condamnée à l'appeler de la sorte. Il n'y avait aucun sentiment naissant entre nous, ces mots étaient si vides de sens et pourtant nous savions les utiliser comme s'il n'en était rien. Comme si nous étions amoureux et qu'ils exprimaient ainsi notre état. Mari et femme pour la vie. C'était encore quelque chose que j'avais du mal à digérer même après 6 mois passés ensemble .

© MUSCLOR.


A brend new life

©️ ketchup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t71-kim-mi-young-it-s-time-for-me-i-m-the-queen#261 http://wtfck.easyforum.fr/t133-kim-mi-young-j-suis-mariee-t-y-cr
avatar
Date d'inscription : 25/07/2014
Messages : 28

# J'suis bien mal
Phase 2, sniff


http://wtfck.easyforum.fr/t57-gil-nam-joon-monsieur-richou-au-rapport
MessageSujet: Re: On s'haime   Jeu 31 Juil - 19:48


On s'haime



Pourquoi moi ? Pourquoi avait-il fallu que mon père et celui de Miyoung soient si proches qu'ils se promettent de marier leurs enfants pour devenir ainsi membres de la même famille ? Non pas que je n'appréciais pas M. Kim mais aujourd'hui, la tendance voulait que chacun puisse choisir à qui il se destinait. Visiblement, cette façon de voir était encore trop récente pour nos paternels. Pour eux, le mariage arrangé ne choquait pas, au contraire, ils pensaient sincèrement que les parents étaient les mieux placés pour savoir qui convenait ou non à leurs enfants. J'aurais pu tomber sur pire, il fallait voir les choses comme ça. Elle aurait pu être repoussante et superficielle au lieu d'être seulement superficielle.

Miyoung prit la parole et je tournai la tête vers elle aussitôt, hochant la tête tel le mari attentif que j'étais censé être. « Oui. Il fait bon en plus, c'est assez agréable. Ca te dérange si j'ouvre la fenêtre mon amour ? » Paroles creuses, mais seule Miyoung et moi savions ce qu'il en était. Nous étions passés maîtres dans l'art de la conversation fausse et inutile. Il ne devait pas y avoir couple plus hypocrite sur Terre mais jouer le jeu nous était profitable à tous les deux. Je lui adressai un sourire mince, suffisant pourtant aux yeux du reste du monde qui pensait que j'étais fou amoureux de ma jeune épouse, moi d'habitude si froid et mystérieux. Tout était une question de technique et je ne laissai rien au hasard, comme toujours : lui témoigner à elle seule de l'affection, bien que factice, jouait en ma faveur et me faisait passer pour un homme aimant et gentil, c'était tout ce que je demandais. Le chauffeur nous jetait quelques rapides coups d'oeil dans le rétroviseur et je me demandai s'il n'était pas au service de mon père ou de M. Kim, tous les deux toujours très, voire trop intéressés par notre vie de couple, comme deux petites commères. Qui aurait cru que deux des plus grands hommes d'affaire de Corée se comporteraient ainsi ?

© MUSCLOR.


fuck you signature
& fuck YOU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t57-gil-nam-joon-monsieur-richou-au-rapport
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On s'haime   

Revenir en haut Aller en bas
 

On s'haime

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Gangnam Area :: Les hôtels de luxe-