lienlien


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 What can I do?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Date d'inscription : 25/07/2014
Messages : 484

# Wtf, déjà ?!
Phase 3, tuez-moi


http://wtfck.easyforum.fr/t39-zheng-xiao-overdrive-pain-ain-t-cheap http://wtfck.easyforum.fr/t47-zheng-xiao-poison-and-tears
MessageSujet: What can I do?    Jeu 21 Aoû - 8:29


What can I do?  
Zheng Xiao + Wang Junno
this is the way it ends.

Attablé à une table du Brownie, je tripotais ma tasse de thé tout en observant les feuilles colorées tomber sur les pavés grisâtre de la rue derrière la grande baie vitrée du café. La fin de l'été s'annonçait, et je ne pouvais m'empêcher de me sentir légèrement triste à l'idée que l'automne arrive. J'avais beau préféré l'hiver, j'aimais tout de même beaucoup l'été et son ambiance estivale. Je laissais finalement mes yeux courir sur le liquide à l'intérieur de ma tasse, un liquide noir avec de très légers reflets violets dû à l'infusion que j'avais pris. Un thé noir Darjeeling, une de mes boissons préférées, sans aucun doute là dessus, et même s'il faisait chaud, j'avais besoin de ma dose de théine par jour. Je tendais mes jambes sous la table alors que mes doigts venaient se poser entièrement sur la demie-nappe de couleur rose qui recouvrait la table en bois brun clair. J'observais les quelques clients qui étaient à l'intérieur, et je remarquais que j'étais le seul à être seul. Mais normalement, mon statut de "seul" allait bientôt changer, puisque normalement, Junno devait venir. On ne s'était ni vus ni parlés pendant plusieurs jours voire semaines, et finalement, on avait discuté par téléphone très récemment et on en avait conclut qu'on devait parler, et on s'était finalement donné rendez vous ici, au Brownie, aujourd'hui, en plein milieu de l'après midi. J'avais libéré ma journée histoire de me préparer, autant physiquement que psychologiquement, à un nouveau rendez-vous avec Junno suite à notre dernière conversation. Je faisais en sorte d'être décontracté, et j'en avais tout l'air, avec mon t-shirt bleu pâle avec un imprimé de tête de lion blanc qui laissait mes bras à demi nu, et mon jean délavé de couleur clair. Seulement, j'étais tout sauf décontracté. J'étais nerveux à l'idée de revoir Junno, surtout après tout ce qui avait été dit la dernière fois. Je regrettais beaucoup de mes mots, mais pas la vérité que je lui avais exposé : le fait que je l'aimais toujours. Ça avait été dur à avouer, mais le fait que j'ai été légèrement en colère avait quand même pas mal aidé à ce que j'arrive à sortir tout ça. Après.. Est-ce que ça allait débouché sur quelque chose, je l'ignorais toujours.. Mais j'espérais, j'espérais beaucoup. Un nouveau soupir passa mes lèvres alors qu'une serveuse venait me demander si j'attendais toujours, et j'acquiesçais. Je fixais dehors avant de prendre une gorgée de mon thé. La clochette de la porte me fit légèrement sursauté, et je me retenais énormément de regarder derrière pour voir si c'était lui. Je fermais les yeux, me calmant au maximum. Calme, Xiao, Calme.

copyright Bloody Storm




« BLACK DAHLIA »
come back to realize, looking for anywhere, decide from yourself , dress of skin. Piece of your wish come from the fortune piece of your past will be there©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t39-zheng-xiao-overdrive-pain-ain-t-cheap http://wtfck.easyforum.fr/t47-zheng-xiao-poison-and-tears
avatar
Date d'inscription : 03/08/2014
Messages : 259

# J'suis bien mal
Phase 2, sniff


http://wtfck.easyforum.fr/t167-wang-junno-je-crois-qu-en-tout-homme-il-y-a-un-autre-homme-un-inconnu-un-conspirateur-un-ruse-stephen-king http://wtfck.easyforum.fr/t195-wang-junno-come-on-girl-friendshi
MessageSujet: Re: What can I do?    Jeu 21 Aoû - 14:15


I know it's hard to imagine this to end up without the kiss from the one that you have loved for so long. I'm speechless , can't believe it's over now. Why did we take this route. Happily never after. Should I drink my tears away, there's nothin' left to say, but let's just hope for a better tomorrow  Xiao & Junno

WHAT CAN I DO ?

Mes écouteurs dans les oreilles, mon regard plongé vers l’horizon, ma tête posée contre la vitre du bus, je tentais de me laisser bercer par la douceur de la musique, calmant ainsi les pulsations de mon cœur contre ma poitrine. Je sentis un profond éreintement s’infiltrait dans mes pensées, me laissant un goût amer à la fin. Me pinçant nerveusement les lèvres, je tentais de chasser toutes les mauvaises ondes qui me pourchassaient depuis quelques temps, mais avec une telle chanson aux creux de mes oreilles, j’avais du mal à me concentrer sur autre chose que ce fameux jour, ce jour où tout avait basculé. Je ne parvenais pas à comprendre comment la situation avait si vite dérapé, comment elle s’était aussi rapidement transformée et pourquoi je m’étais autant énervé, devenant plus que violent ? J’avais honte, terriblement honte et je me sentais lourd de reproches, de contrariétés. Je n’avais pas osé croiser le chemin de Xiao de nouveau, surtout après ce que j’avais fait, ce que j’avais dit et ce qu’il avait dit. Ces derniers jours, j’avais hésité à changer de ville pendant un lapse de temps, juste pour oublier, pour prendre du recul. Mais je n’étais pas parvenu à fuir. J’étais bloqué. Bloqué par des choses qui n’avaient pas été dites, par des choses qui restaient sans réponse, par des explications non données. Et aujourd’hui, enfin c’était le grand plongeon. Il fallait que Xiao et moi on est une explication, que l’on se parle concrètement. Cela faisait plusieurs semaines que l’on était resté loin l’un de l’autre, restant dans notre coin, ne préférant pas faire le premier pas, fuyant le plus possible la prochaine confrontation. Mais il fallait avancer et il fallait que je me montre adulte. C’était pour cette raison, qu’aujourd’hui, Xiao et moi, on avait rendez-vous. J’étais très inquiet, angoissé et je me demandais si j’allais réellement y aller, jusqu’au bout, ou si j’allais faire demi-tour.

Les mains moites, mes pas me firent automatiquement entrer dans le café Brownie, là où devait se trouver Xiao. A peine avais-je posé mon regard dans le café que de suite je le vis, installé à une table. Mon cœur rata quelques battements et mes pieds se tournèrent immédiatement vers la sortie, prêts à partir. Je devais prendre mon courage à deux mains, je pouvais le faire, j’étais capable de le faire, il le fallait. Je ne pouvais pas retarder une fois de plus la discussion, c‘était maintenant ou jamais. Je tentais de calmer la tension de mon corps et me dirigeais doucement vers lui. Je m’installais à ses côtés, sans bruit, ne le regardant pas encore dans les yeux, craignant de croiser son regard. « Salut ! Je peux m’asseoir ? » Dis-je tout en regardant sur le côté, alors que j’étais déjà installé. Je n’étais parvenu qu’à dire ça, pour le moment. Ça promettait !


(c) Bloody Storm




+ And hope seems like a promise
There's no way I can hide it's written on my face and all these complications now . . . Maybe I'm afraid to open up and let You in behind the curtain. Maybe I'm afraid of the questions that I know You'd raise what I thought was certain. © caius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t167-wang-junno-je-crois-qu-en-tout-homme-il-y-a-un-autre-homme-un-inconnu-un-conspirateur-un-ruse-stephen-king http://wtfck.easyforum.fr/t195-wang-junno-come-on-girl-friendshi
avatar
Date d'inscription : 25/07/2014
Messages : 484

# Wtf, déjà ?!
Phase 3, tuez-moi


http://wtfck.easyforum.fr/t39-zheng-xiao-overdrive-pain-ain-t-cheap http://wtfck.easyforum.fr/t47-zheng-xiao-poison-and-tears
MessageSujet: Re: What can I do?    Jeu 21 Aoû - 20:43


What can I do?  
Zheng Xiao + Wang Junno
this is the way it ends.

J'étais rarement nerveux, enfin, "rarement" était un bien grand mot. Mais je n'étais que rarement nerveux au point de m'en rendre malade, que j'ai ce nœud dans le ventre qui me donne envie de vomir. Et pourtant, là, assis tout seul à cette table, je me sentais nerveux au point d'en être malade. Je ne savais pas vraiment d'où provenait cette nervosité, mais en tout cas, elle me rendait malade. Je sentais que mes mains étaient moites, et ma jambe tremblait. C'était sûrement l'idée de revoir Junno après notre dernière conversation, au vu de la tournure qu'elle avait prise, l'idée de devoir lui donner des explications sur tout, ça me rendait malade. Bon, pas autant que le fait qu'on ne se soit pas croisés pendant un bon moment, ça m'avait rendu malade, malade de tristesse pour le coup. Je m'étais noyé dans l'alcool à plusieurs reprises, chez moi, tout seul. J'allais au boulot sans trop grande motivation, je traînais des pieds chez moi ou quand je sortais. Je voulais juste rester chez moi et ne plus bouger, faire l'ermite jusqu'à ce que ce malaise passe totalement. Mais je savais que c'était quelque chose que je ne pouvais décemment pas me permettre. De plus, dans mon boulot, les absences étaient vraiment pas tolérées, alors même si je commençais tout doucement à me faire une réputation, je ne voulais pas perdre mon job chez Dior sachant que j'avais ramé pour en arriver à là où j'en étais. J'étais fier de mon job, de ce que j'avais accomplis, et bien assez fier pour ne pas tout foutre en l'air pour une dépression passagère. Alors j'étais aller au boulot, en traînant les pieds comme un mort-vivant, espérant que mon manque d'envie ne se voit pas trop. Et heureusement pour moi, mon travail me motivait suffisamment pour que je ne tire pas la gueule toute la journée devant les mannequins que j'habillais. Déjà qu'eux étaient des exemples de tirage de gueule, c'était pas la peine que je suive la voie qu'il prenait. Je gardais un semblant de sourire malgré la peine que j'avais à y aller, et je tentais d'être le plus aimable possible. Autant dire que c'était dur parce que franchement.. Notre dernière conversation à moi & Junno m'avait laissé un léger goût amer dans la bouche, un goût amer qui me rendait franchement triste.

Un énième soupir passa la barrière de mes lèvres à ses pensées, et je pris une nouvelle gorgée de thé tout en tentant d'occuper mon esprit pour éviter de paniquer, pour éviter de replonger dans ma nervosité insupportable. L'idée qu'il ne vienne pas passa plusieurs fois dans mon esprit, et j'essayais d'éviter cette pensée car elle me déprimait encore plus, et plus j'observais les clients autour de moi, plus je déprimais. Jusqu'à ce que j'entende la clochette sonnée, mais je ne bougeais pas. Je ne sortais de ma léthargie que lorsque je vis la chaise face à moi bougée et que je vois Junno assis dessus. Je lui fis un léger sourire et hochais légèrement la tête. " Tu vas bien depuis la dernière fois..? " phrase de merde, mais je n'avais que ça en réserve pour le moment. Incapable de sortir quelque chose de plus recherché. Du coin de l'oeil, je vis la serveuse arrivée avec le sourire aux lèvres pour venir prendre la commande de Junno.
copyright Bloody Storm




« BLACK DAHLIA »
come back to realize, looking for anywhere, decide from yourself , dress of skin. Piece of your wish come from the fortune piece of your past will be there©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t39-zheng-xiao-overdrive-pain-ain-t-cheap http://wtfck.easyforum.fr/t47-zheng-xiao-poison-and-tears
avatar
Date d'inscription : 03/08/2014
Messages : 259

# J'suis bien mal
Phase 2, sniff


http://wtfck.easyforum.fr/t167-wang-junno-je-crois-qu-en-tout-homme-il-y-a-un-autre-homme-un-inconnu-un-conspirateur-un-ruse-stephen-king http://wtfck.easyforum.fr/t195-wang-junno-come-on-girl-friendshi
MessageSujet: Re: What can I do?    Ven 22 Aoû - 13:06


I know it's hard to imagine this to end up without the kiss from the one that you have loved for so long. I'm speechless , can't believe it's over now. Why did we take this route. Happily never after. Should I drink my tears away, there's nothin' left to say, but let's just hope for a better tomorrow  Xiao & Junno

WHAT CAN I DO ?

Qu’allais-je pouvoir dire ? Étais-je capable de m’excuser, de m’excuser du comportement que j’avais eu l’autre jour ? Était-ce quelque chose que Xiao était apte à pardonner ? Est-ce que les choses allaient s’améliorer après cette discussion sérieuse ? Allait-on revenir au même point de départ ? Est-ce que notre relation allait être stable, revenant l’état qu’elle avait été avant la dispute ? Ou alors est-ce que cela allait évoluer ? Ou pire encore, est-ce que cela allait rompre le dernier lien qui existait entre lui et moi ? Sincèrement, je ne savais absolument pas comment est-ce que la discussion allait se dérouler et je la craignais, plus qu’il n’en fallait. Je ne savais pas à quoi m’attendre et c’était ça le pire. Je ne savais absolument pas ce qui allait se dire et surtout, ce que j’allais dire. Je ne savais même pas par quoi commencer. Maintenant, je savais les raisons de sa rupture, mais mieux encore, je savais qu’il m’aimait encore. En tout cas, c’était ce qu’il avait dit avant, peut-être qu’il avait dit cela pour me calmer car il avait compris que je l’aimais encore, profondément. Je n’étais sûr de rien et puis, même si je me souvenais parfaitement bien du jour de la dispute, il y avait certaines choses qui restaient floues dans ma mémoire, que j’avais du mal à différencier de l’imagination ou de la réalité. Ce dont j’étais certain, c’était que la dispute avait bel et bien eu lieu et que cela avait engendré un grand froid entre nous, après, le reste, je n’en étais pas certain. C’était aussi pour cette raison que j’avais demandé à voir Xiao, pour éclaircir la situation, pour parler, pour que les choses soient mises à plat une bonne fois pour toute.

