lienlien


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Wang Junno ▬ Je crois qu'en tout homme, il y a un autre homme. Un inconnu, un conspirateur, un rusé [Stephen King]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Date d'inscription : 03/08/2014
Messages : 259

# J'suis bien mal
Phase 2, sniff


http://wtfck.easyforum.fr/t167-wang-junno-je-crois-qu-en-tout-homme-il-y-a-un-autre-homme-un-inconnu-un-conspirateur-un-ruse-stephen-king http://wtfck.easyforum.fr/t195-wang-junno-come-on-girl-friendshi
MessageSujet: Wang Junno ▬ Je crois qu'en tout homme, il y a un autre homme. Un inconnu, un conspirateur, un rusé [Stephen King]   Dim 3 Aoû - 15:05


Ma gueule, j'suis

Wang Junno

Phase 2
24 ans
Chef de table au Seven Luck Casino le soir, et étudiant en journalisme la journée
Bisexuel
Kim Jong Dae a.k.a Chen [Exo-M]



Qu’est-ce que la normalité ? Le fait de s’adapter aux exigences de la société ? De cacher une part de sa personnalité par désir d’être accepté par autrui ? D’avoir certains comportements pour être conforme à la norme ? Ou alors est-ce le simple fait de craindre la vérité ? De se protéger des autres ? Je ne sais pas si je cherche à me protéger ou à être intégré dans la société. Peut-être qu’il y a une part des deux, ou peut-être pas. Je pense simplement que certains traits de ma personnalité, observables, sont là pour me préserver, tandis que d’autres me permettent de me fondre dans la masse. Par exemple, je ne pense pas que mon arrogance est un quelconque lien avec le fait de me lier aux autres, au contraire, c’est une forme de protection. Je n’aime pas l’idée que les autres se croient au-dessus de moi, peut-être par fierté ou par mépris de ceux qui sont nés avec une cuillère en or dans la bouche, de ce fait, j’ai besoin de faire comprendre aux autres que je sais mieux que tout le monde, tentant ainsi d’imposer mes idées. Je ne dis pas non plus que je suis le plus intelligent, ni le meilleur, mais je vaux plus que certains êtres vivants et puis, cela, inconsciemment, me procure une certaine satisfaction, un certain bien être. Ceci dit, cela n’est qu’une toute petite part de mon « moi », je reste tout de même disposer à être un philanthrope, qui est certainement une forme de conformité. Le confort des autres prime parfois sur mon propre confort. J’aime offrir aux autres un certain bonheur, les aider dans leurs difficultés. J’ai ce besoin incompréhensible d’améliorer la vie des autres, comme si j’avais échoué à la mienne et que j’avais besoin de réparer mes erreurs. Je suis capable à tout moment d’aider une personne dans le besoin, par exemple, je peux m’arrêter pour aider une personne âgée à traverser un passage piéton, je peux offrir de la nourriture aux personnes dans le besoin. Bref il y a une grande part d’humanité en moi.

A cause de mon côté arrogant, j’ai tendance à être aussi très têtu. Lorsque j’ai une idée en tête, lorsque je pense avoir raison, je ne démords pas, je ne laisse jamais tomber, m’entêtant, m’acharnant pour avoir le dernier mot, pour avoir toujours raison. Je suis très attaché à mes idées, mes décisions et j’en deviens presque insensible aux arguments, aux raisonnements qu’on m’oppose. Je suis d’une obstination excessive. Cela a eu certes quelques conséquences négatives mais aussi positives. On ne me fera pas dire ou faire ce que je ne veux pas dire ou faire. Outre ça, j’ai le besoin impérieux d’être en contact avec les autres, de recevoir et de donner de l’affection. Je ne dirais pas que je suis aussi doux qu’un agneau, c’est totalement faux, mais j’aime prendre les individus dans mes bras, les serrer contre moi, leur sauter dessus, m’agripper à eux comme un panda. Je suis une sorte de grosse peluche qui a continuellement besoin d’avoir un contact physique avec autrui. Ce n’est pas parce que je suis un carencé en affects, enfin je ne crois pas, mais c’est juste que j’aime le contact des autres. Cela paraît parfois assez surprenant, en vue de mes autres comportements, mais c’est ainsi, je n’y peux rien.

