lienlien


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 You're mine, don't forget it feat. Tian Wei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Date d'inscription : 03/08/2014
Messages : 132

# J'suis bien mal
Phase 2, sniff


http://wtfck.easyforum.fr/t169-lim-ah-in-stay-away#1500 http://wtfck.easyforum.fr/t177-lim-ah-in-wanna-meet-the-devil#15
MessageSujet: You're mine, don't forget it feat. Tian Wei   Lun 4 Aoû - 21:54


You're mine, don't forget it

feat tian wi

Un vent de colère parcourait mon être alors que je posais mes yeux sur la petite sous merde qui se trouvait à mes pieds. Les traits de mon visage étaient crispés et les veines de mon front bien marquées à cause de cet enfoiré de drogué. Je lui avais donné une seule mission et il avait été incapable de l'effectuer correctement. Résultat ? La drogue se trouvait dans les mains du mauvais type et l'argent en tout cas pas dans les miennes. Après une énième coup dans les côtes du petit dealer, je faisais signe à mes employés pour qu'ils le dégagent de mon bureau et me dirigeais d'un pas las vers l'un des tableaux qui ornaient les murs de la pièce. Je tournais la tête pour vérifier que personne ne m'observait et soulevais le tableau pour tomber sur coffre que j'ouvrais après avoir entré le code. Un fin sourire se dessinait sur mes lèvres à la vue de ces petits sachets dont je me saisissais. Puis je quittais enfin la pièce pour rejoindre l'étage des chambres réservées aux prostitués hommes du Blue Orchid. Ce soir j'avais envie d'une petite distraction pour oublier ce type qui m'avait fait perdre une quantité d'argent monstrueuse et il serait parfait pour ça. La clé entre mes doigts, je m'arrêtais devant la chambre où se trouvait mon ex petit ami et l'insérais dans la serrure avant de l'ouvrir sans demander son autorisation au préalable. J'étais le boss ici et par conséquent, il n'avait pas son mot à dire. "Hm...J'viens faire un contrôle du matos. ôtes moi cette horreur" Je pointais sa tenue du doigt et allais prendre place sur l'un des fauteuils qui se trouvaient dans la grande chambre. Les jambes croisées, je posais mon regard inquisiteur sur lui et sortais un joint de ma poche pour le lui tendre. "Fais moi fumer"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t169-lim-ah-in-stay-away#1500 http://wtfck.easyforum.fr/t177-lim-ah-in-wanna-meet-the-devil#15
avatar
Date d'inscription : 26/07/2014
Messages : 70

# Wtf, déjà ?!
Phase 3, tuez-moi


http://wtfck.easyforum.fr/t84-wu-tian-lei#610 http://wtfck.easyforum.fr/t103-wu-tian-lei#865
MessageSujet: Re: You're mine, don't forget it feat. Tian Wei   Mer 6 Aoû - 21:32


You're mine, don't forget it

Allongé sur le lit, je n’espère qu’une chose : finir la nuit de travaille au plus vite, partir sans avoir à supporter un client de plus. Ce soir je n’en peux plus. Je sens mon corps réclamer une dose de drogue, mais je ne peux pas en prendre maintenant, et c’est encore plus énervant que d’ordinaire. J’aimerais partir maintenant, sortir dans la rue, prendre un peu de speed… mais ça m’est impossible. Alors je reste allongé sur ce lit, ruminant. Mes démons font tous le travail. Mais pendant que je suis perdu dans mes pensées, maudissant mon travail et le peu d’argent que ça me ramène puis me maudissant moi pour ne pas baiser en ce moment même au lieu de me lamenter, j’entends un cliquetis dans la porte. Brusquement je me relève, et me tourne vers la porte, pour voir entrer Lim Ah In. Avec toute la délicatesse dont je lui connais, il me dit de me déshabiller, puis prend place sur un fauteuil. Je lui dirais bien de sortir tout de suite de cette chambre et de me foutre la paix, mais ça m’est impossible. C’est lui le boss. Comment il a pu devenir mon boss ?! Comment tant de choses ont-elles pu changer ? Et pourquoi fallait-il qu’il vienne ce soir, alors que je ne voulais qu’une chose : être tranquille…