Légèrement transpirant, je ne savais pas où est-ce que je pouvais placer mes mains sur la table, tellement j’étais angoissé, gêné. C’était la première fois que je stressais autant, que j’étais aussi nerveux. Je n’osais pas prononcer un seul mot en plus et je ne parvenais toujours pas à regarder Xiao dans les yeux. Je sursautais quand Xiao me posa une question et instinctivement, je posais mon regard sur lui, mais seulement quelques secondes, baissant de suite après. J’avais le cœur qui battait très fort contre mes tympans. « Euh . . . oui . . . je crois . . . je ne sais pas . . . . et toi ? ». Inspiré, expiré, inspiré et expiré. Je pouvais le faire. J’étais tellement nerveux que je poussais, inconsciemment, un soupir de soulagement quand la serveuse s’approcha de moi pour me demander ce que je voulais prendre.  Ça faisait une coupure avec cette situation, alléluia ! « Un verre de coca-cola s’il vous plaît ». J’avais besoin de quelque chose de frais pour pouvoir m’hydrater correctement et cette boisson convenait parfaitement bien même si je n’étais pas un consommateur de coca. Après le départ de la serveuse, prenant mon courage à deux mans, je relevais délicatement mon regard vers celui de Xiao, plantant mon regard dans le sien, mais ne sachant pas quoi ajouter de nouveau. « Je ne sais pas vraiment par quoi commencer » dis-je après quelques secondes de blanc.


(c) Bloody Storm




+ And hope seems like a promise
There's no way I can hide it's written on my face and all these complications now . . . Maybe I'm afraid to open up and let You in behind the curtain. Maybe I'm afraid of the questions that I know You'd raise what I thought was certain. © caius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t167-wang-junno-je-crois-qu-en-tout-homme-il-y-a-un-autre-homme-un-inconnu-un-conspirateur-un-ruse-stephen-king http://wtfck.easyforum.fr/t195-wang-junno-come-on-girl-friendshi
avatar
Date d'inscription : 25/07/2014
Messages : 484

# Wtf, déjà ?!
Phase 3, tuez-moi


http://wtfck.easyforum.fr/t39-zheng-xiao-overdrive-pain-ain-t-cheap http://wtfck.easyforum.fr/t47-zheng-xiao-poison-and-tears
MessageSujet: Re: What can I do?    Ven 22 Aoû - 14:30



What can I do?  
Zheng Xiao + Wang Junno
this is the way it ends.

Je sentais que cette discussion, enfin ce rendez-vous, allait être tendu, c'était logique. Après ce qu'il s'était passé la dernière fois, tout ne pouvait pas être mielleux et doux comme du sucre ou du coton, c'était une évidence. Cependant, j'imaginais tout de même que ça allait bien se passer, ou du moins, je l'espérais énormément. Je ne voulais pas que cela tourne au vinaigre comme la dernière fois, au vu de comment il avait réagit, ça m'avait vraiment fait peur pour le coup. Et je n'imaginais pas que cela puisse recommencer, que la même scène puisse se rejouer mais cette fois-ci, dans un café. Ca aurait été le comble. Mais bon.. En attendant, je stressais, et des tonnes de questions se bousculaient dans ma tête, notamment sur ce qu'il allait me demander. Puisqu'au fond, c'était le but de notre rendez-vous : il voulait des explications, des éclaircissements. J'allais les lui donner, c'était une certitude, mais les questions qu'il allait me poser, cela restai un total flou pour moi et ça me perturbait énormément. Je n'aimais pas ne pas avoir le contrôle, et alors là, j'étais servi. Ne pas savoir, ignorer tout, c'était angoissant en un sens. En même temps, j'imaginais le meilleur mais aussi le pire de ce rendez-vous, et ça me donnait qu'une seule envie : m'enfouir dans un trou pour ne plus y bouger jusqu'à ce que cela se tasse vraiment.

Une fois Junno installé, je remarquais rapidement qu'il avait l'air aussi nerveux que moi. Il n'arrivait pas à me regarder, et ses mains ne semblaient pas vouloir tenir en places, j'avais presque envie de sourire de soulagement en le voyant dans le même état que moi. Je gardais mes mains autour de ma tasse avant de sentir mon coeur se serrer à sa réponse à ma question pourtant bête et simple. Je pris une gorgée pour me donner du courage à l'idée de lui répondre. " Je.. Ca pourrait aller mieux, je suppose. " soufflais-je, alors que ma voix était légèrement tremblante dû à la nervosité qui m'abritait pour le moment. J'étais tellement nerveux, c'était horrible. Même pour mon entretient chez Dior je n'avais pas été aussi nerveux. Je sentais mon estomac se resserrer et mon coeur taper fort si bien que je l'entendais dans mes tempes, c'était désagréable. Je remarquais alors que la serveuse était là lorsque je relevais les yeux. " Vous pourriez apporter des cookies et un muffin aux pépites de chocolat, s'il vous plaît?" elle acquiesça, et j'eus un léger sourire. Lorsque j'étais nerveux, il fallait que je mange, à défaut de pouvoir fumer ou dessiner, je mangeais, et souvent des sucreries ou pâtisseries. Je relevais le visage de ma tasse pour regarder Junno & nos regards s'accrochèrent, et je répondais au tac au tac à ses mots. " Commence peut-être par le début? " Je fis un sourire maladroit, alors que j'essayais de détendre l'atmosphère lourde de nervosité entre nous. " Désolé, c'était nul.. "

copyright Bloody Storm





« BLACK DAHLIA »
come back to realize, looking for anywhere, decide from yourself , dress of skin. Piece of your wish come from the fortune piece of your past will be there©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t39-zheng-xiao-overdrive-pain-ain-t-cheap http://wtfck.easyforum.fr/t47-zheng-xiao-poison-and-tears
avatar
Date d'inscription : 03/08/2014
Messages : 259

# J'suis bien mal
Phase 2, sniff


http://wtfck.easyforum.fr/t167-wang-junno-je-crois-qu-en-tout-homme-il-y-a-un-autre-homme-un-inconnu-un-conspirateur-un-ruse-stephen-king http://wtfck.easyforum.fr/t195-wang-junno-come-on-girl-friendshi
MessageSujet: Re: What can I do?    Ven 22 Aoû - 18:45


I know it's hard to imagine this to end up without the kiss from the one that you have loved for so long. I'm speechless , can't believe it's over now. Why did we take this route. Happily never after. Should I drink my tears away, there's nothin' left to say, but let's just hope for a better tomorrow  Xiao & Junno

WHAT CAN I DO ?

Me pinçant la lèvre supérieure, je tentais de garder au maximum mon calme, le cœur tambourinant encore et encore. J’avais l’étrange sensation que depuis que je m’étais assis sur cette chaise, j’étais enfermé dans une cage dont je ne pouvais m’en échapper. Au final, j’avais l’impression que les alentours n’existaient plus et qu’il n’y avait que Xiao et moi, ou presque. C’était étouffant, mais je devais m’y faire. C’était juste une mauvaise impression, juste une sensation de profond malaise, rien de plus. Tout était psychique et non physique, tout allait parfaitement bien, c’était juste moi qui n’allais pas bien, dans ma tête. Avalant difficilement ma salive, j’esquissais un petit sourire quand Xiao répondit à ma question, s’il allait bien ou pas, et je fus légèrement rassuré de savoir que lui-même ne semblait pas vraiment savoir s’il allait bien ou pas. Lui aussi semblait être dans le même état que moi. Bien sûr, je ne devais pas me réjouir, mais quelque part, cela avait le don de me décontracter un peu. Néanmoins, cela avait aussi le don d’assécher encore plus ma gorge. Est-ce qu’il n’allait pas forcément bien à cause du comportement que j’avais eu ? Avait-il peur que je lui fasse du mal ? M’en voulait-il au point de me détester ? Voulait-il continuer à me voir ? Et si finalement, il décidait de rompre tout contact avec moi à cause de la violence dont j’étais capable ? D’un côté, s’il choisissait cette voie, je ne pouvais que l’accepter sans rechigner. Il devait de toute manière choisir l’éloignement au rapprochement. Je pouvais être d’une violence impressionnante quand je m’y mettais parfois et l’autre fois, ce n’était qu’une partir de ce dont j’étais capable. Peut-être qu’un jour j’allais réellement le blesser et là, plus rien n’allait pouvoir être pardonnable. Je ne voulais pas qu’il subisse ma fureur, ma violence, déjà que j’aurai préféré qu’il ne me voit jamais dans un tel état, mais c’était trop tard. Je voulais le protéger de moi. Je n’étais pas quelqu’un de bien pour lui, vraiment pas. « Tu supposes . . . » dis-je en répétant, pour moi-même.

Après avoir passé commande, Xiao commanda, lui aussi, de la nourriture, ce qui me conforta encore plus dans l’idée qu’il devait être tout aussi nerveux que moi. Si tous les deux on était dans un tel état, on n’allait franchement pas s’en sortir. J’espérais quand même que les choses allaient être enfin dévoilées et que les non-dits n’allaient plus jamais exister, à partir d’aujourd’hui. Aujourd’hui devait être le jour de toutes les révélations possibles et inimaginables mais aussi devait être le jour des clarifications. Croisant son regard, j’eus un petit rire nerveux quand il me demanda de commencer par le début. Et bien . . . c’était ça le problème, C’était quoi exactement le début ? Devais-je parler de la rupture encore une fois ? De nous actuellement ? De l’autre moi qui avait pris place l’autre fois ? Franchement je ne savais pas par quoi commencer. Me raclant la gorge plusieurs fois, je pris une grande inspiration, de toute manière, il fallait bien commencer par quelque chose. « Et bien, je pense que pour débuter, je vais d’abord m’excuser . . . je suis sincèrement désolé pour l’autre fois, je n’ai pas su me maitriser et j’aurai préféré que tu ne me vois jamais ainsi » dis-je difficilement. Et après, je devais dire quoi d’autre ? « Je ne sais pas si tu pourras un jour me pardonner . . . ma jalousie m’a trahi . . . et je peux comprendre si tu décidais de rompre tout contact avec moi . . . vu ce dont je suis capable ». C’était bien comme début non ?


(c) Bloody Storm




+ And hope seems like a promise
There's no way I can hide it's written on my face and all these complications now . . . Maybe I'm afraid to open up and let You in behind the curtain. Maybe I'm afraid of the questions that I know You'd raise what I thought was certain. © caius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t167-wang-junno-je-crois-qu-en-tout-homme-il-y-a-un-autre-homme-un-inconnu-un-conspirateur-un-ruse-stephen-king http://wtfck.easyforum.fr/t195-wang-junno-come-on-girl-friendshi
avatar
Date d'inscription : 25/07/2014
Messages : 484

# Wtf, déjà ?!
Phase 3, tuez-moi


http://wtfck.easyforum.fr/t39-zheng-xiao-overdrive-pain-ain-t-cheap http://wtfck.easyforum.fr/t47-zheng-xiao-poison-and-tears
MessageSujet: Re: What can I do?    Ven 22 Aoû - 19:34


What can I do?  
Zheng Xiao + Wang Junno
this is the way it ends.

Je ne comprenais vraiment pas pourquoi j'étais aussi nerveux aujourd'hui. Ce n'était pas la première fois que j'avais rendez-vous avec Junno pour discuter.. Surtout pour discuter de sujets "sensibles" on va dire. Le jour où je l'ai abandonné - oui, je me refuse de dire que je l'ai largué, je trouve ça bien trop faible pour ce que j'ai fais - on avait prit rendez vous pour discuter aussi, et j'étais bien moins nerveux. J'étais surtout agité, et assez tiraillé par le désir de fuir et ne de rien dire. Juste disparaître pour de bon. Seulement, je savais bien que ce n'était pas possible ce jour là, que je ne pouvais pas me permettre ça, et j'avais pris mes responsabilités en main, et j'avais sauter le pas. C'était seulement après que la nervosité s'était installé, que mes doutes avaient commencés à faire leur apparition et que je commençais à regretter ce que j'avais fais, que je commençais à me demander si ça avait été la seule et bonne solution à ce désastre. Et j'avais pleuré. Je n'avais même pas attendu d'être chez moi pour pleurer, oh non. J'avais traversé une ou deux rues, la pluie avait commencée à tomber, et je m'étais mise à pleurer, comme une fontaine, me rendant compte de la connerie que j'avais fais. Je m'étais laissé tombé sur un banc dans un abris pour bus, et j'avais pleurer à flot, allant jusqu'à appeler ma soeur pour qu'elle vienne me chercher, pour qu'elle me ramène à la maison. C'était le prix que j'avais payé pour ne plus avoir peur, et au final, je n'avais pas tant que ça gagner. Au contraire, il m'avait manqué pendant des jours et des jours, et même si mon boulot avait fait en sorte de masquer un peu ce manque, jusqu'à ce que je le revois, le manque était toujours là. C'était pire que tout.

La nourriture était mon seul réconfort dans cette situation, le seul plaisir que je m'octroyais pour pouvoir calmer les battements incompréhensibles de mon coeur, et les sueurs froides qui commençaient à glisser le long de mon dos. C'était la seule chose qui me calmerait, à coup sûr, car je me fixerais sur le plaisir de manger et plus sur l'ambiance tendue qui régnait entre nous. Je remarquais même que ma connerie ne l'avait même pas déridé un peu, et je me renfrognais un peu plus, observant la salle pour voir si la serveuse n'arrivait pas avec mes gâteaux, mais non. Elle était en train de servir bien d'autres clients plus affamés que moi, malheureusement. Je finissais par le regarder en entendant ses mots, et je prenais une gorgée de mon thé, restant attentif à ses mots. " Tu n'as pas à t'excuser, Junno. C'est des choses qui arrivent, hn.. Et, enfin, je.. Même si tu m'as fais peur sur le coup, je pense que tu avais des raisons de t'énerver.. J'ai dépassé les bornes aussi, et ce serait plutôt à moi de m'excuser pour le coup.. Pour t'avoir dit toute ses vilaines choses que je ne pensais même pas.. J'ai foiré sur toute la ligne.. " Je soupirais, et pris une nouvelle gorgée de mon thé. " Non ! Je ne veux absolument pas perdre le contact avec toi, Junno.. Je.. Enfin.. Je comprendrais si toi, tu le veux, après tout ce que j'ai fais & dis.."
copyright Bloody Storm





« BLACK DAHLIA »
come back to realize, looking for anywhere, decide from yourself , dress of skin. Piece of your wish come from the fortune piece of your past will be there©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t39-zheng-xiao-overdrive-pain-ain-t-cheap http://wtfck.easyforum.fr/t47-zheng-xiao-poison-and-tears
avatar
Date d'inscription : 03/08/2014
Messages : 259

# J'suis bien mal
Phase 2, sniff


http://wtfck.easyforum.fr/t167-wang-junno-je-crois-qu-en-tout-homme-il-y-a-un-autre-homme-un-inconnu-un-conspirateur-un-ruse-stephen-king http://wtfck.easyforum.fr/t195-wang-junno-come-on-girl-friendshi
MessageSujet: Re: What can I do?    Mar 26 Aoû - 16:36


I know it's hard to imagine this to end up without the kiss from the one that you have loved for so long. I'm speechless , can't believe it's over now. Why did we take this route. Happily never after. Should I drink my tears away, there's nothin' left to say, but let's just hope for a better tomorrow  Xiao & Junno

WHAT CAN I DO ?