Pour finir sur moi, je suis quelqu’un qui tente, du mieux qu’il le peut, de faire rire l’assemblée, d’avoir toujours une blague en tête. Je suis un grand blagueur, même si je ne sais pas si toutes mes blagues font réellement rires. J’aime entendre le doux rire de mes interlocuteurs, cela me procure une sensation de ravissement, comme si quelque part, cela prouve que je suis apprécié des autres.


Ton déclencheur c'est quoi hm ? : Mon déclencheur est un sentiment commun à tout humain, plus précisément, ce sentiment est la peur. Bien sûr, cela ne touche pas n’importe quelle peur, cela serait bien trop compliqué. Ma seconde personnalité se déclenche uniquement lorsque la peur d’être abandonné me cisaille l’esprit. Je ne peux définir la provenance de cette peur, l’origine exacte, mais dans tous les cas, la peur d’abandon me rend tout autre, me fait devenir quelqu’un que je ne désire pas être, comme si, tel un reptile, je perdais une part de ma peau, faisant ainsi dévoiler une toute nouvelle. Malheureusement pour moi, cette peur d’abandon survient assez régulièrement, de manière irrégulière, face à mes proches. Même la seule pensée d’être abandonné par les autres me fait changer de visage, de comportement, mais à des degrés totalement différents. Parfois ce changement de caractère peut atteindre son apogée, comme peut être très bas. Tout dépend de la situation, de mes pensées, de mes ressentiments. Je n’ai aucun contrôle dessus, cela survient brusquement, telle une bourrasque balayant tout sur son passage. Je n’ai pas conscience de ce changement ou très peu, mais encore une fois, cela résulte du contexte. Je peux clairement me rendre compte de ce changement comme absolument pas, c’est très variable. Mais je ne peux rien y faire, je dois subir et accepter.

Ton caractère, il est comment quand t'es pas toi ? : « Je me regarde dans ce miroir, face à moi, l’air éreinté. Je passe délicatement une main dans mes cheveux, tentant de me ramener à la réalité. Et puis . . .  soudainement le miroir se brise en quelques morceaux, laissant place uniquement à des fragments de verre. Rapidement le gouffre s’empare de moi, laissant place à ce visage flou et brisé. »

Je ne suis pas forcément ce que les gens pensent que je suis. Réside en moi un monstre, un autre moi qui ne survient que dans certains cas. Je ne suis pas ce que l’on peut appeler un « Schizophrène », je suis juste un homme avec une double personnalité, terrée en lui comme un sombre secret. Je deviens une personne très indépendante, qui déteste attendre d’autrui, qui déteste compter sur autrui et qui préfère compter uniquement sur elle-même. Je préfère être seul que d’être avec les autres. Parfois même j’en viens à m’enfermer sur moi-même, à être dans une bulle où il n’y a que moi et uniquement moi, j’en viens à détester la compagnie des autres, à ne rien supporter venant des autres, à détester leur présence oppressante. L’idée que l’on m’aide me fait vomir et me répugne. C’est comme si dans ce monde j’étais seul, comme si j’avais besoin d’être seul, sans personne d’autre, et je ne m’en porte pas plus mal, au contraire. De plus et contrairement à ce que j’ai dit auparavant concernant ma personnalité, je deviens particulièrement égoïste, ne pensant qu’à moi, qu’à mon propre confort, qu’à mon propre bonheur, sans même avoir la moindre petite attention à l’égard des autres. Je ne tiens compte que de mes propres désirs, mes propres intérêts, ne tenant jamais compte de ceux des autres. Je suis centré sur moi-même ne me souciant ni d’Adam, ni de Eve. Mais peut-être suis-je ainsi par simple manque de confiance en moi.