Sans un mot, j’obéis. Je ne peux faire que ça de toute manière, lui obéir et baiser. J’ôte mon haut, dévoilant mon torse fin et tatoué. Le Coréen doit certainement connaître par cœur mes tatouages, que ce soit ceux que j’ai fait à l’époque où nous nous sommes connus, puis ceux arrivé bien plus tard. Pied nu, un pantalon noir moulant comme seul vêtement, je saisis le joint qu’il me tend, toujours silencieux. J’aimerais lui faire bouffer son joint, mais je me retiens, comme toujours. Si je me laissais faire, je lui dirais de le fumer tout seul ce putain de joint, ou alors je le fumerais à sa place. Je me sens retenir des tremblements dans les mains : si je pouvais tirer ne serait-ce qu’une seule bouffé… Je m’accroupis. Assis sur sa chaise, il est à présent plus haut que moi. Je lui tends le joint fumant, sans la moindre sensualité, froidement. Je ne peux que faire ça pour l’instant. Cet homme, qui dans une autre situation aurait pu m’inspirer du désir, me faisait ressentir de la haine et de la honte. Autrefois j’étais sorti avec lui, aujourd’hui, j’étais un objet. « T’es pas manchot, fume le tout seul ton pétard. » A peine ses mots ont-ils été prononcé que je me rends compte de ce que je viens de faire. Je le regarde dans les yeux, un peu craintif en attendant sa réaction.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t84-wu-tian-lei#610 http://wtfck.easyforum.fr/t103-wu-tian-lei#865
avatar
Date d'inscription : 03/08/2014
Messages : 132

# J'suis bien mal
Phase 2, sniff


http://wtfck.easyforum.fr/t169-lim-ah-in-stay-away#1500 http://wtfck.easyforum.fr/t177-lim-ah-in-wanna-meet-the-devil#15
MessageSujet: Re: You're mine, don't forget it feat. Tian Wei   Mer 6 Aoû - 22:34


You're mine, don't forget it

Mon seuil de patience avait été largement dépassé pour la journée et cela n'annonçait rien de bon. Il fallait que je me détende, que je me défoule sur le premier pauvre mec que je croiserais. Par chance, mon ex petit ami travaillait sous mes ordres au Blue Orchid et l'envie de lui rendre une petite visite de courtoisie me faisait de l'oeil. Parmi toutes ces putes qui se feraient un plaisir de se coucher à mes pieds, je savais par expérience qu'il ne prendrait pas ma visite comme un cadeau et qu'il se montrerait désagréable. C'était tout ce que je recherchais pour l'instant, à savoir un conflit. Lorsque j'étais dans un tel état de frustration et de colère, il me fallait un adversaire qui avait du répondant, un homme qui ne se contenterait pas de pencher son cul au premier ordre donné en me suppliant de le prendre. Pour une raison qui m'était inconnue, les soumis ne m'excitaient pas. Au contraire, ils m'ennuyaient. Parfois il m'arrivait de leur trouver un peu d'intérêt, mais ces moments étaient très rares et en général, la drogue m'aidait à oublier l'ennui profond que je ressentais en leur présence.

Au vu du regard que le chinois venait de me lancer, je ne pouvais que frémir d'impatience. Cette soirée allait définitivement égayer ma journée et je ne comptais pas m'en aller de sitôt. C'était pour cette raison que j'avais prévu quelques cachets que j'avais glissé dans la poche de mon pantalon avant de le rejoindre dans cette magnifique chambre décorée par mes soins. Comme un roi, je prenais place sur le fauteuil en velours sans le quitter des yeux une seule seconde alors qu'il se déshabillait un peu. S'il y avait bien une chose dont je n'étais pas peu fier, c'était de l'avoir eu dans mon lit sans avoir à le payer à l'époque. Etonnamment, nous étions sortis ensemble lorsque nous étions tout deux au lycée alors que rien ne nous prédestinait à nous entendre. Il n'était pas particulièrement populaire, pas riche non plus et pourtant, je lui avais trouvé un certain intérêt. Pendant quelques temps, je m'étais même attaché à lui mais notre relation s'était vite terminée à cause de ma tendance à le voir et à le considérer comme étant ma propriété. A l'époque, cela m'avait marqué. J'étais jeune et idiot. A présent, je jubilais à l'idée d'être son supérieur et de pouvoir profiter de lui comme bon me semblait. Au final je lui en voulais encore et ce comportement ignoble que j'avais en sa présence n'était que partie remise. Il l'avait cherché.

Les bras croisés sur mon torse, je remplissais mes poumons de fumée et tournais la tête dans sa direction avant de souffler cette dernière sur son si joli visage. "Répètes un peu pour voir ?" Un sourire dérangé se dessinait sur mes lèvres alors que je glissais mes doigts dans sa chevelure pour tirer d'un coup sec sa tête vers l'arrière. Je me penchais lentement vers lui et murmurais à son oreille. "Continues de me répondre, ça m'excite" je reculais après l'avoir poussé tout aussi violemment et fumais mon joint sans son aide puisqu'il ne voulait pas faire d'efforts. Puis je décidais de glisser mes doigts dans ma poche pour sortir le petit sachet que j'agitais sous ses yeux. Je voyais bien qu'il avait besoin d'une dose, ses tremblements ne mentaient pas. "Déshabilles toi. Et fais le lentement, je veux que ce soit sensuel. Ensuite, tu vas venir t'appuyer sur mes jambes et me quémander de te punir. Si tu es sage, je te mettrais la fessée et après, seulement après, je te donnerais ta récompense." Je secouais le sachet comme je l'aurais fait avec une croquette. J'aimais le plein pouvoir que ce poste m'offrait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t169-lim-ah-in-stay-away#1500 http://wtfck.easyforum.fr/t177-lim-ah-in-wanna-meet-the-devil#15
avatar
Date d'inscription : 26/07/2014
Messages : 70

