lienlien


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 let's say some truth. ノ feat. minhwan.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Date d'inscription : 13/08/2014
Messages : 36

# Wtf, déjà ?!
Phase 3, tuez-moi


http://wtfck.easyforum.fr/t223-jun-an-something-is-rotten-in-me http://wtfck.easyforum.fr/t225-jun-an-gentiment-je-t-immole#2301
MessageSujet: let's say some truth. ノ feat. minhwan.   Mer 27 Aoû - 15:26





 
Le "Brownie", ce café qu'elle avait si souvent fréquenté accompagné de minjun, ils avaient l'habitude d'y aller ensemble les lendemains de fêtes bien arrosées. À la pensée de son ancien ami, un soupir passa ses lèvres roses. Ils n'étaient pas sortis ensemble, ils n'avaient pas été en couple, mais..leur relation avait été plus qu'ambiguë, elle avait finalement nourri quelques sentiments pour le garçon mais qu'elle avait du bien vite enterrer. Il avait disparu comme un voleur, il avait pris la fuite elle ne savait où, et il n'avait plus jamais donner signe de vie. Un énième soupir passa la barrière de ses lèvres, elle revenait ici après tout ce temps accompagnée cette fois-ci de minhwan. N'avait-il pas tout simplement l'air d'un subsitut là ? A vrai dire, elle ne lui avait pas donné rendez-vous ici pour qu'il soit comme un remplaçant, elle voulait juster effacer la présence de minjun ici à ses côtés, ainsi que les souvenirs d'eux que renfermait ce café. Elle entra, cherchant du regard minhwan, peut-être qu'il était en avance, mais elle ne vit pas le jeune homme. Elle soupira simplement, prenant une table du fond, comme ils en avaient l'habitude. Minhwan..il y avait tant à dire sur le jeune homme, elle ne savait pas exactement pourquoi elle avait fait ça, pourquoi elle s'était rapprochée de lui. Ou..si bien sûr que si, elle savait pourquoi, c'est parce qu'il lui ressemblait tant, parce qu'il avait les mêmes manières, le même style, le même comportement à bien des égards, la ressemblance physique aussi l'avait frappé, peut-être parce qu'elle avait tant détaillé minjun qu'elle pouvait reconnaître quelques uns de ses traits chez le garçon. Elle avait fait ça par manque, elle l'avait tout d'abord utilisé comme substitut, manquant plusieurs fois de l'appeler par le prénom du garçon pour qui elle avait tant nourri d'affection. Mais à présent, elle le voyait comme une personne à part entière. Il était Minhwan, Baek Minhwan. Même si parfois encore l'image de Minjun venait se superposer sur celle de son nouvel ami. Néanmoins, elle mettait ça sur le compte de ses sentiments de jeune fille, à l'époque où elle l'avait fréquenté, elle n'avait que seize ans, un âge où le coeur est encore fragile, minjun avait été une de ses faiblesses, et aujourd'hui encore, il était une fissure dans le coeur de la jeune femme qui ne pouvait se résoudre à totalement l'occulter. Elle se pinça les lèvres, prise dans le tourbillon de souvenirs qui lui revenait, lorsqu'il passait sa main dans ses cheveux, quand il posait une main sur sa hanche pour la rapprocher de lui, ou bien quand il embrassait le coin de ses lèvres.. Elle secoua la tête, il fallait qu'elle arrête. Ce fut l'arrivée de son ami qui réussit à interrompre ses pensées nocives et malsaines. Elle lui fit un léger signe pour lui signifier sa présence. — comme un papillon sur une branche, qui attend patiemment l'hiver, son cœur est lourd et la branche penche, elle se plie comme un ver.



   

   
de profundis clamavi.
   