C’était un bon début, selon moi, de s’excuser pour l’être que j’avais été l’histoire de quelques heures, devant Xiao. La jalousie et la peur de le perdre avaient su me conquérir, me transformant en un monstre violent que je détestais tant être. Beaucoup de personnes m’avaient dit que parfois, il m’arrivait d’être particulièrement violent, soudainement, sans raison réelle, mais malheureusement, parfois, je n’en avais aucun souvenir et cela me terrifiait. L’idée d’être quelqu’un de méchant ne me plaisait absolument pas et cela me plaisait encore moins quand je l’étais face à l’être que j’avais toujours aimé. Xiao ne m’avait jamais vu sous ce nouveau jour et je craignais qu’il ne me repousse pour ça et quelque part, je me disais que c’était quand même une solution, qu’il s’en aille loin de moi. Je ne voulais pas le blesser dans le futur, je ne voulais pas qu’il voit de nouveau cet être violent et méchant. J’espérais un éloignement de sa part, mais quelque part aussi, j’espérais qu’il reste à mes côtés, comme il l’avait toujours fait. C’était certes égoïste, mais j’avais peur de le perdre encore une fois et c’était pour cette raison que je ne voulais pas qu’il s’en aille non plus, même si je savais que c’était une bonne chose. Ceci dit, je ne devais absolument pas penser au fait que j’allais peut-être le perdre et que je craignais cela, il ne fallait pas que j’y pense, même si je ne comprenais pas vraiment pourquoi je ne devais pas y penser.

Me pinçant la lèvre supérieure, je n’étais pas du même avis que Xiao. Je n’avais pas eu de bonnes raisons de m’énerver, comme il l’avait si bien dit, tous les deux, nous n’étions plus ensemble et ses histoires le concernaient uniquement, je n’avais pas à m’immiscer dans sa vie privée. Je me souvenais encore de ses mots, si durs. Je fis un petit sourire quand il s’excusa, du coup, lui-aussi pour les choses qu’il m’avait dit. Il n’avait pas à s’excuser, en tout cas, pas sur tout. Il avait eu raison sur beaucoup de choses et je ne pouvais lui en tenir rigueur. « Je . . . non, tu as torts, même si j’avais mes propres raisons, elles n’étaient pas totalement valables, comme tu l’avais si bien dit, ce sont tes histoires et je n’ai aucun droit sur tes histoires, sur ta vie, et c’est la vérité » dis-je avec un semblant de désolation. « Peut-être que tu as dit des choses très blessantes, que j’aurai préféré ne jamais entendre, mais tu n’as pas à t’excuser non plus, jamais tu n’aurais dit toutes ces choses si je ne t’avais pas poussé à bout, c’est donc surtout de ma faute. Et puis, tout ce que tu as dit, ce n’était pas faux, certaines choses étaient vraies et le sont toujours . . . ». C’était dur à le dire, affirmer que ce qu’il avait dit, en tout cas certaines choses, était la pure et simple vérité. C’était lui qui avait toutes les raisons du monde de s’éloigner de moi et non l’inverse. La seule chose qui pouvait encore me faire fuir était la raison de sa séparation, c’était la seule chose possible. Ceci dit, je ne savais pas si garder contact était encore possible, enfin, c’était possible, mais cela n’allait sûrement pas être simple pour nous deux et je ne voulais surtout pas le faire souffrir de nouveau. « Je n’ai aucune raison de m’éloigner de toi Xiao, même après ce que tu as dit, en tout cas ce n’est pas sur certaines choses que tu as dit que je vais fuir . . . mais je vais t’avouer que je ne sais pas si . . . », je n’eus pas le temps de continuer que la serveuse arriva avec nos commandes. Avant même qu’elle ne mit le verre sur la table, je le pris et le bus d’une traite. Je ne savais pas si je pouvais continuer.


(c) Bloody Storm




+ And hope seems like a promise
There's no way I can hide it's written on my face and all these complications now . . . Maybe I'm afraid to open up and let You in behind the curtain. Maybe I'm afraid of the questions that I know You'd raise what I thought was certain. © caius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t167-wang-junno-je-crois-qu-en-tout-homme-il-y-a-un-autre-homme-un-inconnu-un-conspirateur-un-ruse-stephen-king http://wtfck.easyforum.fr/t195-wang-junno-come-on-girl-friendshi
avatar
Date d'inscription : 25/07/2014
Messages : 484

# Wtf, déjà ?!
Phase 3, tuez-moi


http://wtfck.easyforum.fr/t39-zheng-xiao-overdrive-pain-ain-t-cheap http://wtfck.easyforum.fr/t47-zheng-xiao-poison-and-tears
MessageSujet: Re: What can I do?    Mer 27 Aoû - 13:42


What can I do?  
Zheng Xiao + Wang Junno
this is the way it ends.

La jalousie avait toujours été quelque chose que j'essayais de réprimer chez moi car je savais qu'elle me faisait faire des choses que je ne supportais pas. Je devenais blessant dans mes mots et dans mes aces sans que je m'en rende réellement compte, mon caractère se modifiait pas mal, et surtout, je me renfermais sur moi même pour ne pas que l'on voit mes faiblesses à travers ça. La jalousie était vraiment une chose que j'essayais de réprimer, comme ma possessivité. J'avais ce mantra dans la peau : " ce qui est à moi est à moi et à personne d'autre. " Et je m'y faisais. Pour moi, Junno était toujours à moi même s'il ne l'était plus vraiment. Je l'avais tellement dans la peau que limite, notre rupture n'existait plus lorsque la jalousie prenait place. J'avais toujours eu cette peur sourde qu'il m'abandonne et qu'il s'entiche de quelqu'un d'autre alors que dans la réalité des faits, il ne semblait pas que ce soit le cas, et je m'en voulais d'avoir été aussi con, aussi stupide. J'aurais dû lui faire confiance, j'aurais dû avoir confiance en nous, mais au final, j'avais juste été stupide, ridicule, pitoyable, peut-être un brin pathétique également. Mais je n'y pouvais rien, je n'avais pas choisi que ce genre de pensées viennent tout gâcher, viennent me faire paniquer comme un malade.

Je m'en voulais encore pour tout ce que je lui avais dis plus tôt, toute ses méchantes choses qui étaient sorties de ma bouche alors que je ne le pensais même pas. C'était purement salop ce que j'avais fais, et je ne pouvais que m'excuser. Junno n'avait pas à s'excuser, il était le seul à avoir réagi raisonnablement par rapport à moi, qui m'était confondu en mots violents, en mots méchants, et en remarques blessantes. Et lui, il s'excusait, et ça me brisait le coeur de le voir s'excuser ainsi alors que c'était ma faute en somme. C'était à cause de mon comportement qu'on en était là, à cause de mon foutu mauvais caractère de chien. " Peut-être mais ce que j'ai dis, c'était pas bien.. C'était méchant et c'était juste purement hypocrite.. Je n'aurais pas dû dire ses choses, j'aurais jamais dû.. " soufflais-je tout en passant une main dans mes cheveux. " Et jamais tu n'aurais dit tout ça si j'avais eu un comportement décent, si j'étais resté sagement à ma place et si je n'avais pas couché avec Sae Ho.. Tout ça ne serrait pas arrivé si je ne t'avais pas laissé tomber, aussi.. Tout ça ne serait pas arrivé. " Je nouais nerveusement mes doigts autour de ma tasse tout en gardant le regard baissé. Un nouveau nœud se formait dans mon estomac et je sentais que la conversation allait encore tournée au drame. Soit on allait décidé de couper les ponts et de ne plus se parler -ce qui était possible- soit on allait peut-être se revoir, peut-être se remettre ensemble. Mais pour le moment, tout ça demeurait incertain, et ça me perturbait, ça me mettait mal à l'aise de ne pas savoir, d'être dans l'incertitude la plus totale au point que je ne sache même pas dans quel état je rentrerais le soir. Si ce serait les larmes ou le sourire jusqu'aux oreilles. C'était perturbant. Je relevais les yeux lorsque la serveuse arriva avec notre commande, et c'est avec un sourire que je la remerciais avec de prendre un cookies entre mes lèvres pour en coquer un morceau. " Tu ne sais pas si quoi..? "
copyright Bloody Storm




« BLACK DAHLIA »
come back to realize, looking for anywhere, decide from yourself , dress of skin. Piece of your wish come from the fortune piece of your past will be there©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t39-zheng-xiao-overdrive-pain-ain-t-cheap http://wtfck.easyforum.fr/t47-zheng-xiao-poison-and-tears
avatar
Date d'inscription : 03/08/2014
Messages : 259

# J'suis bien mal
Phase 2, sniff


http://wtfck.easyforum.fr/t167-wang-junno-je-crois-qu-en-tout-homme-il-y-a-un-autre-homme-un-inconnu-un-conspirateur-un-ruse-stephen-king http://wtfck.easyforum.fr/t195-wang-junno-come-on-girl-friendshi
MessageSujet: Re: What can I do?    Mer 27 Aoû - 17:25


I know it's hard to imagine this to end up without the kiss from the one that you have loved for so long. I'm speechless , can't believe it's over now. Why did we take this route. Happily never after. Should I drink my tears away, there's nothin' left to say, but let's just hope for a better tomorrow  Xiao & Junno

WHAT CAN I DO ?

Entre le jour où l’on avait eu cette anicroche et aujourd’hui, j’avais longuement réfléchi, peut-être même trop médité. J’avais pensé à tous les scénarios possibles, je m’étais posé des centaines de questions, j’avais tenté de trouver des réponses par moi-même, j’avais essayé de trouver une solution à tout, j’avais imaginé les pires comme les meilleurs scénarios, mais au final, j’étais resté dans l’incompréhension, dans le doute. Au jour d’aujourd’hui, je ne savais pas comment faire avec Xiao, ce qui allait advenir de nous. Après avoir entendu la raison de sa rupture avec moi, je doutais encore plus de moi, je ne me sentais plus apte à être à ses côtés sans lui faire du mal, je ne me sentais plus capable de prendre soin de lui sans remarquer qu’il souffrait. J’avais l’impression que pendant toutes ces années j’étais passé à côté de quelque chose, que je ne m’étais jamais assez remis en question, que je n’avais pas su supprimer le doute qui aurait pu s’immiscer chez Xiao et qui c’était malheureusement produit. De plus, j’avais peur de vivre le même cauchemar car je savais pertinemment que la raison de sa rupture pouvait très bien renaître à tout moment et que ma peur de le perdre risquait d’être plus présente encore. Je ne voulais plus de souffrance, je ne voulais plus d’illusions, je ne voulais plus craindre de perdre Xiao, je ne voulais plus avoir la hantise de le faire souffrir de nouveau, or, je savais que toutes ces ondes négatives allaient persister. Et puis, la pilule était encore difficilement avalée.

Je n’avais pas envie de Xiao s’en veuille pour quelque chose dont il était innocent. C’était moi qui aurais dû prendre mes précautions, garder tout en moi comme je l’avais si longuement fait, cela m’avait bien réussi et j’avais tout gâché à cause d’une stupide histoire. Je méritais une sanction pour ça, je n’avais pas su me maitriser. Il avait eu tous les droits de coucher avec Sae Ho. Il n’était pas en couple avec moi, il ne me devait rien, point final. C’était de ma faute si je l’aimais encore, ce n’était pas lui qui dirigeait mes sentiments, ce n’était pas lui qui décidait de cela, de ma jalousie, de mon amour, de ma violence, bref, il n’avait aucune maitrise là-dessus. J’étais idiot. Certes, toutes ces choses ne se seraient pas passées s’il n’avait pas rompu, mais c’était trop tard, on ne pouvait pas revenir sur le passé et qui pouvait savoir ce qui se serait passé s’il n’avait pas rompu dans le passé. Il y aurait certainement eu d’autres histoires, peut-être même une rupture venant de moi, personne ne pouvait nous répondre. « Non Xiao, cesses donc de dire ça ! Je méritais tout ce que tu as dit et puis, on ne peut malheureusement pas revenir sur le passé, alors arrêtons de ressasser ce douloureux passé et faisons avec, il est trop tard pour revenir là-dessus. Et puis, nous ne savons pas ce qui aurait pu se passer entre nous si tu n’avais pas rompu, personne ne peut nous répondre ».
Me mordant la lèvre et avalant difficilement le coca que je venais de boire à la vitesse de l’éclair, je n’osais pas continuer sur la suite de ma phrase, même si Xiao semblait attendre la suite. A vrai dire, je voulais lui dire que je ne savais pas si continuer à se voir était une bonne chose, s’il n’était pas préférable de rompre réellement tout contact, mais je ne pouvais pas le dire, juste à cette pensée, j’avais des maux de cœur. « Hum . . . c’est que . . . je ne veux pas que tu souffres encore par ma faute . . . », je laissais un léger silence avant de reprendre, « je veux dire, j’ai peur de revivre le même cauchemar . . .  que tu retombes dans le doute, que tu me repousses encore une fois . . . j’ai peur de ne pas voir tes doutes, ta tristesse, ta souffrance. J’ai peur que l’on fasse les mêmes erreurs et ça, Xiao, je ne pourrai pas le supporter une seconde fois » dis-je d’une petite voix. J’avalais difficilement ma salive, retenant les larmes qui montaient dans mes yeux, « je ne veux simplement pas te perdre une seconde fois, je ne veux pas retomber une seconde fois ».