Je deviens très sensible à tout reproche, à tout mécontentement. Bref, je m’énerve alors très rapidement et surtout pour un rien. Le moindre petit détail peut me faire rentrer dans une colère intarissable. Par exemple, le simple fait de changer mes habitudes peut m’énerver, ou encore le simple fait de me toucher la peau peut me rendre encore plus sensible que d’ordinaire. Et malheureusement, il n’y a rien qui puisse arrêter mon énervement dans ce genre de condition. Ce qui fait que je deviens étrangement violent et méchant. Je suis capable de frapper quelqu’un alors que jamais, en temps normal, je ne le ferais. Je peux tout envoyer valser avec un seul coup de main. C’est comme si un démon prenait possession de moi. Je suis méchant autant physiquement que verbalement. Je peux dire des mots horribles aux autres, des mots qui ne devraient jamais sortir de ma bouche. Je suis un véritable démon, un homme détestable que l’on préfère éviter.


Mon histoire n’est en rien spéciale, elle est considérée comme normale, proche de la majorité des individus sur cette Terre. Je n’ai jamais subi de sévices, je n’ai jamais connu le sang, la mort d’un proche, je n’ai jamais touché à la drogue, même pour essayer, je n’ai pas de trouble psychiatrique, je ne vis pas dans une famille monoparentale ou encore recomposée, bref un parcours semblable à beaucoup. Bien sûr, j’ai connu des illusions, comme des désillusions, j’ai connu la tristesse, comme la joie, j’ai déjà pleuré, de nombreuses fois. Qui, de toute manière, dans ce monde n’a jamais pleuré, au moins une fois, même un bébé pleure lorsqu’il sort du ventre de sa mère. Je n’ai pas connu le bonheur parfait, ma vie a été semée d’embûches, de coups durs, de difficultés à surmonter, mais j’ai fini par « faire avec ». Avais-je le choix de toute manière ?

Je suis né à San Francisco, alors que mes parents étaient en voyage de noce. Je n’étais pas prévu pour aussi tôt, et je suis malheureusement né prématurément. Ma naissance précoce est certainement due au fait que j’étais manifestement intrigué d’avance par ce vaste monde, ma curiosité ne pouvant supporter d’attendre encore. A cause de cette fameuse naissance non préméditée, mes parents ont dû rester sur place, à San Francisco, ne pouvant encore retourner en Corée du Sud. Ils n’avaient pas d’autre choix de toute manière. Beaucoup les avaient prévenu que partir à une telle période en voyage de noce était un risque, autant pour eux que pour le bébé. Entêtés ils étaient quand même partis en voyage de noce, le sort leur retombant dessus. Pendant deux ans, j’ai vu les paysages de San Francisco défilés sous mes yeux de bébé, passant de mains en mains dans les services hospitaliers, pour être certain que tout allait parfaitement bien.  Ce n’est qu’après deux ans qu’ils ont enfin pu retourner en Corée du Sud, à Séoul plus précisément. Malheureusement, leur séjour prolongé leur avait énormément coûté et ils ne leur restaient presque plus rien, en dehors de quelques économies, qu’ils avaient entassé pendant plusieurs années et qui, à la base, auraient dû servir pour mes études plus tard.
Depuis ma naissance, et ce jusqu’à maintenant, je me suis toujours senti redevable envers mes parents, me sentant terriblement coupable. Je les avais, indirectement et inconsciemment, pris tout leur argent. S’ils faisaient autant de crédits c’était de ma faute, s’ils faisaient autant attention eux dépenses, plus que dans le passé, c’était entièrement de ma faute. Petit, j’avais l’impression qu’ils m’en voulaient, qu’ils ne m’aimaient pas comme ils auraient dû m’aimer, que toute la responsabilité de la perte d’argent était mise sur mon dos. Je voyais le mal partout. De ce fait, rapidement, je devins un enfant sans problème, très sage, ne demandant jamais rien à ses parents, se contentant toujours des choses simples de la vie, mangeant parfois même du pain rassis, même si c’était une situation très rare.  Je n’étais pas non plus extrêmement pauvre, mais l’argent ne coulait pas à flot et les problèmes financiers n’étaient pas rares.