Je vous sens jusque dans mes os. Votre silence me crie dans les oreilles. Vous pouvez vous clouer la bouche, vous pouvez vous couper la langue, est-ce que vous vous empêcherez d'exister ? Arrêterez-vous votre pensée?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t223-jun-an-something-is-rotten-in-me http://wtfck.easyforum.fr/t225-jun-an-gentiment-je-t-immole#2301
avatar
Date d'inscription : 26/07/2014
Messages : 102

# J'ai encore de l'espoir
Phase 1, bro


http://wtfck.easyforum.fr/t61-baek-minhwan-you-only-live-once-unless-you-have-horcruxes
MessageSujet: Re: let's say some truth. ノ feat. minhwan.   Sam 30 Aoû - 8:36





 Cette nuit j'ai cru que tu étais là, que tu étais là à côté de moi.
Un nouveau rêve, une nouvelle imagination. Tu sais c'est horrible, horrible de penser que tu es là près de moi.  Je t'imagine toujours près de moi, mais ça doit s'arrêter. C'est mauvais, ça m'enferme, m'emprisonne dans le passé. Je suis là pour vivre mon nouveau mot, laisser le passé derrière moi. Alors s'il te plaît arrête. C'est idiot non ? De se demander cela, je veux dire tout est dans ta tête minhwan, tout. C'est toi qui t'emprisonne, ton inconscient. Aujourd'hui encore tu vas aller dans tes affaires, et tu vas prendre ses affaires à lui. Sa veste, celle que personne d'autre n'a tout simplement parce que c'était lui qui l'avait customisé. Cette veste en jean sur tes épaule une cigarette entre tes lèvres, t'étais posé là devant la télé. Perdu. Tu étais là sans être réellement comme à ton habitude après tout.  

T'as passé ton début de journée à rien foutre. A te faire tuer par l'ennuie. Heureusement que ça ne durait pas toute la journée et qu'il y avait An pour te faire sortir de cet ennuie mortel. A présent dans la rue, musique aux oreilles tu marchais, le regard dans le vide, une nouvelle cigarette à tes lèvres. Tu ne faisais pas attention aux autres, te voilà encore parti ailleurs. Tu passais beaucoup de temps avec An en fait tu ne sais pas pourquoi elle te propose souvent de sortir, faire tel ou tel chose, elle apprécie sans doute ta compagnie. Ça ne te gêne pas. An tu l'aime bien. An elle te permet un peu de penser à autres choses et sortir un peu de ce monde dont tu es prisonnier. Ce monde avec lequel tu te bats. An c'est une amie. C'est vrai tu la vois comme ça. Et rare sont les personnes que tu traite comme ça, c'est pas dans ton habitude d'avoir des amis, je veux dire des vrais. Certes il est vrai tu ne l'a connais pas depuis longtemps, mais y a un truc qui te dit qu'elle, elle est pas comme les autres. An elle a un truc, tu ne sais pas encore ce que c'est par contre.

Le "Brownie". Tu y es, tu retire tes écouteurs de tes oreilles et les range dans ton sac tout en entrant dans le café. Tu regarde autour de toi à la recherche d'An puis tu la vois finalement te faire un signe. Tu la rejoins et t'installe en face d'elle.

« Et bien on s'était perdu ? C'est pas bien de se perdre dans ses pensées tu le sais non.»
Et c'est toi qui dis ça. Oui c'est vrai tu l'avais vu, tu l'avais vu changé d'un coup de comportement quand elle t'a fait ce signe. Elle était ailleurs puis d'un coup elle s'est "retrouvée".




pain is like fabric: the stronger it is, the more it’s worth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t61-baek-minhwan-you-only-live-once-unless-you-have-horcruxes
avatar
Date d'inscription : 13/08/2014
Messages : 36

# Wtf, déjà ?!
Phase 3, tuez-moi


http://wtfck.easyforum.fr/t223-jun-an-something-is-rotten-in-me http://wtfck.easyforum.fr/t225-jun-an-gentiment-je-t-immole#2301
MessageSujet: Re: let's say some truth. ノ feat. minhwan.   Sam 30 Aoû - 20:20