(c) Bloody Storm




+ And hope seems like a promise
There's no way I can hide it's written on my face and all these complications now . . . Maybe I'm afraid to open up and let You in behind the curtain. Maybe I'm afraid of the questions that I know You'd raise what I thought was certain. © caius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t167-wang-junno-je-crois-qu-en-tout-homme-il-y-a-un-autre-homme-un-inconnu-un-conspirateur-un-ruse-stephen-king http://wtfck.easyforum.fr/t195-wang-junno-come-on-girl-friendshi
avatar
Date d'inscription : 25/07/2014
Messages : 484

# Wtf, déjà ?!
Phase 3, tuez-moi


http://wtfck.easyforum.fr/t39-zheng-xiao-overdrive-pain-ain-t-cheap http://wtfck.easyforum.fr/t47-zheng-xiao-poison-and-tears
MessageSujet: Re: What can I do?    Mer 27 Aoû - 19:35


What can I do?  
Zheng Xiao + Wang Junno
this is the way it ends.

Je voulais que Junno me revienne, c'était une certitude. Je voulais le reprendre dans mes bras, l'embrasser et être avec lui, tout simplement mais je sentais que ça n'allait peut-être pas être une perspective future. Il devait vraiment m'en vouloir, et je pouvais le comprendre. J'aurais pu faire beaucoup de choses pour éviter cette réponse, mais au final, je n'avais pas fais grand chose. J'avais juste pris la fuite, j'avais fui pour éviter les conversations difficiles. Les prises de bec qui allaient suivre, et c'était juste insupportable pour moi à ce moment là. Si j'avais été un peu plus fort, j'aurais pu supporter, mais à ce moment là, j'en étais bien incapable. Donc, j'avais fui, comme un sale con. Et j'allais sûrement le regretter toute ma vie, cette erreur, surtout si je ne pouvais pas récupérer Junno. J'allais m'en vouloir à vie d'avoir été si faible, si.. stupide. Je soupirais, complètement désœuvré par mes pensées plus que déprimantes. Je relevais néanmoins la tête pour le regarder lorsqu'il parla. Je sentais une sorte de poids me tomber dessus à ses mots, me rappelant à quel point mes mots avaient été durs, et secs. " Non, tu ne le méritais pas Junno.. Tu méritais pas ça. Si on en est arrivé là, c'est à quoi de moi qui ai rompu, et même si on a aucun emprise sur le passé comme sur le futur, cela n'empêche que c'est ma faute.. J'étais con, et je le suis toujours, et j'aurais jamais dû dire ça, surtout si je ne le pensais pas. " J'avais l'impression qu'il ne voulait pas comprendre ce que je lui disais, que tout ce que je lui avais dis, je ne l'avais même pas pensé une seconde. C'était.. Je sais pas. J'avais l'impression qu'il ne voulait pas comprendre et c'était perturbant pour moi. Déjà que la conversation en elle même me perturbait pas mal.. Alors ses mots n'aidaient en rien à ce que je sois plus à l'aise et moins perturbé vis à vis de tout ça. Je sentais de la tension et beaucoup d'appréhension sortir de Junno, et ça me perturbait encore plus et la seule chose que je pu fais fut de m'engloutir un gâteau à la vitesse de l'éclair. Je déglutissais à ses mots, me rendant compte de comment Junno était devenu depuis notre rupture, et je ne pu ressentir qu'encore plus la culpabilité de ma faute. " Junno.. Si.. S'il y a bien quelque chose que j'ai tiré de tout ça.. C'est mes doutes.. Je.. J'ai réussi à devenir plus fort psychologiquement parlant, et je sais que.. je t'aime trop pour te faire souffrir une seconde fois, que je suis incapable de fuir une seconde fois parce que tu comptes beaucoup trop pour moi.. Mais je comprendrais que tu veuilles couper le contact avec moi. Ca fait plusieurs années que je dois être ton fardeau, ton boulot de service que tu traînes avec ton passé.. Et c'est normal que tu veuilles couper le cordon au bout d'un moment.. Je.. Je comprendrais.. Après tout.. Je.. Je sais pas de quoi je suis capable, au fond, et je ne veux pas te faire souffrir.. Tu as déjà suffisamment souffert.. par ma faute..  
copyright Bloody Storm




« BLACK DAHLIA »
come back to realize, looking for anywhere, decide from yourself , dress of skin. Piece of your wish come from the fortune piece of your past will be there©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t39-zheng-xiao-overdrive-pain-ain-t-cheap http://wtfck.easyforum.fr/t47-zheng-xiao-poison-and-tears
avatar
Date d'inscription : 03/08/2014
Messages : 259

# J'suis bien mal
Phase 2, sniff


http://wtfck.easyforum.fr/t167-wang-junno-je-crois-qu-en-tout-homme-il-y-a-un-autre-homme-un-inconnu-un-conspirateur-un-ruse-stephen-king http://wtfck.easyforum.fr/t195-wang-junno-come-on-girl-friendshi
MessageSujet: Re: What can I do?    Jeu 28 Aoû - 18:24


I know it's hard to imagine this to end up without the kiss from the one that you have loved for so long. I'm speechless , can't believe it's over now. Why did we take this route. Happily never after. Should I drink my tears away, there's nothin' left to say, but let's just hope for a better tomorrow  Xiao & Junno

WHAT CAN I DO ?

Certes Xiao avait raison sur le fait que tout ça était en partie de sa faute, car c’était lui qui avait rompu, c’était lui qui avait coupé les ponts, c’était lui qui avait voulu ça, mais j’avais quand même une part de responsabilité. Comme disait le proverbe, ‘’il n’y a jamais de fumée sans feu’’, cela voulait donc tout dire. J’étais la braise qui avait alimenté le feu qui s’était transformé en fumée, point final. Peut-être que tout cela n’aurait jamais eu lieu s’il n’avait pas rompu, peut-être qu’actuellement, on aurait été toujours en couple, mais rien n’était certain, la situation aurait pu être pire, personne ne pouvait le savoir. Et c’était justement ça qui me permettait de ne pas trop lui en vouloir, de me dire que tous les humains faisaient des erreurs, des choix difficiles que l’on regrettait la seconde d’après, et que peut-être que cette rupture était juste un obstacle dans notre vie, qu’elle nous avait finalement fait du bien. Il fallait que je prenne positivement cette rupture, même si cela faisait déjà plusieurs années que j’aurai dû le faire, il fallait que je relativise. Inspirant profondément, je me dis que Xiao était vraiment têtu et malheureusement, je n’étais pas mieux. Ok, les mots qu’il avait dit, il ne les avait jamais pensé mais ceci dit, je les méritais quand même, même si ce n’était pas ses pensées. « Ok, ok j’ai compris ! Tu ne les as jamais pensé, mais alors tu aurais dû les penser parce que c’était, et c’est, la vérité. Je ne dis pas que tous tes mots avaient du sens pour moi, juste certaines. Et puis merde . . . tu ne peux pas prendre la responsabilité de tout, tu connais le proverbe, il n’y a pas de fumée sans feu et il n’y a pas de feu sans braise ». Il fallait qu’il comprenne que l’on était tous les deux responsables même si c’était lui qui avait rompu.

Ce que je venais de dire était très difficile pour moi. Je ne savais même pas si je voulais couper tout contact ou si je voulais conserver le peu d’espoir qui subsistait encore pour ‘’nous’’, Xiao et moi. Je ne parvenais pas à savoir ce qui était le mieux pour notre relation. Bien sûr, je me voyais très mal couper tout contact avec lui, j’avais tenté de l’oublier, partant loin pendant un an, mais j’étais juste parvenu à l’aimer encore plus, alors là, ça risquait d’être la même situation. Il était clair pour moi que je ne parvenais pas à l’oublier, malgré le temps, et j’avais des doutes sur le fait que cela puisse être possible un jour. Regardant avec difficulté Xiao, je poussais un long soupir, rempli d’une certaine peine. Non, je ne voulais pas couper le contact avec lui, dans le sens où ce n’était absolument pas mon souhait, mais c’était juste peut-être mieux pour nous, pour ne plus avoir à souffrir. Ceci dit, je ne savais pas si loin, l’un de l’autre, cela allait faire notre bonheur, ou notre malheur. La seule chose véritable que je voulais, c’était d’être avec lui, de lui pardonner, de recommencer à zéro, de former de nouveau un couple, d’être heureux comme avant, d’être dans ses bras, d’être le sien et qu’il soit mien. Malgré tout le parcours que j’avais fait pour en arriver là, malgré toutes les souffrances que j’avais subi, malgré les difficultés à remonter la peine, malgré ma rancœur vis-à-vis de lui, je l’aimais encore, et c’était surtout ça que je retenais, mais j’avais peur, peur de cet amour qui avait subi trop de souffrances. J’avais peur de tomber sur le même scénario. Mais si Xiao avait ouvert les yeux sur certaines choses, comme moi je l’avais fait, alors peut-être qu’il y avait une chance. « Xiao . . . malgré la souffrance que l’on a pu avoir, malgré ce que tu m’as fait vivre indirectement après la rupture, malgré tout ça, la seule chose qui n’a jamais changé, ce sont mes sentiments pour toi » dis-je plus doucement, intimidé. « Je ne souhaite pas être loin de toi, j’ai déjà fait cette expérience et cela m’a fait revenir à la case départ. Je ne souhaite pas que d’autres hommes s’approchent de toi, je ne souhaite pas que tu sois à un autre, je ne souhaite pas ne pas te voir, ne pas entendre ta voix, ne pas voir ton visage, la seule chose que je souhaite, c’est que l’on ne souffre pas de nouveau. Mais . . . . Penses-tu que l’on peut envisager un nouveau ‘’nous’’ ? Que l’on peut recommencer malgré tout ça ? Repartir sur de bonnes bases ? ». Sa réponse allait déterminer la suite.


(c) Bloody Storm




+ And hope seems like a promise
There's no way I can hide it's written on my face and all these complications now . . . Maybe I'm afraid to open up and let You in behind the curtain. Maybe I'm afraid of the questions that I know You'd raise what I thought was certain. © caius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t167-wang-junno-je-crois-qu-en-tout-homme-il-y-a-un-autre-homme-un-inconnu-un-conspirateur-un-ruse-stephen-king http://wtfck.easyforum.fr/t195-wang-junno-come-on-girl-friendshi
avatar
Date d'inscription : 25/07/2014
Messages : 484

# Wtf, déjà ?!
Phase 3, tuez-moi


http://wtfck.easyforum.fr/t39-zheng-xiao-overdrive-pain-ain-t-cheap http://wtfck.easyforum.fr/t47-zheng-xiao-poison-and-tears
MessageSujet: Re: What can I do?    Ven 29 Aoû - 12:56


What can I do?  
Zheng Xiao + Wang Junno
this is the way it ends.

La faute nous appartenait à tout les deux, nous étions tout les deux fautifs, mais j savais au fond de moi que je serais le plus fautif de nous deux. Parce que je l'avais abandonné, parce que je l'avais laissé tombé comme un lâche, que j'avais fui, comme un fugitif. J'étais lâche, je le savais, et pour moi, nous étions dans cette situation à cause de moi, à cause d'un de mes choix, une de mes négligences. Et il avait beau essayer de me convaincre que tout ce que j'avais dis, il le méritait, je n'en croyais pas un mot parce que .. je ne pouvais juste pas y croire, parce que je savais au fond que c'était moi qui méritait ce genre de mots, ce genre d'horreurs. Parce que c'était moi l'enfoiré qui s'était cassé du jour au lendemain sans rien dire, en le laissant tomber, en l'abandonnant, tout seul. C'était moi, et uniquement moi. Junno a toujours été parfait à mes yeux, encore aujourd'hui il l'est, c'était moi l'imparfait, celui qui foirait ce qu'il entreprenait, celui avec des doutes sortis de nul part. C'était moi. Je soupirais avant de glisser deux doigts contre l'arrête de mon nez pour la masser doucement avant que mes doigts ne s'éloignent pour masser mes tempes. Tout ça, ça me rendait dingue, complètement dingue, et malheureusement, pas dans le bon sens du terme. " Je sais mais.. Je.. Je veux pas que tu penses que je pense que tu n'as plus ta place dans ma vie, Junno. Parce que clairement, ce que j'ai dis, cela voulait dire ça.. Et je sais bien que la responsabilité ne vient pas que de moi, mais de nous deux.. Mais pour une fois, je voulais prendre la responsabilité à moi tout seul parce que.. parce que je l'ai pas toujours fait, j'ai beaucoup fui les responsabilités alors que je n'aurais pas dû.. Je voulais essayer de me racheter.. Je soupirais à nouveau avant de finir mon thé en une gorgée, une longue gorgée. Reposant le mug sur la table, je gardais la tête baissée, comme si je cherchais à me soumettre à un pardon pour le moment inexistant. Je me sentais encore mal, j'avais peur, peur qu'il veuille réellement couper le contact avec moi. Je pourrais comprendre. J'ai été un vrai enfoiré, quand on y pense, et je ne voulais plus l'être, et peut-être avait-il peur que l'on retombe dans le premier scénario, c'était compréhensible. Ce qui était arrivé une fois pouvait se produire une seconde fois, rien qu'à voir les guerres mondiales pour le prouver. Je pouvais comprendre qu'il avait peur, et qu'il avait bien trop souffert pour avoir envie de se remettre avec moi, je pouvais décemment le comprendre après tout, mais j'avais envie d'une seconde chance avec lui. Je voulais lui montrer que j'avais changé, que j'avais grandit et mûrit. Je voulais lui montrer toute ses choses que je n'avais pas pu lui montrer avant, tout ses trésors que je voudrais lui offrir même si tout ça n'était que matériel. Je voulais lui montrer mon amour, à quel point je l'aimais. Je voulais tout de lui, mais s'il n'acceptait pas, je pouvais le comprendre, et je me résignerais à faire demi tour, et à réellement essayer d'effacer le passé de mon présent et mon futur. Je n'étais pas stupide, ni borné au point de me laisser embobiner dans un amour qui ne verrait jamais le jour. Je relevais les yeux presque timidement en entendant sa voix, et je sentais mes doigts se serrés autour du mug pâle. " Les miens n'ont jamais changés non plus, tu sais.. " soufflais-je doucement avant de mordiller ma lèvre inférieure tout en écoutant la suite de ses mots. Je sentais mon coeur tambouriner dans ma poitrine, battre à 100km/h, et je sentais la température de mon corps augmentée. C'était comme si je revivais à ses mots, comme si ses mots rapportaient un souffle de vie en moi, et que d'un coup, je passais de la coquille vide à la coquille animée d'une âme. " Si on y croit, on peut le faire. Si tu crois moi, si tu me pardonnes, on peut y arriver.. Je ferrais tout pour qu'on y arrive.. "
copyright Bloody Storm




« BLACK DAHLIA »
come back to realize, looking for anywhere, decide from yourself , dress of skin. Piece of your wish come from the fortune piece of your past will be there©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t39-zheng-xiao-overdrive-pain-ain-t-cheap http://wtfck.easyforum.fr/t47-zheng-xiao-poison-and-tears
avatar
Date d'inscription : 03/08/2014
Messages : 259

# J'suis bien mal
Phase 2, sniff


http://wtfck.easyforum.fr/t167-wang-junno-je-crois-qu-en-tout-homme-il-y-a-un-autre-homme-un-inconnu-un-conspirateur-un-ruse-stephen-king http://wtfck.easyforum.fr/t195-wang-junno-come-on-girl-friendshi
MessageSujet: Re: What can I do?    Ven 29 Aoû - 19:02


I know it's hard to imagine this to end up without the kiss from the one that you have loved for so long. I'm speechless , can't believe it's over now. Why did we take this route. Happily never after. Should I drink my tears away, there's nothin' left to say, but let's just hope for a better tomorrow  Xiao & Junno

WHAT CAN I DO ?

