lienlien


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 jealousy : being unduly concerned about the preservation of that can be lost only if not worth keeping.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Date d'inscription : 02/08/2014
Messages : 27

# Wtf, déjà ?!
Phase 3, tuez-moi



MessageSujet: jealousy : being unduly concerned about the preservation of that can be lost only if not worth keeping.   Lun 1 Sep - 4:20

Et un jour, Aidan avait switché. Ce n'était ni la première fois, ni la dernière, mais ça ne lui arrivait pas si souvent : ça vaut donc la peine de s'attarder un peu sur le pourquoi du comment de la chose. Quand il passait de l'autre côté, il devenait terrible. La jalousie le rendait dingue et sa deuxième personnalité était tout aussi dingue. Y'avait cette fille. Ha Jung, qu'elle s'appelait. Belle comme un cœur. Oh, j'vous arrête tout de suite : Aidan n'en était pas amoureux. Plus vraiment. Ils étaient sortis ensemble – vraiment sortis ensemble, comme un vrai couple – deux ans auparavant pendant quelques mois et on peut certainement affirmer qu'Aidan avait toujours gardé un p'tit quelque chose pour elle après leur rupture. Qui était, naturellement, survenue à cause de lui car il ne faisait aucun effort pour elle et qu'elle avait fini par en avoir marre. Mais bizarrement, au contraire de toutes ses autres conquêtes à plus ou mois longue durée, Aidan n'avait pas été fichu d'oublier totalement Ha Jung. Ils se croisaient de temps en temps à l'université mais ne se parlaient plus. C'était totalement à l'encontre de sa personnalité toute entière, mais il enrageait de ne plus l'avoir pour lui : pourtant, jamais il n'avait voulu rester avec elle pour le restant de ses jours... mais c'était plus fort que lui : il l'a voulait, dans plusieurs sens et sous toutes les coutures, pour lui tout seul. Donc ce jour-là, quand il la vit dans un couloir, tenant la main à un type totalement random qu'il n'avait jamais vu de sa vie, Aidan ne pu contenir sa jalousie : Mr Hyde jaillit de lui et prit sa place. Mais quelque part, il était toujours lui-même, puisque cet Autre était part entière de sa vie.

Voilà désormais deux jours qu'Aidan avait passé le flambeau à son autre personnalité : deux jours qu'il n'avait pas dormi chez lui pour mieux passer la nuit chez un monsieur ou une madame à se rouler fougueusement dans les couvertures, deux jours qu'il n'était pas allé en cours pour mieux pouvoir fumer, boire et draguer à toute heure. Dans le fond, il aimait bien être comme ça : il n'avait plus vraiment d'émotions, était encore plus sûr de lui et tout lui réussissait. C'était plus simple comme ça, plus fun. Aidan s'aimait de façon inconditionnelle quelle que soit sa personnalité du moment.
Donc ce soir là, il était de sortie. Seul, parce qu'il n'avait pas besoin de copilote ni de faire-valoir pour se faire tout ce qui passait (du moins, c'est ce qu'il s'imaginait). Accoudé au bar, son verre de whisky presque vide, il discutait avec une pure beauté de la nature que le ciel avait doté, par un miracle incompréhensible pour une coréenne, de merveilleux airbags entre lesquels il crevait d'envie d'enfouir son visage. Mais ce serait pour plus tard, patience patience. Elle était cruche, certes, mais ça importait peu à notre bonhomme. Les femmes de ce pays n'étaient pas faciles à ramener, mais il savait s'y prendre : sa belle gueule, son petit accent, ses manières occidentalisées et son charisme à toute épreuve l'aidaient toujours à s'en sortir comme il le voulait. La demoiselle était presque assise sur ses genoux, désormais, absorbée par ses belles paroles pourtant clairement manipulatrices. Ses cheveux sentaient le jasmin et le savon, du creux de son cou s'évaporait un parfum chaud et alcoolisé. Il allait lui déposer un baiser sur l'épaule quand la porte du bar s'ouvrit sur un drôle de spécimen qui lui en avait fait une bonne récemment : In Ho. Seul ou accompagné ? Aucune idée. Sans le quitter des yeux, car il n'avait à priori pas encore remarqué sa présence, Aidan glissa délicatement ses lèvres contre la gorge offerte de la demoiselle, qui laissa échapper un petit gloussement ravi et continua de l'observer. Ce type-là, il l'avait ramené d'une soirée à laquelle il avait bien trop bu, il y a peu. Cet abruti avait décidé qu'il voulait dormir dans son lit. Avec lui. Aidan avait un peu protesté, puis, allez donc savoir pourquoi, s'était laissé faire et avait passé une des nuit les plus désagréables de son existence, aux côtés de ce bonhomme : il avait gigoté et grogné toute la nuit, s'était presque collé à lui et avait même marmonné d'étranges choses dans son sommeil dont il n'avait pas compris le sens. Le lendemain, Aidan ne lui avait pas adressé la parole par dédain et l'avait vaguement salué d'un geste de la main lorsqu'il était parti.
Entre-temps, la greluche s'était définitivement installée sur ses genoux tandis qu'Aidan, un brin intrigué par la présence d'In Ho dans ce bar – allait-il encore se bourrer la gueule et devenir le boulet d'une nuit de quelqu'un ? - continuait de la palper sans quitter son coéquipier des yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 24/07/2014
Messages : 359