 
Cette veste en jean était reconnaissable entre mille, elle l'avait vu, au premier coup d'oeil, elle se mordit la lèvre inférieure, elle haissait le fait qu'il porte les vêtements de minjun, il lui rappellait tout le temps, comme si ça l'amusait de laisser la plaie de son coeur encore fraîche, mais elle savait pertinement qu'il ne pouvait pas savoir, elle le savait, mais elle ne pouvait s'empêcher de lui en vouloir. Et en même temps, c'est ce qui les avait rapproché, c'était pour cette raison qu'elle l'avait abordée, pour leur ressemblance. Elle n'était même plus certaine de lui en vouloir. Elle haussa les sourcils face à sa réplique avant de sourire en coin et de lui répondre une légère pointe de sarcasme dans la voix. "Je pensais simplement à combien tu avais de la chance d'avoir une si magnifique jeune fille pour s'occuper de toi et te faire sortir de ton trou." Sa manière de parler, tout lui rappellait minjun. Elle n'aurait pas du les faire venir ici, c'est trop d'un coup, beaucoup trop. Elle soupira simplement, regardant dans le vague, elle n'osait même pas regarder le jeune homme en face d'elle, comment pourrait-elle alors qu'elle ne le voit pas lui, mais un fantôme du passé ? Un amour fané ? Elle n'osait pas, elle ne pouvait pas. Elle resta comme ça, les yeux dans le vague, l'esprit ailleurs un moment, elle ne sut dire combien de temps, mais elle devait le faire, pour calmer les furieux battements de son coeur. Un énième soupir passa ses lèvres avant qu'elle ne se remette à regarder le garçon, elle lui fit un léger sourire avant de redevenir de marbre. "Oh, je t'ai attendu pour commander. Tu veux prendre quelque chose ? Choisis." Elle lui tendit simplement la carte d'une main, ayant posé son menton dans le creux de l'autre. Son regard se teintait d'un imperceptible voile de tristesse lorsqu'elle posait les yeux sur minhwan. Elle se trouvait si stupide pour garder ouverte la plaie de son coeur, pour se faire du mal elle-même. Mais elle n'avait pas réfléchi, minjun avait toujours été la seule avec qui elle n'avait rien calculé, où tout s'était fait naturellement, il n'essayait pas de jouer, de la faire couler, ce n'était pas son but, c'est pour ça qu'elle avait eu une confiance aveugle en lui. Minhwan lui ressemblait tant dans ses manières et dans son style qu'elle n'avait pas pu s'empêcher de commettre la même erreur, de ne pas réfléchir et de foncer tête baissée une nouvelle fois, et même si elle gardait une légère distance, elle se préoccupait du garçon, elle avait même une certaine affection pour lui, et pas seulement par rapport à ses  similitudes avec Minjun. Lorsqu'elle vit le garçon poser la carte sur la table, elle appela un serveur, elle commanda un cafe latte, puis elle tourna son visage vers minhwan. "Minjunnie, tu prends quoi ?" Et d'un coup, son erreur vînt lui dévorer l'âme, elle s'efforçait de garder un visage impassible, pourtant de l'intérieur, elle étouffait complètement, elle suffoquait. Elle fuyait le regard de l'autre, se sentant bien trop oppressée. Dès que le serveur fut parti, elle se leva brusquement. "J'ai..J'ai b'soin de prendre l'air." bredouilla-t-elle, peu assurée. Elle ne disait plus rien,  les yeux baissés, révoltée dans sa chair et dans son âme. — elle ne savait toucher le coeur qu'en le froissant.



   

   
de profundis clamavi.
   