Xiao venait de mettre un point sur un sujet délicat pour moi : j’avais l’impression que je n’avais rien à faire dans sa vie, que ma place n’était pas à ses côtés et que surtout, il ne me désirait pas. Depuis ses paroles, même si elles étaient infondées, j’avais du mal à me projeter à ses côtés, comme je l’avais pourtant toujours fait. J’avais le vague sentiment d’être repoussé, qu’il me fuyait, qu’il s’éloignait de moi, de plus en plus. Le fait qu’il me dise concrètement que je n’avais pas à penser de la sorte, si c’était le cas, avait eu le don de me rassurer en quelques secondes. Cela voulait donc dire que je pouvais être à ses côtés ? Que je pouvais être auprès de lui ? Que je n’étais pas obligé de sortir de sa vie ? J’étais heureux, clairement heureux de savoir cela, même si je ne le montrai pas sur mon visage sur le moment. J’étais apaisé de savoir cela. Un sourire discret apparut sur mon visage, surtout quand il précisa qu’il voulait prendre la responsabilité de tout ça, que pour une fois, il ne voulait pas fuir. Cela signifiait bien qu’il n’allait plus fuir non ? Allait-il continuer à faire face à certaines choses, certaines responsabilités, comme aujourd’hui ? Etait-il capable de me dire ce qui n’allait pas au lieu de partir ? A présent, je pouvais mieux comprendre, mieux lui pardonner, mieux faire ‘’avec’’. « Alors je te laisse prendre la responsabilité de tout ça, et tu n’as pas à te racheter sur quoique ce soit Xiao. La vie est ainsi faite, avec des mauvais choix, des bons choix, des bonnes paroles, comme de mauvaises paroles ».

Je finis par dire à Xiao que mes sentiments n’avaient pas changé et que donc je l’aimais, encore, malgré les années qui avaient passé. C’était difficile à le dire, réellement, je ne parvenais pas encore à lui dire le mot exact, mais au moins il savait que mon cœur battait encore pour lui, uniquement lui. J’eus le cœur battant à tout rompre quand il finit par dire que lui aussi, rien n’avait changé. Alors lui aussi m’aimait encore ? L’autre fois, je n’avais pas rêvé ? Il m’aimait encore ? Vraiment ? Je ne savais pas vraiment si je devais sauter de joie ou si je devais me contenir. Était-ce bien pour nous deux de nous aimer encore ? Pourquoi aucun de nous n’avait réussi à faire son deuil ? Enfin peut-être qu’il l’avait fait, mais en tout cas, à l’heure actuelle, il m’aimait encore. Étais-je donc capable de l’abandonner après tout ça ? De lui tourner le dos ? De refuser d’offrir une seconde chance à notre couple ? La réponse était évidente : Même si j’avais pleuré mille larmes par nuit, je voulais revenir vers lui, je ne pouvais pas passer ma vie à attendre, à regretter, je ne pouvais pas le laisser partir, il me manquait trop, cruellement trop. Mon cœur ne pouvait pas laisser passer ça, et je ne pouvais pas nier une chose, il était l’homme de ma vie. C’était puéril de ma part de penser ça, immature, trop fleur bleue, mais pour le moment, c’était ce que je pensais et je ne pouvais donc pas effacer tous les souvenirs de lui et moi. C’était une chance inouïe que la vie me donnait et comme il venait de le dire, si on y croyait, si je lui pardonnais, tout était possible. Me mordillant les lèvres, je ne savais pas quoi répondre, j’avais juste le cœur qui battait à tout rompre, mes mains étaient très moites, tandis que ma gorge était nouée. Est-ce que tout cela était la réalité ? Est-ce que si je lui disais de rester, il allait rester ? J’avais tellement attendu ce moment, que j’avais du mal à le croire maintenant. « Je ne peux pas attendre plus » dis-je simplement avec difficulté. Qu’est-ce que je devais dire ? Je ne savais même plus. « Enfin . . .  je veux dire . . .  malgré tout ça, tous ces évènements . . . j’ai toujours très envie de t’avoir . . . enfin ». Je me grattais plusieurs fois la tête, très gêné et rougissant de plus en plus. « Je ne sais pas si cette seconde chance va nous servir, je ne sais pas non plus où on va tous les deux mais . . . comment dire . . . euh . . . Xiao . . . . ; je jetais un rapide coup d’œil dans sa direction ; voudrais-tu  . . . revenir avec moi ? ».


(c) Bloody Storm




+ And hope seems like a promise
There's no way I can hide it's written on my face and all these complications now . . . Maybe I'm afraid to open up and let You in behind the curtain. Maybe I'm afraid of the questions that I know You'd raise what I thought was certain. © caius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t167-wang-junno-je-crois-qu-en-tout-homme-il-y-a-un-autre-homme-un-inconnu-un-conspirateur-un-ruse-stephen-king http://wtfck.easyforum.fr/t195-wang-junno-come-on-girl-friendshi
avatar
Date d'inscription : 25/07/2014
Messages : 484

# Wtf, déjà ?!
Phase 3, tuez-moi


http://wtfck.easyforum.fr/t39-zheng-xiao-overdrive-pain-ain-t-cheap http://wtfck.easyforum.fr/t47-zheng-xiao-poison-and-tears
MessageSujet: Re: What can I do?    Sam 30 Aoû - 16:05


What can I do?  
Zheng Xiao + Wang Junno
this is the way it ends.

J'avais toujours vu Junno dans ma vie, toujours, même juste après notre rupture, je continuais d'imaginer un futur avec lui. Un futur où il serrait à mes côtés. C'était fou, quand même, de se dire ce genre de choses juste après une rupture, surtout que bon.. La rupture est là pour séparer deux personnes, et pourtant, dans ma tête, c'était toujours lui et moi et personne d'autre. C'était.. normal pour moi que ce soit lui, c'était limite une évidence. C'était une évidence à mes yeux, Junno était mon âme soeur, je le savais, c'était peut-être con de le dire, mais il était l'amour de ma vie, sans aucun doute. Je l'aimais presque plus que ma propre vie et je donnerais ma vie pour la sienne parce que mes sentiments étaient puissants, ils étaient immenses. Et je défiais quiconque d'en douter. J'étais capable du meilleur comme du pire pour Junno, c'était une certitude, même si ces derniers années, c'était plus le pire que le meilleur je devais bien l'avouer. Cette rupture, cette distance, cela n'avait rien de très bon au final. Mais j'essayais de me racheter, et j'espérais qu'un jour il me pardonnerait mes fautes, mes erreurs. Et c'était en parti pour cela que je voulais endosser toute la responsabilité pour l'autre jour, c'était pour me faire pardonner en quelque sorte. Alors oui c'était bien maladroit, mais je faisais comme je pouvais, avec ce que j'avais à disposition. Je n'étais pas PDG d'une firme multinationale, et je n'avais pas le pouvoir de déplacer des montagnes. De déplaçait des cailloux à ma vitesse dans l'espoir que cela suffise pour le moment,mais je savais que je serais capable de lui décrocher la lune s'il me le demandait, pour me racheter. " Si tu le dis.. Mais je reste persuadé qu'il faut que je me rachète auprès de toi, que je me fasse pardonné pour tout ce que j'ai dis et fait.. " Têtu, moi? Absolument pas.

Les mots qui suivirent me dirent l'effet d'une bombe, la bombe d'un renouveau. Comme si tout s'éclairait à nouveau et que je voyais enfin le bout du tunnel. Il m'aimait toujours, et j'avais envie de lui sauter dessus pour l'embrasser, pour lui montrer mon amour. Mais je savais qu'il fallait y aller en douceur, que ça se ferrait naturellement et qu'il y avait pas besoin de précipitation. J'espérais sincèrement que cela allait marcher, que le "nous" allait encore être possible, que ce n'était pas juste une démarche de passage pour qu'on se sépare à nouveau deux semaines plus tard. Je voulais vraiment y croire, je voulais croire en nous comme je croyais en mes rêves. C'était plus fort que moi, il fallait que j'y crois parce que je l'aimais, parce que j'aimais savoir qu'il m'aimait. Je l'aimais. Sans aucun doute. Je me retenais de venir le prendre dans mes bras, je gardais néanmoins mon regard pétillant posé sur lui, ma lèvre inférieure coincée par mes dents. Je me sentais fiévreux de bonheur. le renouveau avait du bon sur moi, je le sentais. " Oui, je voudrais bien.. " je lui adressais un sourire alors que je soupirais doucement de soulagement. " Ca marchera si on y croit.. Et si.. Si ça ne marche pas, on pourra se dire qu'au moins, on aura essayer, on aura tout fait pour.. Mais je préfère penser dans l'optique où ça marchera.. " La route sera peut-être semée d’embûches, mais au moins, je ne serais pas seul et lui non plus.
copyright Bloody Storm




« BLACK DAHLIA »
come back to realize, looking for anywhere, decide from yourself , dress of skin. Piece of your wish come from the fortune piece of your past will be there©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t39-zheng-xiao-overdrive-pain-ain-t-cheap http://wtfck.easyforum.fr/t47-zheng-xiao-poison-and-tears
avatar
Date d'inscription : 03/08/2014
Messages : 259

# J'suis bien mal
Phase 2, sniff


http://wtfck.easyforum.fr/t167-wang-junno-je-crois-qu-en-tout-homme-il-y-a-un-autre-homme-un-inconnu-un-conspirateur-un-ruse-stephen-king http://wtfck.easyforum.fr/t195-wang-junno-come-on-girl-friendshi
MessageSujet: Re: What can I do?    Dim 31 Aoû - 14:17


I know it's hard to imagine this to end up without the kiss from the one that you have loved for so long. I'm speechless , can't believe it's over now. Why did we take this route. Happily never after. Should I drink my tears away, there's nothin' left to say, but let's just hope for a better tomorrow  Xiao & Junno

WHAT CAN I DO ?

Je ne savais pas du tout comment Xiao voulait se racheter, mais puisqu’il insistait, alors j’allais le laisser faire. Ceci dit, je ne voulais pas qu’il me soit redevable de quelque chose, ce n’était absolument pas mon but. Et puis, le passé était le passé, ce qui avait été dit était donc le passé aussi. A présente, je tentais de raisonner ainsi, que les erreurs du passé étaient de toute manière passées et il n’y avait donc rien à faire pour les réparer, enfin, tout dépendait du contexte. Certaines erreurs pouvaient être réglées, mais il fallait juste le vouloir pour le pouvoir, c’était connu. Bref, dans tous les cas, cela voulait dire que moi aussi, je devais me racheter, pour ce que j’avais dit et fait. Il fallait bien qu’il y ait réciprocité car moi aussi je n’avais pas fait que de belles choses, moi aussi j’avais dit des mots blessants, donc c’était égalité chacun. « Alors dans ce cas-là, moi aussi je dois me racheter pour ce que j’ai fait et dit, je n’ai pas été très sympathique l’autre fois et puis, j’ai été très violent, c’est quelque chose qui devrait se faire pardonner ». J’espérais ne jamais renouveler l’expérience, avec lui, en tout cas.