# Wtf, déjà ?!
Phase 3, tuez-moi


http://wtfck.easyforum.fr/t84-wu-tian-lei#610 http://wtfck.easyforum.fr/t103-wu-tian-lei#865
MessageSujet: Re: You're mine, don't forget it feat. Tian Wei   Jeu 7 Aoû - 22:46


You're mine, don't forget it

L'odeur persistante du joint d'Ah In me narguait, titillant mes sens. Je sentais les symptômes du manque s'amplifier, jusqu'à me rendre presque fou. Quand le Coréen me souffla la fumée sur le visage, ce qui eut pour effet d’accentuer les choses de manière encore plus insupportables.

Le poing serré, je tente de contrôler mes tremblements, alors que je sens sa main passer dans ma chevelure et tirer ma tête en arrière. Grimaçant face à la douleur, je l'écoute me convier à continuer de lui répondre. Par pur esprit de contradiction, je serais bien capable de lui obéir au doigt et à l'œil, mais même comme ça, je sais qu'il saura trouver de quoi se satisfaire.

Sans attendre de réponse de ma part, il me pousse, ou plutôt me jette contre le sol, puis sors un sachet de sa poche. Il ne me faut pas plus d'une demi-seconde pour identifier le contenu du sachet: de la drogue. L'odeur du joint paraît maintenant minime à côté de ce que j'ai sous les yeux. Je ne saurais identifier exactement de quelle drogue il s'agit, peut-être du speed ? Un élan d'espoir me traverse, si bien que je ne me rends même pas compte que je me suis relevé, m'approchant d'Ah In, les yeux fixant avec avidité le sachet. Mais bien sûr, lui ne compte pas mes donner cette dose par pur gentillesse. Les ordres qui fusent alors de la bouche du Coréen me stop net dans mon élan. Pour accentuer ses paroles, il secoue le sachet. Mon poing toujours serré tremble une fois de plus, mais cette fois, c’est la colère qui en est la cause. J’aimerais tellement le frapper encore et encore… Honteux, je chasse cette idée de ma tête. J’ai déjà tué un homme comme ça, je me suis promis de ne plus jamais frapper quelqu’un… même lui. J’essaie de me convaincre que de toute manière, ça ne ferait qu’empirer les choses, que je serais incapable de le battre à ce jeu-là. Il est beaucoup plus musclé, beaucoup plus fort que moi.

« Va te faire voir… » Dis-je dans un murmure, mes poings serrés si fort que mes ongles commencent à me faire mal à la paume. J’ai l’impression que ma tête va exploser. L’odeur du joint, la colère, la honte, la haine, l’humiliation… tout se mélange, s’entrechoque. Je me laisse tomber à genoux, incapable de tenir sur mes fines jambes, les yeux toujours fixés sur la drogue que te tiens Ah In. Je sens ma main se lever, cherchant à attraper le sachet… une seule petite dose, une toute petite…

Puis j’abandonne, résigné. Incapable de lutter contre le manque, honteux et tremblant, j’ouvre la braguette de mon pantalon, obéissant finalement à ses ordres. J’enlève mon pantalon, doucement comme il le désirait, mais pas parce qu’il le voulait ainsi, plutôt parce que j’étais incapable d’être plus rapide dans l’état actuel des choses. « Je te le ferais payer… » rajoutais-je tout en m’approchant de lui, m’appuyant contre ses jambes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t84-wu-tian-lei#610 http://wtfck.easyforum.fr/t103-wu-tian-lei#865
avatar
Date d'inscription : 03/08/2014
Messages : 132

# J'suis bien mal
Phase 2, sniff


http://wtfck.easyforum.fr/t169-lim-ah-in-stay-away#1500 http://wtfck.easyforum.fr/t177-lim-ah-in-wanna-meet-the-devil#15
MessageSujet: Re: You're mine, don't forget it feat. Tian Wei   Sam 9 Aoû - 0:16


You're mine, don't forget it

Et dire que je lui avais trouvé un certain charme lorsque nous étions plus jeunes. A le voir se plier en quatre pour une simple dose de drogue, je me demandais réellement comment j'avais bien pu le trouver à mon goût. Tian Wei avait beau être un bel homme qui n'avait rien à envier à qui que ce soit, son addiction le rendait pathétique et peu désirable à mes yeux. A l'époque, le chinois était un séduisant jeune homme qui m'avait tapé dans l'oeil et dont je m'étais même entiché pendant quelques mois. A présent il n'était plus qu'une putain de plus dans mon harem, à obéir à la moindre de mes envies à chaque fois que je secouais un sachet de drogue sous son nez. Entre lui et un chien, il n'y avait aucune différence.