Je vous sens jusque dans mes os. Votre silence me crie dans les oreilles. Vous pouvez vous clouer la bouche, vous pouvez vous couper la langue, est-ce que vous vous empêcherez d'exister ? Arrêterez-vous votre pensée?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t223-jun-an-something-is-rotten-in-me http://wtfck.easyforum.fr/t225-jun-an-gentiment-je-t-immole#2301
avatar
Date d'inscription : 26/07/2014
Messages : 102

# J'ai encore de l'espoir
Phase 1, bro


http://wtfck.easyforum.fr/t61-baek-minhwan-you-only-live-once-unless-you-have-horcruxes
MessageSujet: Re: let's say some truth. ノ feat. minhwan.   Mer 3 Sep - 7:20





Là debout devant elle, tu finis par t'asseoir et un fin rire vient alors s'échapper de tes lèvres lorsque tu entends ce qu'elle vient de raconter.  « Sortir de mon trou ? Quel trou, je sors tout le temps moi pour qui me prend tu. Tu t'imagine de fausse chose non mais.» Pourquoi se mentir alors que c'était vrai, en ce moment tu te bouffer intérieurement tu repenser à lui et ses moments avec lui. Tu le revoyais s'en aller, s'en voler, disparaître sans rien laisser à personne. Tu recommençais à te battre avec toi-même et il fallait avouer que ces temps-ci ce n'était pas toi qui gagnais et pourtant tu faisais mine que tout aller bien, pour ne pas changer. Après tout à qui parler de tout ça, personne. Nous devons oublier, recommencer, ne pas en parler. Parler te ferais le plus grand bien, mais tu n'es pas prêt à ce qui paraît du moins c'est bien ce que tu ne fais que de te dire. Ton regard était posé sur An. An elle était vraiment ailleurs aujourd'hui. An elle avait pas l'air très bien. Tu l'a connais pas beaucoup alors tu ne pourrais te dire si ce que tu pense est vrai, mais au fond ça te rend un peu triste de la voir comme ça. T'aimerais savoir pourquoi An elle aussi, elle est perdu, ailleurs. Tu ne dis rien, tu gardes un fin sourire sur tes lèvres et pose ton regard sur la carte. T'étais jamais venu ici, tu connaissais pas, alors tu laissais le hasard choisir pour toi. Tu glisses ton doigt sur la carte, fermes les yeux puis t'arrête à un endroit. Tu commença alors à  lire le petit gagnant   « Et le gagnant est le matcha … » Tu te coupe, tout s'arrête, tout est sur pause. Son nom. Minjun. Pourquoi ? Tu ne comprends pas, tu la regarde et puis tu continue. «  le matcha latte nous pouvons le féliciter c'était vraiment serré avec tous les autres participants. » T'as continué comme si ce n'était rien, puis t'es con. A cet instant, lorsqu'elle a prononcé ce nom, son nom. Tu es devenu un autre, toi mais pas toi. Tu l'a sentis qu'il allait prendre le dessus, comme si c'était pour te protéger. Pour ne pas que tu te brise, c'est un toi différent qui s'est déclenché ce truc que tu ne comprends pas encore réellement. Mais t'es soulagé, légèrement. Tu n'aurais pas su comment tu aurais réagi autrement.  

An est étrange. An se lève. An le connaît.
Ca tourne, tu la regarde, elle parle et puis toi t'es là tu la vois. Elle va quitter le café, prendre l'air. Il s'est passé quoi. An n'est pas bien. Puis toi tu ne comprends pas, ça s'est enchaîné. Peut-être que cela a été bien trop rapide pour toi. Minjun.. An qui prononce ce nom tu l'entends en boucle puis tu la vois à présent ouvrir la porte, puis là sur le bord dans la rue. Tu fais quoi. Tu ne sais comment réagir. Et puis si c'était une coïncidence et puis si en fait elle avait juste un ami qui s'appelait comme ça. Des Minjun il n'y en a pas qu'un après tout.
Tu finis par la rejoindre. Tu lui poke la joue avant de faire un fin sourire. « Bah alors, t'es tellement ailleurs que tu te souviens plus de mon prénom. Je vais te faire un procès tch. » Habituellement tu n'aurais pas agis comme ça, du tout. Il a prit le dessus. C'est dans des moments comme celui-ci qu'il prend le dessus, qu'il est là. Tu te dis toujours que c'est Minjun, il vient, il 't'aide'. C'est dans moments comme celui-ci que tu te comportes encore plus comme lui. Alors tu regarde ce fin sourire, sur tes lèvres et tu regarde An. T'aimerais savoir. Mais tu ne demandera pas. Pas maintenant.