Désireux d’être parfait aux yeux de mes parents, je n’étais pas du genre à rester auprès des autres et me retrouvais souvent seul à réviser dans mon coin, en tout cas, au collège. Je n’avais pas vraiment d’amis, craignant l’influence néfaste qu’ils pouvaient avoir sur moi. Je n’étais franchement pas associable et la compagnie des autres m’importait peu. Néanmoins, pour une raison qui m’est inconnue, je suis brusquement tombé dans le cercle vicieux de la popularité à mon arrivée au lycée. Je n’ai jamais compris pourquoi les individus avaient autant afflué autour de moi en quelques jours. A partir de là, j’ai radicalement changé, devenant ainsi plus ouvert, plus marrant, plus tourné vers les autres. Certes, mes études n’étaient pas mises de côté, mais je profitais enfin. J’avais surtout le désir d’être apprécié des autres comme si cela me permettait de compenser le manque que j’avais toujours ressenti avec mes parents.
C’est au lycée que j’ai fait la rencontre de Xiao, une rencontre qui m’a quelque peu bouleversé et qui a entrainé tout un désarroi en moi. Je l’ai aimé, réellement, comme jamais je n’avais aimé. J’ai cru pendant longtemps que notre relation pouvait être durable, malgré son passé, malgré ses faiblesses, j’étais certain de le garder auprès de moi. J’étais près à tout pour le rendre heureux, pour voir un sourire égayait son visage. Malheureusement, notre relation n’a duré que deux petites années, me laissant ainsi une cicatrice, au plus profond de mon âme.  Jamais de ma vie je n’avais autant souffert, jamais de ma vie je n’aurai cru suffoquer pour un homme. J’ai essayé d’oublier, d’effacer sa présence, son odeur, de mon esprit, tentant de le rayer de ma liste. C’est pour cette raison que j’ai déménagé pendant un an à Busan, pour oublier ce passé si déplaisant. Pendant cette année-là, j’ai mûri, grandi, me rapprochant étrangement de ma famille, trouvant des réponses à mes questions, jouant enfin le rôle du fils aîné, du grand frère. Cette séparation m’a de ce fait permis de me remettre en question, de soigner mes blessures d’enfance, de comprendre mes erreurs d’interprétation. Mes parents ne m’avaient jamais rejeté, tout comme je n’avais jamais été dans l’ombre de ma petite sœur, ils ne m’avaient jamais tenu responsable de leur manque d’argent, c’était juste moi qui m’avais toujours mis la pression.

Après mon année à Busan, je suis revenu dans ma ville, pour pouvoir étudier le journalisme mais aussi pour pouvoir retrouver Xiao. J’ai réussi l’un mais pas l’autre.  Pendant deux ans, j’ai tenté de trouver quelques petits boulots, par ci par là, essayant ainsi de subvenir à mes propres besoins, essayant de payer mes études par moi-même, ne voulant pas dépendre de mes parents et principalement par manque de moyens. Depuis quelques mois je suis chef de table au seven luck casino, pour mon plus grand plaisir. J’espère ainsi pouvoir continuer dans mes études et peut-être retrouver l’homme perdu . . .



Je n'ai pas su résister à Chaton -Ivy- quand elle m'a dit qu'elle avait un pv intéressant, je suis une faible personne et une personne folle aussi, que l'on me pardonne ma faiblesse. Bref, j'espère avoir la force de rp -i can do it- parce que j'avoue avoir eu une baisse de motivation pendant un assez long moment. Sinon ça j'ai 20 ans -i can cry ?-. Quant à mon pseudo je ne sais pas si je garde les anciens ou si j'en trouve un nouveau, donc pour le moment on va dire que l'on me connait -la blague-  sous le pseudo de Sachi / Mufasa. So I am happy to be with you. Take care of myself !  

Code:
Kim Jong Dae a.k.a Chen [Exo-M] <vert>»</vert> <a href="http://wtfck.easyforum.fr/u33">Wang Junno</a> <vert>»</vert> Pris




+ And hope seems like a promise
There's no way I can hide it's written on my face and all these complications now . . . Maybe I'm afraid to open up and let You in behind the curtain. Maybe I'm afraid of the questions that I know You'd raise what I thought was certain. © caius