Je ne savais pas vraiment dans quel état je devais être, je ne savais pas non plus ce que je devais réellement dire, j’étais comme face à deux rives, avec entre les deux, un vide, un énorme vide. Je savais pertinemment que je devais sauter cet espace, le réduire, le rendre inexistant, mais j’étais terrifié. J’avais peur de ne pas réussir à bien le sauter, j’avais peur de tomber, de me blesser, bref je ne savais pas si l’idée de sauter au-dessus du vide était une si bonne idée juste pour rejoindre l’autre rive, néanmoins, je savais que je devais le faire, et après quelques secondes de réflexion, je finis par enjamber ce vide, le comblant enfin. J’étais soulagé, heureux de l’avoir fait. J’avais l’impression de revivre de mes cendres, c’était comme un énorme poids qui s’ôtait de mes épaules. J’étais heureux, tellement heureux que j’en tremblais. Mes mains tremblaient et mes jambes aussi. J’avais dû mal à réaliser ce qu’il venait de se passer, j’avais dû mal à prendre tout en compte, à enregistrer dans ma mémoire. Etait-ce bien réel ? Je ne me trompais pas ? C’était tellement étrange. J’avais passé tant d’années à espérer pouvoir être de nouveau avec Xiao et en quelques secondes, cela avait été possible et j’avais du mal à réaliser. J’avais envie de le crier au monde entier, de sauter sur lui, de l’embrasser, de faire tout ce que je m’étais retenu de faire pendant toutes ces jours à ses côtés sans pouvoir le toucher. J’avais envie que mon amour explose dans ce café, mais je restais encore trop intimidé et c’était la première fois que je ne savais pas quoi faire, comment réagir et quoi dire. Xiao et moi, on était de nouveau ensemble, on formait vraiment un couple désormais ? Je pouvais vraiment l’aimer sans me cacher maintenant ? On était ensemble comme deux personnes qui s’aimaient ? ç semblait si invraisemblable pour moi. J’avais tellement attendu pour ce moment que maintenant qu’il y était, je ne savais pas comment me tenir. Je voulais croire en cette nouvelle chance et comme Xiao venait de le dire, il fallait y croire pour y parvenir. Au moins, on tentait de se donner une autre chance, on ne perdait rien, au contraire. J’espérais que le destin allait être plus clément, que cette chance allait être positive car je ne voulais vraiment pas retomber dans le même scénario, une deuxième rupture allait être encore plus insupportable. Il fallait prendre son temps, ne pas précipiter les choses, mais là, je n’avais qu’une envie, lui sauter au cou et l’embrasser, reprendre ses lèvres entre les miennes, humer son odeur . . . mais on était dans un café et je ne savais pas vraiment comment je devais réagir avec lui maintenant, je craignais tout. Rougissant de plus en plus, je plaçais mon regard sur mes mains, ne sachant pas quoi dire. « Merci » dis-je automatiquement. « Je veux dire . . . c’est que . . . enfin je suis . . . con . . . tent. Je ne pensais pas qu’un jour on allait pouvoir reformer un couple ». J’avais la gorge totalement asséchée. « ENFIN ! Je veux dire, si on en forme un ? Je ne sais pas, peut-être que tu pensais à autre chose quand je t’ai posé la question . . . on ne sait jamais ». J’avais parlé, presque, d’une traite tellement j’étais anxieux. Après quelques secondes, je finis par sourire bêtement, inconsciemment, « désolé, ça me rend nerveux tout ça, c’est tellement . . . tout d’un coup que . . . je t’avoue que je ne sais pas quoi faire ni quoi dire. C’est . . . bizarre ! ».


(c) Bloody Storm




+ And hope seems like a promise
There's no way I can hide it's written on my face and all these complications now . . . Maybe I'm afraid to open up and let You in behind the curtain. Maybe I'm afraid of the questions that I know You'd raise what I thought was certain. © caius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t167-wang-junno-je-crois-qu-en-tout-homme-il-y-a-un-autre-homme-un-inconnu-un-conspirateur-un-ruse-stephen-king http://wtfck.easyforum.fr/t195-wang-junno-come-on-girl-friendshi
avatar
Date d'inscription : 25/07/2014
Messages : 484

# Wtf, déjà ?!
Phase 3, tuez-moi


http://wtfck.easyforum.fr/t39-zheng-xiao-overdrive-pain-ain-t-cheap http://wtfck.easyforum.fr/t47-zheng-xiao-poison-and-tears
MessageSujet: Re: What can I do?    Dim 31 Aoû - 22:43


What can I do?  
Zheng Xiao + Wang Junno
this is the way it ends.

A ce que je disais, j'allais me racheter, mais très honnêtement, je ne savais pas encore comment j'allais faire pour le faire. Non pas que ça pouvait être compliqué, mais j'avais beau le dire, maintenant il fallait que j'agisse, ce qui paraissait en tout point normal, en fait. Mais maintenant, il fallait que je trouve comment me racheter, comme lui faire oublier tout ce que j'ai fais, comme me faire pardonner de mes erreurs, et de mes mensonges, de mes conneries. Il fallait que je réfléchisse, vraiment, et que je trouve le meilleur moyen pour me faire pardonner, et je savais que j'allais y arriver. Ce n'était pas sorcier, il y avait bien un moyen pour y arriver, et j'espérais le trouver rapidement histoire d'en finir avec ma culpabilité mal placée. " Je pense pas que tu ai à te racheter Junno.. Mais.. Si c'est ce que tu souhaites, je vais te laisser faire, même si j'estime que ton comportement de l'autre jour était vraiment justifier par rapport à ce que j'ai dis, tu sais.. " soufflais-je en me grattant légèrement l'arrière de la tête. J'étais gêné à l'idée qu'il veuille se racheter de quelque chose qui me paraissait normal à mes yeux. M'enfin.. Je n'allais pas l'empêcher.. Il était aussi têtu que moi.

Je n'en revenais pas. Vraiment. Moi qui avait pensé que cette journée serait compliquée, qu'elle serait loin d'être agréable car il y avait des explications à donner, je n'aurais jamais imaginer que cela prendrait cette tournure, vraiment.. C'était encore tout nouveau pour moi, et je sais pas.. Ca illuminait ma journée en quelque sorte. Je me sentais tout de suite mieux, mon coeur battait la chamane, et j'étais heureux. Pour la première fois depuis des mois, je me sentais réellement heureux à l'idée d'avoir cette nouvelle chance avec lui, d'avoir ce nouveau désir avec lui, d'avoir cette chanson de pouvoir réessayer. On allait pouvoir essayer à nouveau, voir si le destin allait être avec nous ou pas. J'étais vraiment vraiment très heureux. Je ne savais même pas comment exprimer mon bonheur tellement il était grand. J'avais envie de me lever et de le prendre dans mes bras, de prendre son visage en coupe pour l'embrasser jusqu'à n'en plus pouvoir, jusqu'à ce que le souffle nous manque réellement. Je me sentais tout fébrile là tout de suite, à l'idée que tout allait peut-être redevenir comme avant, à l'idée que nous allions être enfin réunis. J'allais redevenir comme avant, enfin, peut-être pas totalement, mais une part de moi-même allait retrouver sa place, allait se reconstituer. J'étais heureux et une part de moi même frétillait sur place. Je le regardais, mes mains tremblotant légèrement alors que j'essayais de contenir mon sourire idiot. Je n'arrivais pas à m'empêcher de sourire, c'était dingue. J'eus un léger petit rire à ses mots, et lui adressait un doux sourire, l'un des sourires qui n'étaient plus apparut sur mon visage depuis un bon moment, à dire vrai. " Je.. Je crois que oui, nous sommes à nouveau un couple, Junno. " Je lui fis un sourire, et croquais un dernier morceau de gâteau pour arrêter d'être nerveux ou au moins essayer de ne plus l'être. " Je suis nerveux aussi..C'est bizarre, enfin non.. Mais je sais pas.. " Je me mis à rire de ma propre bêtise, et je passais une main dans mes cheveux pour les ébouriffer légèrement. " Ca me fait tout drôle, en fait, de me dire que.. que.. Qu'on est de nouveau ensemble. Même si je sais bien qu'on retrouvera pas tout de suite notre complicité, je sais que.. Qu'on se donne une chance d'y arriver, et que.. Si on prend notre temps on va y arriver.. "

copyright Bloody Storm




« BLACK DAHLIA »
come back to realize, looking for anywhere, decide from yourself , dress of skin. Piece of your wish come from the fortune piece of your past will be there©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t39-zheng-xiao-overdrive-pain-ain-t-cheap http://wtfck.easyforum.fr/t47-zheng-xiao-poison-and-tears
avatar
Date d'inscription : 03/08/2014
Messages : 259

# J'suis bien mal
Phase 2, sniff


http://wtfck.easyforum.fr/t167-wang-junno-je-crois-qu-en-tout-homme-il-y-a-un-autre-homme-un-inconnu-un-conspirateur-un-ruse-stephen-king http://wtfck.easyforum.fr/t195-wang-junno-come-on-girl-friendshi
MessageSujet: Re: What can I do?    Lun 1 Sep - 8:30


I know it's hard to imagine this to end up without the kiss from the one that you have loved for so long. I'm speechless , can't believe it's over now. Why did we take this route. Happily never after. Should I drink my tears away, there's nothin' left to say, but let's just hope for a better tomorrow  Xiao & Junno

WHAT CAN I DO ?

Poussant un long soupir, je pris un air désespéré face à la réplique de Xiao. Bien sûr que non ! Mon comportement de l’autre fois était totalement injustifié, même si j’avais eu des raisons, ce n’était pas non plus justifiable. On ne pouvait pas donner des raisons à des personnes violentes, méchantes, ce n’était pas envisageable. Pour moi, mon comportement était impardonnable. Même si j’avais toutes les raisons du monde d’être énervé, d’être violent, méchant, je ne devais pas l’être, pas comme ça, pas devant un être aimé. Mais c’était perdre du temps d’expliquer à Xiao que ce n’était pas normal et donc non justifié. J’étais têtu aussi, et avec deux têtus, c’était difficile d’avancer. « Au moins, on se met d’accord sur ça » dis-je avec un petit sourire au coin.

Je ne savais pas si je devais sourire jusqu’aux oreilles ou pas. Le mot ‘’couple’’ avait le don de me faire frémir, de me faire réaliser un peu plus de la situation, du dénouement. En me levant ce matin, je n’avais absolument pas pensé à un tel scénario, au contraire, j’avais imaginé le pire, une seconde séparation, plus que difficile, sans résolution et au final, il se passait le contraire de ce que j’avais pu imaginer. Et ce n’était franchement pas pour me déplaire. Désormais, j’avais un petit ami, le petit ami que j’avais si longtemps perdu, pour qui mon cœur avait toujours battu. J’étais l’homme le plus heureux du monde à l’heure actuelle et j’allais m’empresser de le dire à qui le voulait que j’avais retrouvé l’être perdu. J’allais même très certainement l’annoncer à mon meilleur ami dès que j’allais quitter Xiao, pour lui annoncer la bonne nouvelle, enfin j’espérais qu’il allait bien le prendre. Bref, dans tous les cas, je souriais comme un idiot maintenant, trouvant cette situation bizarre. Cela me fit encore plus sourire quand Xiao me dit qu’il était tout aussi nerveux que je semblais l’être. J’avais envie de rire, de sauter de joie, de sortir de ce café et de faire la danse de la joie, mais il fallait que je garde toute cette joie pour moi, pour le moment. « Je suis tout aussi nerveux que toi ». Il suffisait de toucher ma poitrine pour entendre les battements de mon cœur, il suffisait de toucher mon corps pour comprendre que j’étais fiévreux, tremblant, excité, heureux, bref un mélange d’émotions.
Comme venait de le dire Xiao, tout n’allait pas revenir d’un coup, cela allait se faire progressivement. Il fallait passer par toutes les étapes. Je ne voulais pas tout gâcher, je ne voulais pas que tout finisse aussi rapidement que la dernière fois. Ceci dit, même si je me disais ça, je n’avais pas non plus envie de faire trainer les choses, je voulais profiter, avant qu’il ne soit trop tard. J’avais retiré une leçon de la dernière fois et je ne voulais pas renouveler l’expérience. Tous les deux, on avait tellement de choses à rattraper, à se dire. Et puis, je voulais savoir ce qu’avait été sa vie pendant mon absence, s’il avait eu des petits amis entre temps. Je ne m’étais jamais attardé sur ça, de peur de me blesser, mais à présent, je le pouvais car je savais qu’il était mien. « Oui, on a tout notre temps maintenant mais . . . euh . . . pas trop quand même » dis-je en rougissant. « Enfin . . . je veux dire, on a des choses à rattraper alors, je veux en profiter ». Je ne voulais pas avoir des regrets dans le futur. Par exemple, là j’avais envie de le prendre dans mes bras et de l’embrasser, mais je ne pouvais pas, il y avait trop de gens autour de nous et j’avais qu’une hâte, c’était de sortir de ce café. « Tu . . . veux qu’on aille ailleurs ? ». Junno ou l’art de dire indirectement ‘’partons vite’’.

(c) Bloody Storm




+ And hope seems like a promise
There's no way I can hide it's written on my face and all these complications now . . . Maybe I'm afraid to open up and let You in behind the curtain. Maybe I'm afraid of the questions that I know You'd raise what I thought was certain. © caius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t167-wang-junno-je-crois-qu-en-tout-homme-il-y-a-un-autre-homme-un-inconnu-un-conspirateur-un-ruse-stephen-king http://wtfck.easyforum.fr/t195-wang-junno-come-on-girl-friendshi
avatar
Date d'inscription : 25/07/2014
Messages : 484

# Wtf, déjà ?!
Phase 3, tuez-moi


http://wtfck.easyforum.fr/t39-zheng-xiao-overdrive-pain-ain-t-cheap http://wtfck.easyforum.fr/t47-zheng-xiao-poison-and-tears
MessageSujet: Re: What can I do?    Mar 2 Sep - 22:05


What can I do?  
Zheng Xiao + Wang Junno
this is the way it ends.