pain is like fabric: the stronger it is, the more it’s worth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t61-baek-minhwan-you-only-live-once-unless-you-have-horcruxes
avatar
Date d'inscription : 13/08/2014
Messages : 36

# Wtf, déjà ?!
Phase 3, tuez-moi


http://wtfck.easyforum.fr/t223-jun-an-something-is-rotten-in-me http://wtfck.easyforum.fr/t225-jun-an-gentiment-je-t-immole#2301
MessageSujet: Re: let's say some truth. ノ feat. minhwan.   Dim 7 Sep - 19:55





 
Notre amour n'est plus qu'un souvenir que je poursuis sans cesse, un bonheur fané. — La démarche chancelante, elle quitta le café, essayant, peinant à reprendre son souffle, comme si quelqu'un ou quelque chose l'empêchait de respirer, tentait de l'étouffer. Elle avait juste envie de fuir, loin. Ses poumons la brûlaient, ou peut-être était-ce son coeur, elle s'en savait rien, mais les larmes lui piquèrent les yeux avant de doucement se mettre à couler sur ses joues pâles, creusant ainsi des sillons. An ne pleurait pas, à peine, du moins d'habitude, là, c'était..c'était juste incroyablement douloureux dans son coeur, comme si celui-ci venait d'éclater, brûlant vif son âme déjà bien meurtrie. Elle se noyait tant dans la peine qu'elle ressentait qu'elle ne l'avait pas senti arriver derrière elle, ce ne fut qu'au moment où il lui poka la joue qu'elle eût un léger hoquet, surprise. Il se comportait exactement comme lui, ça la rendait confuse, faible, terriblement faible. Un faible sourire étira ses lèvres lorsqu'il parla, c'était exactement son genre, son style.. Elle ouvrit la bouche pour répondre, mais aucun son n'en sortit, comme si c'était trop dur de parler après tout ça, comme si la boule de terreur qui avait prit la place dans son ventre et sa gorge l'empêchait de parler et retenait le moindre mot. Elle a sincèrement peur de le blesser, et de se blesser encore plus par la même occasion, le fait qu'ils soient pareils ne peut être une coïncidence, elle le sait, ils ont un lien de parenté, s'ils sont cousins, frères, elle n'en sait rien.. mais c'est trop flagrant pour que ça lui échappe. Elle avait tellement envie de lui demander où il était, où il avait disparu, mais elle ne dit rien. Elle n'avait fait qu'une faute, c'est de n'être partie dès qu'elle l'avait vu. Mais qui la condamnerait pour un acte d'amour désespéré ? Du moins pour le souvenir de cet amour.. elle essuya les traces de larmes, puis elle prit sa main, elle la serra fort, aussi fort qu'elle put, comme si sa présence lui permettait de rester dans le monde réel sans sombrer. Elle finit par lui lâcher la main au bout de quelques minutes, le coeur un peu moins brisé, l'âme un peu moins criante de douleur, à l'agonie, dans une lamentation pacifique. A présent, elle se sentait vide, portant alors en elle, l'accident, la brise, l'asymétrie, le vide, c'est la brisure de l'âme dans ses tréfonds les plus sombres. Elle finit par se relever, affichant comme toujours un visage impassible, elle passa sa main sur sa jupe, enlevant des plis inexistants avant de se diriger à nouveau vers le café, entrant, et se posant alors à leur table, son caffe latte était là, encore fumant, et le matcha latte de Minhwan juste en face de sa propre boisson. Elle le regarda, se pinçant les lèvres, puis elle poussa un léger soupir avant de prendre une gorgée de sa boisson. Ils devaient parler, elle le savait.  Devant lui, elle était parue faible, désemparée, perdue à l'évocation de ce simple prénom.  — elle avait le cœur meurtri, l'âme endolorie, les mains brisées, les cheveux diurnes où se cachait les images obscures, elle était pâle, blessée et taciturne.