Dernière édition par Wang Junno le Mer 6 Aoû - 12:39, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t167-wang-junno-je-crois-qu-en-tout-homme-il-y-a-un-autre-homme-un-inconnu-un-conspirateur-un-ruse-stephen-king http://wtfck.easyforum.fr/t195-wang-junno-come-on-girl-friendshi
avatar
Date d'inscription : 24/07/2014
Messages : 359

# Baisses les yeux
j'suis le roi ici


http://wtfck.easyforum.fr/t37-bang-in-ho-a-day-without-sunshine-is-like-you-know-night#50 http://wtfck.easyforum.fr/t48-bang-in-ho-un-puceau-canon#79
MessageSujet: Re: Wang Junno ▬ Je crois qu'en tout homme, il y a un autre homme. Un inconnu, un conspirateur, un rusé [Stephen King]   Dim 3 Aoû - 15:07

Bienvenuuuuuue :D

N'hésites pas si tu as des questions et courage pour ta fiche   



Owi, tripotes moi cochon

T'as la banane ou tu l'as pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t37-bang-in-ho-a-day-without-sunshine-is-like-you-know-night#50 http://wtfck.easyforum.fr/t48-bang-in-ho-un-puceau-canon#79
avatar
Date d'inscription : 25/07/2014
Messages : 484

# Wtf, déjà ?!
Phase 3, tuez-moi


http://wtfck.easyforum.fr/t39-zheng-xiao-overdrive-pain-ain-t-cheap http://wtfck.easyforum.fr/t47-zheng-xiao-poison-and-tears
MessageSujet: Re: Wang Junno ▬ Je crois qu'en tout homme, il y a un autre homme. Un inconnu, un conspirateur, un rusé [Stephen King]   Dim 3 Aoû - 16:36

MON CHATON D'AMÛR ! ♡♡♡ je pensais pas que tu viendrais si vite you know ! *^* j'm'étais dis que tu allais réfléchir itoo itoo et en faut non !
Mah je suis trop contente que tu sois là ! Mis a part que je ne suis pas là jusqu'au 20 étant donné que je ne capte pas bien internet là où je suis ;0;
Mais bon.. bienvenuuuue sinon ♡♡
Si tu as des questions, sms moi ou les deux admins sont là !
Et j'espère que tu te plairas parmi nous mon chat !




« BLACK DAHLIA »
come back to realize, looking for anywhere, decide from yourself , dress of skin. Piece of your wish come from the fortune piece of your past will be there©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t39-zheng-xiao-overdrive-pain-ain-t-cheap http://wtfck.easyforum.fr/t47-zheng-xiao-poison-and-tears
avatar
Date d'inscription : 03/08/2014
Messages : 259

# J'suis bien mal
Phase 2, sniff


http://wtfck.easyforum.fr/t167-wang-junno-je-crois-qu-en-tout-homme-il-y-a-un-autre-homme-un-inconnu-un-conspirateur-un-ruse-stephen-king http://wtfck.easyforum.fr/t195-wang-junno-come-on-girl-friendshi
MessageSujet: Re: Wang Junno ▬ Je crois qu'en tout homme, il y a un autre homme. Un inconnu, un conspirateur, un rusé [Stephen King]   Lun 4 Aoû - 16:55

In Ho : Merci ♥ et si j'ai des questions, je n'hésiterai pas ^^

Xiao : Ben SI j'ai pas pu m'empêcher en fait parce que je me suis dit "imagine j'attends encore plus et quelqu'un me le prend" donc j'ai foncé ♥ et puis tu sais que je t'aime trop muahaha ♥ Bref, je t'attendrai jusqu'à ton retour ne t'en fais pas *oua ouaa*
Je te contacterai par sms t'en fais pas, j'espère que ton pv concordera avec ce que je vais faire de lui *croise les doigts* parce que bon les pvs et moi, ça fait 300000 ! Et Merci ♥



+ And hope seems like a promise
There's no way I can hide it's written on my face and all these complications now . . . Maybe I'm afraid to open up and let You in behind the curtain. Maybe I'm afraid of the questions that I know You'd raise what I thought was certain. © caius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t167-wang-junno-je-crois-qu-en-tout-homme-il-y-a-un-autre-homme-un-inconnu-un-conspirateur-un-ruse-stephen-king http://wtfck.easyforum.fr/t195-wang-junno-come-on-girl-friendshi
avatar
Date d'inscription : 24/07/2014
Messages : 359