Je hochais doucement la tête à ses mots. Oui, au moins, on était d'accord sur ça, c'était un point positif à ne pas négliger. Cela faisait peut-être une dispute en moins à avoir dans le futur, si nous avions un futur, et j'espérais que oui au fond de moi. Je ne savais pas comment expliquer ce désir incessant de le retrouver, de le ravoir pour moi tout seul mais une chose était sûre : je devais le retrouver. Je voulais le retrouver, la chaleur de ses bras et de son corps contre le mien, la douceur de ses lèvres contre les miennes, la passion qui se déversait entre nous pour nous réunir , cette chose qui nous réunissait, qui nous rendait plus fort mais qui nous détruisait aussi en même temps. Cette chose là, elle me rendait barge, mais elle me rendait aussi encore plus dingue de lui que je ne l'était déjà. Je voulais tout ressentir avec lui, à nouveau, redécouvrir tout les plaisirs que j'avais découvert avec lui mais aussi lui montrer les choses que j'avais apprise par moi même, ce genre de choses qui feront peut-être que l'on ne se lassera jamais de l'autre. Mais une chose était sûre : j'allais tout faire pour que cela marche entre nous, c'était obligé. Je.. Je n'allais pas vraiment y survivre si cela ne marchait pas. Et même si j'étais nerveux à l'idée de reprendre notre couple en main, une sorte de joie m'habitait, et me rendait fébrile à l'idée de pouvoir l'embrasser à nouveau, de pouvoir lui chuchoter des je t'aime sur l'oreille. De pouvoir retrouver ses formes hallucinantes, et la douceur de sa peau sous mes doigts, retrouver la chaleur de son épiderme, et ses phalanges contre ma propre épiderme. Peut-être que pour le coup, tout paraissait charnel pour moi, mais ce n'était pas le cas, même si beaucoup passait par le plaisir charnel, la passion charnelle qui nous animait, nous, pauvres humains. Et sans ce désir d'être tactile avec l'autre, nous ne serions que des pantins aux relations platoniques. Ce serait d'un ennui, mortel. Je lui jetais un sourire lorsqu'il m'avoua être aussi nerveux que moi, et cela se voyait, on n'osait à peine bouger vers l'autre, ne serait que pour prendre une main ou juste.. bouger. Nous étions deux statues figées qui regardaient son reflet dans les yeux de l'autre, mais personnellement, je voyais surtout l'amour de ma vie, face à moi. J'avais beau être jeune, je savais que même si avec autant de temps séparer, je l'aimais toujours, je savais qu'il était pour moi la seule et unique personne qui pourrait être dans mon coeur, pour toujours. "" Ouais.. On a beaucoup de choses à rattraper.. Beaucoup de temps à rattraper.. Mais.. On a le temps, au final. Enfin.. J'en sais rien en fait ! J'eus un petit rire et m'empêchais de lui dire le fond de ma pensée. Après tout.. Qu'est ce qui me disait que demain, je ne me ferrais pas renverser par une voiture? Que je finirais dans un coma? Que je perdrais la mémoire ou que pire, je deviendrais un légume? Rien ne pouvait me le dire, mais je préférais éviter d'y penser, et éviter de le lui faire penser aussi. " Oui. " Une manière implicite de lui montrer que j'avais en quelque sorte envie de sortir pour pouvoir le prendre dans mes bras, pour pouvoir l'embrasser et que tout ça, tout ça, devienne magique pour de vrai. Je sortais de l'argent de ma poche, et laissait assez pour payer notre consommation avant me lever doucement, et de glisser mes doigts sur sa main pour la lui prendre doucement. Un sourire aux lèvres, je désignais la porte d'un mouvement de tête, j'attendais qu'il me suive.

copyright Bloody Storm




« BLACK DAHLIA »
come back to realize, looking for anywhere, decide from yourself , dress of skin. Piece of your wish come from the fortune piece of your past will be there©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t39-zheng-xiao-overdrive-pain-ain-t-cheap http://wtfck.easyforum.fr/t47-zheng-xiao-poison-and-tears
avatar
Date d'inscription : 03/08/2014
Messages : 259

# J'suis bien mal
Phase 2, sniff


http://wtfck.easyforum.fr/t167-wang-junno-je-crois-qu-en-tout-homme-il-y-a-un-autre-homme-un-inconnu-un-conspirateur-un-ruse-stephen-king http://wtfck.easyforum.fr/t195-wang-junno-come-on-girl-friendshi
MessageSujet: Re: What can I do?    Sam 6 Sep - 13:48


I know it's hard to imagine this to end up without the kiss from the one that you have loved for so long. I'm speechless , can't believe it's over now. Why did we take this route. Happily never after. Should I drink my tears away, there's nothin' left to say, but let's just hope for a better tomorrow  Xiao & Junno

WHAT CAN I DO ?

J’étais tellement perturbé à l’idée de pouvoir enfin être avec lui que je ne savais vraiment pas comment réagir face à lui. Ça s’était déroulé tellement vite que mon propre cerveau n’avait pas eu le temps d’enregistrer l’ensemble des informations. La seule chose dont j’étais conscient, c’était que j’étais désormais en couple avec Xiao, qu’il était enfin mien et uniquement mien, et que j’étais sien et uniquement sien. Juste à cette pensée, j’avais le cœur qui tambourinait contre ma poitrine. Dire qu’il avait fallu d’une dispute, que je devienne violent, que l’on est une telle discussion pour finalement s’avouer les choses. Si je n’étais pas venu chez lui ce jour-là, si mon colocataire ne m’avait pas dit pour lui et Xiao, si toutes ces choses n’étaient pas arrivées alors peut-être que cela ne se serait jamais produit. On serait resté au stade d’amitié, sans jamais faire un pas vers l’autre. Finalement, indirectement, je remerciais presque mon colocataire pour m’avoir avoué qu’il avait fait certaines choses à Xiao, ceci dit, cela ne m’empêchait pas de toujours le détester pour ça et de toujours en vouloir, un peu, à Xiao.
Je grimaçais légèrement, l’air de dire que je n’étais pas totalement d’accord avec lui. Le temps, nous n’étions pas certains de l’avoir. Bien sûr, je ne voulais pas paraître pessimiste, je ne voulais pas croire en un avenir nuageux, peut-être, au contraire, je voulais réellement croire en nous, en notre futur, je voulais me dire qu’entre nous, il n’y allait plus avoir de rupture, que tout allait être bien, certes avec quelques petits désaccords, accrochages, mais c’était la vie de couple. Néanmoins, je ne voulais absolument pas me dire que le temps, nous l’avions. Je voulais me dire que le temps n’était pas avec nous, et qu’il fallait en profiter. Je n’avais pas assez profité à ses côtés dans le passé, je ne voulais donc pas faire la même erreur, absolument pas. « Tu sais, le passé m’a appris une leçon . . . . il faut se méfier du temps que l’on croit avoir. Alors je préfère me dire que le temps je ne l’ai pas avec toi et que je dois donc profiter de chaque seconde en ta présence » dis-je avec un petit sourire, mon regard plongé dans le sien. Oui, je voulais réellement profiter de lui maintenant. J’avais assez appris de mes erreurs. Quel que soit l’avenir qui nous était destiné, je devais jouir de sa présence, chaque seconde.

On finit par sortir tous les deux, payant notre consommation. Enfin, j’allais pouvoir être avec lui sans avoir tous ces regards gênants autour de moi. Alors que j’avançais vers la sortie, je sentis des doigts prends ma main. Surpris, j’eus un petit sursaut et rougis légèrement quand je compris que c’était les doigts de Xiao. Mon cœur tambourina très fort, me laissant tel un légume, ne sachant pas quoi faire, se laissant juste guider. Ça me faisait tellement bizarre de tenir la main de Xiao, cette main si douce que je n’avais pas pu prendre pendant un moment. Je me sentais heureux de savoir sa main dans la mienne. Serrant un peu sa main, je finis par sortir aussi, ne lâchant pas une seule seconde sa précieuse main. Après être sorti, je pris Xiao un peu à l’écart des yeux indiscrets. Je plongeais mon regard dans le sien, ne le quittant pas une seule seconde. « Xiao . . . es-tu sûr de vouloir être avec moi ? Tu as encore une chance de fuir » dis-je en rigolant un peu. Je demandais cela pour être certain qu’il voulait bien être avec moi. Mais avant même qu’il ne réponde à ma question, je caressais délicatement son visage, et le pris alors dans mes bras, le serrant contre moi.


(c) Bloody Storm




+ And hope seems like a promise
There's no way I can hide it's written on my face and all these complications now . . . Maybe I'm afraid to open up and let You in behind the curtain. Maybe I'm afraid of the questions that I know You'd raise what I thought was certain. © caius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t167-wang-junno-je-crois-qu-en-tout-homme-il-y-a-un-autre-homme-un-inconnu-un-conspirateur-un-ruse-stephen-king http://wtfck.easyforum.fr/t195-wang-junno-come-on-girl-friendshi
avatar
Date d'inscription : 25/07/2014
Messages : 484

# Wtf, déjà ?!
Phase 3, tuez-moi


http://wtfck.easyforum.fr/t39-zheng-xiao-overdrive-pain-ain-t-cheap http://wtfck.easyforum.fr/t47-zheng-xiao-poison-and-tears
MessageSujet: Re: What can I do?    Sam 6 Sep - 14:38


What can I do?  
Zheng Xiao + Wang Junno
this is the way it ends.

J'avais du mal à vraiment enregistrer le fait que nous étions de nouveau ensemble, que notre couple était de nouveau sur les rails et que nous allions de nouveau pouvoir passer du temps ensemble. Ca me faisait tellement de bien de ressentir à nouveau toute ses choses, le coeur qui bat la chamane à l'idée que l'on se retrouve à nouveau juste tout les deux, et que je puisse l'embrasser, lui susurrer des mots doux, lui dire que je l'aimais, lui offrir des cadeaux mais par dessus tout : que je puisse lui prouver mon amour et ma foi en notre couple. Je voulais vraiment croire en l'idée que nous pouvions avoir un futur tout les deux, un futur où tout irait bien entre nous. Je voulais vraiment y croire, croire que l'on pouvait rattraper tout ce temps perdu où nous étions bien loin l'un de l'autre. Je voulais y croire, plus que tout. C'était dingue mais je voulais vraiment y croire. C'était une idée bien ancrée dans mon cerveau et je ne voulais pas perdre de vue cet objectif. Et je fus surpris de voir qu'il disait à haute voix ce que je me disais dans ma tête à propos du fait qu'au final, on avait peut-être pas tout notre temps. Ce n'était pas faux, après tout, tout pouvait arriver. Je pouvais me faire renverser en rentrant chez moi et perdre la mémoire tout comme il pouvait lui arriver la même chose, nous n'étions sûr de rien. Après tout, le futur était comme ça : incertain et souvent incontrôlable. Nous n'avions pas réellement de contrôle sur notre futur, et c'était peut-être pour cela qu'il nous faisait aussi peur. En tout cas, à moi, le futur avait tendance à me faire peur parce que je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre dans la mesure où je ne pouvais pas décider de tout. Une action de quelqu'un d'autre pouvait influencer sur ma propre vie, et c'était ce qui était le plus terrifiant en un sens. " T'as raison. On ne sait jamais ce qui peut arriver, de plus, alors autant que l'on profite l'un de l'autre pendant qu'on est tout les deux. Surtout qu'on a encore pas mal de choses à rattraper.. " soufflais-je tout en lui adressant un large sourire.

Par la suite, on ne tardait pas à partir du café, moi le tenant par la main, cette main que je n'avais pas tenue pendant bien longtemps et qui aujourd'hui, me confortait dans l'idée que j'avais fais le bon choix. J'aurais pu reculer, refusé que le passé revienne dans ma vie, refusé qu'il revienne dans ma vie, mais non. J'avais choisis qu'il revienne parce qu'en dépit de tout ce qui était arriver, je m'étais bien rendu compte que ma vie sans lui était lourde de solitude, tout comme je m'étais rendu compte que mes sentiments, je ne pouvais pas les effacer, juste les masquer. Alors je savais que j'avais fais le bon choix, et je le suivais à l'abris de ses regards indiscrets et pesants sur nous. Je gardais mes yeux ancrés dans les siens, et lui fis un large sourire. " Je ne veux plus fuir, ou si je dois fuir, ce sera avec toi. Je t'aime, et je ne veux pas partir maintenant que je t'ai retrouvé, Junnie. " soufflais-je avant d'enrouler mes bras autour de sa taille lorsqu'il me serra dans ses bras. Je me détachais après quelques secondes et posais mes mains sur son visage, mes pouces caressant doucement ses joues avant que je ne m'approche de son visage pour embrasser ses lèvres, doucement. C'était ma dernière preuve comme quoi j'avais fais le bon choix.


copyright Bloody Storm




« BLACK DAHLIA »
come back to realize, looking for anywhere, decide from yourself , dress of skin. Piece of your wish come from the fortune piece of your past will be there©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t39-zheng-xiao-overdrive-pain-ain-t-cheap http://wtfck.easyforum.fr/t47-zheng-xiao-poison-and-tears
avatar
Date d'inscription : 03/08/2014
Messages : 259

# J'suis bien mal
Phase 2, sniff


http://wtfck.easyforum.fr/t167-wang-junno-je-crois-qu-en-tout-homme-il-y-a-un-autre-homme-un-inconnu-un-conspirateur-un-ruse-stephen-king http://wtfck.easyforum.fr/t195-wang-junno-come-on-girl-friendshi
MessageSujet: Re: What can I do?    Dim 7 Sep - 12:05


I know it's hard to imagine this to end up without the kiss from the one that you have loved for so long. I'm speechless , can't believe it's over now. Why did we take this route. Happily never after. Should I drink my tears away, there's nothin' left to say, but let's just hope for a better tomorrow  Xiao & Junno

WHAT CAN I DO ?

Un sourire aux lèvres, j’étais heureux de voir que Xiao comprenait mon point de vue, concernant le fait de profiter avant qu’il ne soit trop tard. J’avais tellement manqué de choses en son absence que je devais rattraper tout ce retard. Certes, il fallait prendre son temps, il ne fallait pas tout faire d’un coup, il fallait quand même que cela se fasse petit à petit, car se remettre ensemble c’était bien, mais il fallait maintenant que ça dure. A vrai dire, je voulais profiter tout en prenant un certain temps, mais pas trop non plus. C’était difficilement explicable mais je ne voulais juste pas précipiter les choses de peur que tout se finisse trop rapidement aussi, mais en même temps je ne voulais pas avoir de regrets de ne pas avoir fait telle ou telle chose. « Tu as totalement raison, profitons tant qu’il en est encore temps » dis-je avec un grand sourire. En espérant que le temps, on l’avait quoiqu’il pouvait arriver dans le futur. Je croyais en notre nouveau ‘’nous’’. Peu de personnes renouaient avec ses ex petits amis, parce qu’en général, quand c’était fini une fois, c’était fini pour toujours, mais il y avait quelques exceptions, dont nous. Et les exceptions faisaient bien comprendre que chacun ne pouvait aimer que l’autre, en tout cas, c’était ce que j’espérais.