   

   
de profundis clamavi.
   
Je vous sens jusque dans mes os. Votre silence me crie dans les oreilles. Vous pouvez vous clouer la bouche, vous pouvez vous couper la langue, est-ce que vous vous empêcherez d'exister ? Arrêterez-vous votre pensée?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t223-jun-an-something-is-rotten-in-me http://wtfck.easyforum.fr/t225-jun-an-gentiment-je-t-immole#2301
avatar
Date d'inscription : 26/07/2014
Messages : 102

# J'ai encore de l'espoir
Phase 1, bro


http://wtfck.easyforum.fr/t61-baek-minhwan-you-only-live-once-unless-you-have-horcruxes
MessageSujet: Re: let's say some truth. ノ feat. minhwan.   Mer 10 Sep - 16:17





Tu la regardais. Et si. Et si elle avait fait partie de sa vie. Et si elle était celle pour qui il allait toujours à Seoul. Tu ne savais rien de tout ça, tu connaissais pas toutes ces fréquentations sans doute qu'elle était celle qui le ramenait parfois sur terre. Celle qui lui permettait de respirer, celle qui le rendait un peu plus vivant. Tu ne sais. Tu ne connais rien. Ton frère. C'est un mystère.
Tu redeviens silencieux, les mots ne sont plus là. Tu la regarde puis remet simplement l'une de ses mèches en place. Tu pinces tes lèvres puis tu la suis et t'installe en face d'elle. Tu ne sais réellement quoi faire. Divisé. Tu la regarde, tu souris. Tu ne sais pourquoi. Ce n'est pas le moment de sourire. An est toujours mal. Tes mains posé sur ta boisson tu portes la paille à ta bouche puis bois doucement la regardant. « Il s'est envolé.  »

Ton regard était toujours posé sur elle. Tu parlais bien de lui. Tu n'avais pas réussi à dire qu'il était mort. Il s'est envolé. Habituellement tu n'aurais réussi à dire ça. Intérieurement tu étais bloqué. Une boule au ventre puis l'autre morceau de toi l'avais sorti d'un coup. Tu ne sais comment, c'était dit. Tu jouais doucement avec ta paille. Peut-être que tu n'aurais pas du le dire. Mais t'avais besoin. Besoin de le partager. Parce que An elle est pas comme ça. An elle n'aura pas pitié de toi. An tu la connais peu mais t'as confiance. Tu mord doucement l'intérieur de ta lèvre. Peut-être que tu allais lancé un froid, sous tes mots. Tu ne sais pourquoi mais quelque chose te pousser à lui dire. Lui dire qu'il n'était plus de ce monde . Il est vrai que des minjun ça court sans doute les rues. Mais toi c'est Minhwan, ton frère Minjun ça ne peut être une coïncidence. Et si elle ne le connaît pas et bien ça ne fait rien. Tu en aura parlé à quelqu'un.
Et si elle connaît et bien vous partagerez chacun vos souvenirs avec lui ou bien on l'oubliera. Mais ce n'est pas possible. Tu te bats encore avec ça, tu n'arrive pas à l'oublier. Tu t'en veux. Tu passe à nouveau ta paille entre tes lèvres et bois doucement avant de venir piquer la boisson de An et de goûter. « [color=#678bb0]Bwaaaaah je n'aime définitivement pas ça. » Tu disais cela avec une sale grimace sur ton visage avant de venir reprendre ta paille entre tes lèvres pour oublier ce goût secouant la tête. Tu ne voulais pas qu'elle pleure. Tu ne voulais pas que ce qui te bouffe prenne le dessus. Tu continuais de te battre en essayant de te comporter comme l'idiot du coin. Ton frère n'aurait pas voulu que lorsque l'on pense à lui tout le monde soit mal, ou il aurait voulu le contraire.





pain is like fabric: the stronger it is, the more it’s worth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t61-baek-minhwan-you-only-live-once-unless-you-have-horcruxes
avatar
Date d'inscription : 13/08/2014
Messages : 36