# Baisses les yeux
j'suis le roi ici


http://wtfck.easyforum.fr/t37-bang-in-ho-a-day-without-sunshine-is-like-you-know-night#50 http://wtfck.easyforum.fr/t48-bang-in-ho-un-puceau-canon#79
MessageSujet: Re: Wang Junno ▬ Je crois qu'en tout homme, il y a un autre homme. Un inconnu, un conspirateur, un rusé [Stephen King]   Mer 6 Aoû - 19:31

Buh ! J'attends juste que ivy vienne lire ta fiche avant de valider :D Comme tu es son pv, ça me parait normal :D



Owi, tripotes moi cochon

T'as la banane ou tu l'as pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t37-bang-in-ho-a-day-without-sunshine-is-like-you-know-night#50 http://wtfck.easyforum.fr/t48-bang-in-ho-un-puceau-canon#79
avatar
Date d'inscription : 03/08/2014
Messages : 132

# J'suis bien mal
Phase 2, sniff


http://wtfck.easyforum.fr/t169-lim-ah-in-stay-away#1500 http://wtfck.easyforum.fr/t177-lim-ah-in-wanna-meet-the-devil#15
MessageSujet: Re: Wang Junno ▬ Je crois qu'en tout homme, il y a un autre homme. Un inconnu, un conspirateur, un rusé [Stephen King]   Mer 6 Aoû - 22:58

Ivy m'a donné son accord ! J'te valide donc :D


BOOM! Bienvenue!



BOUYAKA ! BIENVENUUUE !

J'ai l'immense honneur et plaisir de t'annoncé que tu as rejoins le groupe des Phase 2 et que par définition, tu as rejoins notre grande et belle famille de demeurés ! Bon, bien évidemment... Ton périple parmi l'administration n'est malheureusement.. pas fini.. Eh oui. Bon, il y a peu de choses, tout de même mais soit, c'est important ! Nous allons alors te rediriger vers les lieux importants où tu dois aller ! En premier lieu..Tu dois aller lire ce post et t'inscrire dans une team ! Par la suite, tu dois avoir des amis, te faire ton petit gangster de licornes et tout ça, et pour ça.. Il faut que tu ailles . Cela fait, tu peux d'ores et déjà poster ici si tu as une idée de lien en particulier en tête. Par la suite, tu pourras toujours passer par si tu veux te lancer dans l'aventure tout de suite ! Mais nous te conseillerons d'aller te chercher un boulot, mais si tu es un étudiant, je te conseillerais d'aller checker ton inscription et d'aller t'inscrire à un club! Bien sûr, et ça, j'aurais dû le dire au début, tu dois te trouver un toit, c'est le plus important ! Sinon, je te conseille de checker régulièrement les news du forum, mais aussi d'aller tenter ta chance dans les suggestions si une idée brillante te viens ou d'aller poster ta question ici si jamais c'est important ! Oh, surtout, surtout, n'oublies pas d'acheter ton téléphone qu'on puisse te contacter à toute heure ou de créer ton compte. Sinon, tu peux aussi aller rp dans la partie qui est réservée pour ça, tout comme tu peux aller flooder ou faire un tour du côté des picasso !

Bon, maintenant que le topo est fait.. j'te laisse travailler mon chou ! Et bien sûr.. joue bien ! c'est le plus important !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t169-lim-ah-in-stay-away#1500 http://wtfck.easyforum.fr/t177-lim-ah-in-wanna-meet-the-devil#15
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Wang Junno ▬ Je crois qu'en tout homme, il y a un autre homme. Un inconnu, un conspirateur, un rusé [Stephen King]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Wang Junno ▬ Je crois qu'en tout homme, il y a un autre homme. Un inconnu, un conspirateur, un rusé [Stephen King]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Marcher tout en étant bourré
» ♠ Tout est relatif, seul la Vodka est Absolut
» Création d'un groupe Tout sur RRTC
» Ecran tout bleu
» [Fermé] PC Lent Mais tout neuf ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Mais t'es qui? :: les prisonniers-