Après être sorti du café, main dans la main, je posais une étrange question à Xiao, mais qui était essentiel pour moi. Non pas que je ne croyais pas en son retour dans notre couple, mais j’avais juste peur que tout cela ne soit qu’un rêve et il fallait donc que je confirme bien qu’il désirait rester avec moi. Mon cœur s’emballa quand il me donna sa réponse. J’étais heureux, vraiment heureux de savoir qu’il n’allait plus fuir, que c’était terminé, qu’il voulait vraiment de moi comme moi je voulais de lui. Je voulais qu’il reste à mes côtés, à jamais, je ne voulais plus le voir partir, je voulais qu’il reste dans mes bras, auprès de moi. Je n’avais vraiment pas envie de le perdre une seconde fois. « De toute manière, si tu fuis une seconde fois, je te suivrai », enfin ça, c’était à voir quand même. Mais j’en étais capable. Après tout, j’avais réussi à le conquérir une nouvelle fois après maintes difficultés à le faire revenir vers moi, mais j’y étais parvenu, alors pourquoi pas une seconde fois. Même si j’espérais que ça n’allait jamais arriver. Frissonnant légèrement quand il caressa mes joues, je sentis comme une onde d’électrochoc quand ses lèvres touchèrent les miennes. Enfin j’avais le droit de goûter de nouveau à la douceur de ses lèvres. Me laissant aller dans ce baiser, je pris délicatement ses lèvres entre les miennes, l’embrassant en douceur. Je revivais enfin et j’avais concrètement l’impression qu’il était enfin devenu mien, que ce baiser scellait ce nouveau départ. Je pris Xiao par la taille et l’approcha encore plus de moi, pour profiter encore plus de ce baiser. Mon cœur battait à 200 km/h dans ma poitrine, raisonnant dans mes veines. A présent, ses lèvres étaient miennes et uniquement miennes. Personne d’autre n’avait le droit de les toucher. M’éloignant un peu, malgré mon désir de continuer le baiser, je regardais Xiao d’un air presque admiratif et lui fis un grand sourire. « Je ne te l’ai pas encore dit mais . . . moi aussi je t’aime Zheng Xiao ». Immédiatement après, je repris ses lèvres entre les miennes, profitant une nouvelle fois de ce baiser.

(c) Bloody Storm




+ And hope seems like a promise
There's no way I can hide it's written on my face and all these complications now . . . Maybe I'm afraid to open up and let You in behind the curtain. Maybe I'm afraid of the questions that I know You'd raise what I thought was certain. © caius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t167-wang-junno-je-crois-qu-en-tout-homme-il-y-a-un-autre-homme-un-inconnu-un-conspirateur-un-ruse-stephen-king http://wtfck.easyforum.fr/t195-wang-junno-come-on-girl-friendshi
avatar
Date d'inscription : 25/07/2014
Messages : 484

# Wtf, déjà ?!
Phase 3, tuez-moi


http://wtfck.easyforum.fr/t39-zheng-xiao-overdrive-pain-ain-t-cheap http://wtfck.easyforum.fr/t47-zheng-xiao-poison-and-tears
MessageSujet: Re: What can I do?    Dim 7 Sep - 12:29


What can I do?  
Zheng Xiao + Wang Junno
this is the way it ends.

Je hochais la tête à ses mots, totalement d'accord avec lui. Il fallait avant tout profiter du moment que l'on avait tout les deux avant même d'imaginer un futur. On avait déjà assez de temps à rattraper, et il valait mieux marcher droit, ne pas se tromper de route et être assez concentré pour éviter de se perdre en chemin. Je n voulais pas le perdre à nouveau, maintenant que je l'avais retrouvé et que je l'avais pour moi tout seul. Je ne pouvais juste pas m'imaginer le perdre à nouveau dans un futur proche ou lointain, alors je préférais me concentrer sur ce que nous vivions maintenant plutôt que d'imaginer le pire, d'imaginer quelque chose qui pourrait ne jamais arriver. Eviter de me faire du soucis pour rien. " Exactement. " soufflais-je tout en lui décochant un large sourire dévoilant alors mes dents blanches. Maintenant, nous étions ensemble, et on avait encore pas mal de chemin à faire avant que tout redevienne comme avant mais je n'étai pas pessimiste vis à vis de ça, pour une fois. Je voulais être positif et voir les choses du bon côté pour le moment. Les ennuis et les problèmes pouvaient bien attendre, j'avais autre chose à faire, et mon esprit était déjà occupé par quelqu'un.

Et une fois sortie du café, non seulement je sentais la réalité me rattraper à toute vitesse, mais je prenais aussi une grande bouffée d'air. Le fait de ne plus être dans ce café, à être épier par les serveurs et serveuses ainsi que les autres clients, ça faisait du bien. Alors certes, ici, il y avait les passants, mais je m'en fichais, c'était différent. De plus, je fus rapidement dans ses bras, comme avant. Ma tête nichée dans son cou alors que je serais sa taille fine entre mes bras. Du moins, jusqu'à ce qu'il me pose la question de si j'allais fuir ou pas. " Mais je ne fuirais pas.. Plus jamais jamais jamais. Alors je sais, il ne faut jamais dire jamais, mais là, j'en suis persuadé.. " soufflais-je avant de l'embrasser, mes lèvres retrouvant la douceur des siennes, cette chaleur .. Tout ce que j'aimais de lui me revenait en pleine figure, et je ne me sentais qu'encore mieux après ça. Je sentais ses lèvres se mouvoir contre les miennes alors que je caressais ses joues de mes pouces, les yeux clos pour mieux profiter de ce renouveau. Ca faisait tellement longtemps que je ne l'avais pas embrasser.. Ca.. Ca faisait énormément de bien de le retrouver, de retrouver toute ses sensations perdues, et que je pensais perdues à jamais. Au final, il était là, devant moi, à m'embrasser, et je trouvais ce moment divin. Je me mis à ricaner à ses mots et répondis directement à son baiser par la suite, mes mains venant se poser contre ses hanches pour le rapprocher un peu plus de moi. Mes attrapaient les siennes doucement avant que je ne m'éloigne à contre coeur, avant de les reposer sur sa joue. " Tu veux faire quelque chose en particulier? "


copyright Bloody Storm




« BLACK DAHLIA »
come back to realize, looking for anywhere, decide from yourself , dress of skin. Piece of your wish come from the fortune piece of your past will be there©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t39-zheng-xiao-overdrive-pain-ain-t-cheap http://wtfck.easyforum.fr/t47-zheng-xiao-poison-and-tears
avatar
Date d'inscription : 03/08/2014
Messages : 259

# J'suis bien mal
Phase 2, sniff


http://wtfck.easyforum.fr/t167-wang-junno-je-crois-qu-en-tout-homme-il-y-a-un-autre-homme-un-inconnu-un-conspirateur-un-ruse-stephen-king http://wtfck.easyforum.fr/t195-wang-junno-come-on-girl-friendshi
MessageSujet: Re: What can I do?    Lun 8 Sep - 19:26


I know it's hard to imagine this to end up without the kiss from the one that you have loved for so long. I'm speechless , can't believe it's over now. Why did we take this route. Happily never after. Should I drink my tears away, there's nothin' left to say, but let's just hope for a better tomorrow  Xiao & Junno

WHAT CAN I DO ?

Parfois j’avais le désir d’avoir la possibilité de pouvoir lire dans l’avenir, car quelque part je savais que cela allait certainement me rassurer. Je n’avais pas envie d’avoir de mauvaises surprises concernant l’avenir, je désirais juste avoir de bonnes surprises, mais je savais que c’était certainement trop demander. Je me demandais déjà si j’allais pouvoir garder Xiao à mes côtés, aussi longtemps que je le souhaitais, si les choses allaient partir dans le bon sens, si notre amour allait pouvoir surmonter les obstacles de la vie. J’avais hâte de savoir, comme pas du tout. Je savais que les choses allaient changer, comparer au passé, je ne savais pas si cela allait être mieux ou moins bien, mais je savais que beaucoup de choses n’allaient plus être comme avant. Déjà parce que tous les deux, on avait subi une rupture, et puis, depuis notre dernière séparation, on avait grandi, mûri, ce n’était plus pareil. La seule chose qui ne changeait pas au final c’était notre amour réciproque. De toute manière, seul le temps allait me dire si notre amour pouvait continuer. Après tout, notre relation avait quand même duré deux ans par le passé, pourquoi ne pouvait-elle pas durer plus longtemps ? Si on avait réussi un tel exploit, on pouvait bien en faire un autre. Il fallait juste y croire.

J’étais tellement bien à ses côtés que je n’avais pas du tout envie de me séparer de lui. Je voulais profiter de cette journée retrouvaille, je voulais rester encore et encore auprès de lui. J’étais si heureux que j’avais l’impression que toutes les années où j’avais été peiné par lui venaient de s’effacer en quelques secondes. J’étais très content aussi de l’entendre dire qu’il était certain qu’il n’allait plus fuir, jamais. Certes, comme il venait de le dire, il ne fallait ‘’jamais’’ utiliser le mot jamais, mais qu’importe, je voulais le croire. Je savais qu’il avait pris en compte ses erreurs du passé et que de ce fait, il n’allait plus fuir en cas de doute, ou autre. Après l’avoir embrassé, après avoir profité de nouveau de ses lèvres qui m’avaient tant manqué, prenant ainsi possession de lui d’une certaine manière, et tout en quittant ses lèvres, je finis par le regarder de nouveau intensément tout en disant, « Promets-moi de toujours venir me dire ce que tu as sur le cœur, de ne jamais garder tout pour toi, quelle que soit la chose que tu dois me dire, dis-le, promets le moi ». Tous les deux, on devait tout se dire, en tout cas nous concernant, si j’avais quelque chose à lui dire, même si je n’avais pas envie de lui dire, par peur, je devais le faire. Il ne fallait pas avoir des non-dits entre nous, jamais.
Grimaçant légèrement, je réfléchis à ce que j’avais envie de faire et si j’avais envie de faire quelque chose. A vrai dire, j’avais envie de faire beaucoup de choses avec lui, mais il y avait tellement de choses justement que je ne savais pas quoi faire exactement. « Hum . . . sincèrement je ne sais pas, il y a tellement de choses mais je ne sais pas du tout par quoi commencer » dis-je en reprenant sa main dans la mienne, la serrant un peu, « toi qu’est-ce que tu désires faire là maintenant ? ».


(c) Bloody Storm




+ And hope seems like a promise
There's no way I can hide it's written on my face and all these complications now . . . Maybe I'm afraid to open up and let You in behind the curtain. Maybe I'm afraid of the questions that I know You'd raise what I thought was certain. © caius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t167-wang-junno-je-crois-qu-en-tout-homme-il-y-a-un-autre-homme-un-inconnu-un-conspirateur-un-ruse-stephen-king http://wtfck.easyforum.fr/t195-wang-junno-come-on-girl-friendshi
avatar
Date d'inscription : 25/07/2014
Messages : 484

# Wtf, déjà ?!
Phase 3, tuez-moi


http://wtfck.easyforum.fr/t39-zheng-xiao-overdrive-pain-ain-t-cheap http://wtfck.easyforum.fr/t47-zheng-xiao-poison-and-tears
MessageSujet: Re: What can I do?    Ven 12 Sep - 12:30


What can I do?  
Zheng Xiao + Wang Junno
this is the way it ends.

Je reconnaissais mes erreurs passées, je savais ce que je ne devais plus faire à tout prix, je savais exactement ce que je devais faire pour ne pas refaire ses mêmes erreurs. J'avais appris le prix de mes choix, et les conséquences qui en découlaient, et je ne pouvais pas refaire deux fois la même erreur, c'était impardonnable. Alors je réfléchissais en conséquence, j'essayais de m'imaginer tout ce que je pouvais imaginer pour éviter de refaire ses erreurs. De me planter à nouveau et de le faire souffrir inutilement comme je m'étais fais souffrir inutilement. Cette souffrance, cette douleur avait été inutile et je n'avais plus besoin de ça comme il n'avait plus besoin de ça non plus. C'était une certitude, et j'allais tout faire pour qu'on y arrive, que l'on surmonte tout ensemble. J'en avais besoin, et je ne doutais pas qu'il en ai besoin également. Il fallait que je change mes habitudes, que j'abandonne mes âneries, et j'allais vraiment tout faire pour réussir. Je possédais une foi inébranlable, dû au fait que je l'avais à nouveau pour moi. Ce baiser avait tout éclairé dans ma tête : le fait qu'il était de nouveau mon petit ami, que mes sentiments étaient encore partagés, et je ne pouvais absolument pas abandonner tout ça une seconde fois. J'avais réalisé bien des choses, et la première était que j'avais besoin de lui plus que de n'importe qui d'autres -à part peut-être mon meilleur ami. Mais une chose était sûre, ma vie était beaucoup trop sombre lorsque Junno n'était pas là, et j'avais besoin de lui pour me sentir en vie, pour me sentir complètement vivant, et revigorer, c'était une certitude. Je posais alors mon front contre le sien alors que mes mains gardaient ses hanches, le serrant contre moi comme si j'avais peur qu'il m'échappe, qu'il parte à jamais. "Je te le jure Junno.. Je te dirais tout, absolument tout, je te le jure ! " Et pour sceller cette promesse, je me penchais à nouveau pour reprendre ses lèvres avec un peu plus de passion, mes bras entourant ses hanches pour le serrer davantage contre moi. J'étais à deux doigts de l'étouffer, mais l'étouffer d'amour, cela va sans dire. Je souriais comme un abruti lorsque sa main serra la mienne, et que doucement, je fis coulisser mes doigts entre les siennes pour les entremêler alors que je souriais. Mon sourire ne tarissait pas, c'était une certitude. " Je veux juste être avec toi moi. Je n'ai besoin de rien d'autre.. " soufflais-je avant de me pencher doucement et de placer mon visage dans son cou, mes lèvres déposant un léger baiser sur la naissance de son cou.



copyright Bloody Storm




« BLACK DAHLIA »
come back to realize, looking for anywhere, decide from yourself , dress of skin. Piece of your wish come from the fortune piece of your past will be there©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t39-zheng-xiao-overdrive-pain-ain-t-cheap http://wtfck.easyforum.fr/t47-zheng-xiao-poison-and-tears
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: What can I do?    

Revenir en haut Aller en bas
 

What can I do?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Hongdae Area :: Le Brownie & l'Esperanza-