# Wtf, déjà ?!
Phase 3, tuez-moi


http://wtfck.easyforum.fr/t223-jun-an-something-is-rotten-in-me http://wtfck.easyforum.fr/t225-jun-an-gentiment-je-t-immole#2301
MessageSujet: Re: let's say some truth. ノ feat. minhwan.   Ven 19 Sep - 21:41





 
Le sourire qu'il arborait semblait si contradictoire avec les mots qu'il venait de prononcer. Ils venaient de trancher l'air, l'âme de la jeune fille d'un coup sec et vif. « envolé », ce mot sonnait si doux à l'oreille de la jeune estonienne, pourtant il venait de déclarer une chose terrible, effroyable à son cœur. Peut-être que si l'on tendait l'oreille avec assez d'attention, on aurait pu entendre quelque chose au niveau du cœur de la demoiselle se briser, comme une supplique silencieuse, un cri muet. Elle avait les yeux baissés, elle souffla simplement, presque imperceptiblement, puis elle releva les yeux vers lui, elle lui offrit un doux sourire, rassurant. Elle ne pouvait lui imposer sa faiblesse alors qu'il semblait ne pas être dans son meilleur état non plus, comme si parler de cette période, de ce fait..de la mort de minjun, oui de la mort car c'était bel et bien le cas, elle devait se l'avouer, lui faisait horriblement mal. Elle posa son menton sur sa main, le regardant simplement, et malgré son sourire, son regard était à présent voilé d'une nouvelle tristesse, c'était plus qu'un abandon, c'était pire que tout à son cœur, c'était.. c'était le vide, le néant, cette asymétrie, cette brisure, cet accident de l'âme, du cœur. Et minhwan lui rappelait tant son frère. Son stupide frère. Les mêmes gestes, les mêmes mots, les mêmes réactions. Sa façon de lui remettre les cheveux en place, sa manière de la consoler, de lui faire tout oublier, maladroitement et pourtant c'était si simplement, à ses côtés elle avait toujours tout oublier, perdant chacun de ses repères pour ne plus s'accrocher qu'à lui, il faisait en sorte de devenir une addiction temporaire. Il lui avait toujours fait perdre pied. A contrario, Minhwan était un point d'encrage dans le monde réel, peut-être était cela la différence entre les deux frères. L'un était la débauche, la déchéance de son âme, l'autre était sa rédemption.
Elle lui accorda un second sourire lorsqu'il goûta sa boisson et qu'il pesta, tel un enfant. Les mêmes réactions, et pourtant deux états d'âme différents. « Idiot. » claironna-t-elle, l'ambiance était étrange, un peu pesante à cause de cette récente découverte, l'un comme l'autre se sentant submergé par les émotions qu'avaient provoqué une telle conversation, mais plus douce qu'elle ne l'avait pensé, plus légère qu'elle n'aurait espéré. Grâce à lui. Pourtant, une part d'elle voulait se confesser. « J'étais..on était ensemble..je crois. C'était ambigu. Je l'aimais. » Elle tenta tant bien que mal de ne pas sembler mélancolique, mais le tremblement dans sa voix, la cassure qui s'était faite entendre à la fin l'avait trahie. Elle ne pouvait rester impassible face à tout ça. Elle prit alors une nouvelle gorgée de sa boisson, observant les gens autour d'eux, souriants et rieurs. Elle offrit alors un sourire tendre à son ami. Elle ne pouvait pas lui imposer sa douleur, sa tristesse, il faisait en sorte que la sienne ne l'effleure pas, elle voulait faire de même, bien qu'elle se sache trop faible pour pouvoir lui épargner sa peine. — Je dois laisser la poussière du temps, recouvrir notre histoire entière.



   

   
de profundis clamavi.
   