Le regard mauvais, je ne cachais pas un léger rictus lorsqu'il m'envoyait balader une nouvelle fois. Lentement et sans détacher mes yeux de mon jouet favori au sein du Blue Orchid, je tirais une latte de mon joint en espérant réussir à détendre mes membres douloureux. A force d'être tendu, je peinais à trouver le sommeil à cause des nombreuses douleurs que je ressentais au niveau de ma nuque et de mon dos chaque nuit. La drogue était sûrement le remêde le plus approprié que je puisse me dégoter pour palier ce problème, mais à chaque fois que je voyais ce que le manque provoquait chez tout ceux qui m'entouraient, je m'en dissuadais bien rapidement. J'avais beau accumuler tous les défauts du monde, être un drogué n'en faisait pas partie. J'aimais certes profiter de ces plaisirs chimiques lorsque j'en avais l'occasion en soirée, mais cela n'excédait jamais quelques doses par mois.

"Qu'il est mignon ce petit..." Un fin sourire dérangé se dessinait sur mes lèvres tandis que je tendais la main pour dégager quelques mèches de son visage. Quelques goûtes de sueur coulaient sur sa peau sans même qu'il ne se rende compte et ses tremblements l'empêchaient clairement de pouvoir se tenir debout sans défaillir. Cela me peinait de constater à quel point sa vie avait changé et était devenue déprimante. Un long soupir s'échappait de mes lèvres à la vue de ce jeune toxicomane qui m'obéissait au doigt et à l'oeil pour obtenir mes faveurs et par conséquent, sa récompense. Le sachet gardé bien au chaud entre mes doigts, je l'observais se dénuder avant de venir s'appuyer sur mes jambes. Mes doigts vinrent alors frôler son dos, y dessinant quelques cercles invisibles. Puis je me penchais pour déposer quelques baisers furtifs sur sa peau dénudée pendant que mes doigts continuaient leur chemin jusqu'à son très joli postérieur qui au passage était encore recouvert d'un tissu. Non loin de moi l'idée de l'en débarrasser, mais pour l'instant je préférais ne pas m'en occuper. Après quelques minutes de contemplation, je fis claquer ma main sur l'une de ses fesses en affichant une mine réjouie. Bon dieu ce que ça pouvait me plaire et je ne m'en cachais absolument pas. Ce genre de jeux m'avaient toujours passablement excité, raison pour laquelle je ne m'en privais pas. Toutefois, je restais soft en jouant quelques minutes avec ma jolie poupée avant de le sommer de se lever. Sans lui laisser le temps de réagir, je me redressais peu après et attrapais son poignet pour le tirer dans le grand lit qui prônait dans la pièce. Une fois allongé sur le dos, je le rejoignais en grimpant à mon tour sur le lit avant de venir me câler entre ses cuisses. Il me faisait pitié à trembler de la sorte et au fond, je ne le détestais pas assez pour le voir faire une crise de manque sous mes yeux. "Tu devrais vraiment faire une cure" J'étais mal barré pour lui donner le moindre conseil mais je tentais quand même. Après un long soupir qui se voulait agacé, j'ouvrais le sachet et en sortais une pilule que je portais à ses lèvres. "Ce sera déduit de ton salaire, sois en conscient". Sagement, je patientais le temps qu'il fallait jusqu'à ce qu'il daigne ouvrir les lèvres et m'extirpais du lit peu de temps après pour aller ouvrir une des fenêtres de la pièce. "Touches toi maintenant que tu as ta dose. Au prix où ça coûte, tu as meilleur temps d'obéir"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t169-lim-ah-in-stay-away#1500 http://wtfck.easyforum.fr/t177-lim-ah-in-wanna-meet-the-devil#15
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: You're mine, don't forget it feat. Tian Wei   

Revenir en haut Aller en bas
 

You're mine, don't forget it feat. Tian Wei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (F) Chelsea Kingsley Feat. Jaimie Alexander
» Makenzie, the world is mine !
» Salle d'attente - qui porte bien son nom! feat. I. Sara Stinson
» — Lily Scénario's --- Sophia Bush
» ma cathédrale et mon bateau sur minecraft

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Itaewon Area :: Le Blue Orchid-