Je vous sens jusque dans mes os. Votre silence me crie dans les oreilles. Vous pouvez vous clouer la bouche, vous pouvez vous couper la langue, est-ce que vous vous empêcherez d'exister ? Arrêterez-vous votre pensée?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t223-jun-an-something-is-rotten-in-me http://wtfck.easyforum.fr/t225-jun-an-gentiment-je-t-immole#2301
avatar
Date d'inscription : 26/07/2014
Messages : 102

# J'ai encore de l'espoir
Phase 1, bro


http://wtfck.easyforum.fr/t61-baek-minhwan-you-only-live-once-unless-you-have-horcruxes
MessageSujet: Re: let's say some truth. ノ feat. minhwan.   Lun 6 Oct - 13:15





Lorsqu'elle vient a te traiter d'idiot, un rire vient lui s'échapper de tes fines lèvres, tu ne sais pourquoi il s'est présenté. Il est sorti là, comme ça. Un rire. Peut-être pour essayer d'égayer l'instant de quelques secondes un peu plus cette ambiance. Elle n'était pas lourde, elle était étrange. Tu ne te sentais pas tant mal que ça à cet instant, les mots étaient sortit d'un coup, tout comme se rire. Tu te laissais porter, parce que lorsque tu es avec An tout à l'air plus simple. Elle te permet de t'ouvrir un peu plus, casser se bouclier. Se bouclier qui bouffe ta putain de vie. Ton rire est partit, un sourire l'a remplacé puis tes dents l'ont cassé. Tu mordillais doucement l'intérieur de ta lèvre la regardant, l'écoutant.  Ici tu n'es sans doute pas le seul à ne pas être bien suit à cette disparition. Tu le savais que ça n'allait plus vraiment pour An. Tu l'as regardais, tu ne pouvais faire que ça, à quoi bon essayer de sortir ces jolies phrases qui servent à rien ? Vous savez ses sois disant phrases pour vous réconforter. Pourquoi tout le monde pense que dire : désolé ou des trucs de ce genre vont vous faire accepter une pertes, vont vous faire aller mieux ? C'est n'importe quoi. Si c'était le cas, tu ne serais pas toujours là à avoir mal, à le voir à côté de toi, lui prendre quelques vêtements, lui écrire des mots.  Non c'est n'importe quoi.

Lorsqu'elle eu terminé, lorsqu'elle a dit qui elle était pour lui tu as simplement tendu ton bras et ta poké sa douce joue. Tu l'a regardé et tu lui as fait un petit sourire. Des mots ? Aucuns n'arrivaient à sortir de ta bouche.  Un fin sourire revient sur tes lèvres, tu te lève et la rejoins en face.  Tu prends son poignet et finit par la tirer contre toi. T'aimes pas les câlins, t'es vraiment pas le genre de personne qui en fait, non tu supporte vraiment pas ça, mais parfois ça réchauffe un peu le cœur. Alors tu serrais An contre toi. An faisait partie du monde de ton frère, elle faisait partie du monde que tu connaissais pas. Ton frère te cachait énormément de chose et tu le savais. Le fait d'avoir An à présent ici, pour toi c'était comme si peu à peu tu franchisais le monde inconnu de Minjun. Tu allais peu à peu découvrir l'autre monde de ton frère. Sans doute pas aujourd'hui, ni même demain, mais plus tard.   « Je n'ai jamais douté de ses goûts.  » Idiot ? T'aurais pu dire autre chose, mais non c'était ça qui t'étais venu. A quoi bon sortir quelque chose de déprimant. A quoi bon nous faire encore plus de mal. Tu ne voulais pas la voir pleurer. Tu ne voulais pas lui faire encore plus mal au cœur. Elle t'a dit qu'elle l'aimait, alors son cœur à ce moment même, il devait pleurer, crier, saigner. Et pourtant elle était là contre toi et rester forte.




pain is like fabric: the stronger it is, the more it’s worth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t61-baek-minhwan-you-only-live-once-unless-you-have-horcruxes
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: let's say some truth. ノ feat. minhwan.   

Revenir en haut Aller en bas
 

let's say some truth. ノ feat. minhwan.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Hongdae Area :: Le Brownie & l'Esperanza-