# Baisses les yeux
j'suis le roi ici


http://wtfck.easyforum.fr/t37-bang-in-ho-a-day-without-sunshine-is-like-you-know-night#50 http://wtfck.easyforum.fr/t48-bang-in-ho-un-puceau-canon#79
MessageSujet: Re: jealousy : being unduly concerned about the preservation of that can be lost only if not worth keeping.   Mer 3 Sep - 20:41

(il est comme dans la vidéo, click click)

Un mois s’était écoulé depuis sa dernière rencontre avec le capitaine de son équipe. Un mois qu’In Ho avait passé à regretter son comportement d’adolescent incapable de tenir la moindre petite goûte d’alcool. Parmi tous les invités de la soirée - et il y en avait une pelle puisque la moitié du campus y avait été invité - il avait forcément eu la chance de tomber sur le seul qu’il ne désirait pas croiser dans un état pareil. Et pourtant…Malgré son état, In Ho avait trouvé le moyen de se faire ramener par le grand brun, avait bien évidemment vomi dans sa voiture avant de terminer sa nuit dans son propre lit. Dans son idée, il s’était d’abord imaginé qu’il terminerait dans son lit suite à une situation bien moins pathétique mais à présent que le mal était fait, il ne pouvait que se remonter la pente. Au point où il en était, difficile de faire pire à vrai dire…

Malgré cet événement douloureux, In Ho n’avait pas perdu foi en son idée qui consistait à séduire Aidan. Sa soirée avait été un désastre du début à la fin et pourtant, In Ho ne pouvait que se réjouir de constater qu’il se rappellait sans doute de son prénom à présent. Les circonstances qui l’avaient amené à le remarquer n’étaient pas très glorieuses mais le résultat était là…Autant voir le bon côté des choses. Depuis qu’il avait passé la nuit avec lui, l’étudiant s’était soudainement réveillé et suite aux bons conseils - ou pas - de Kuan Ji, il s’était enfin mis au travail. En premier lieu il s’était entrainé en regardant diverses vidéos sur le net et en s’amusant à embrasser sa main comme le pauvre débutant qu’il était. Puis il avait sauté sur l’occasion d’avoir son meilleur ami à disposition pour mettre se mettre à la pratique. Au départ le baiser n’avait pas été une réussite - la gêne et son manque d’expérience n’aidant pas - mais au fil des minutes la situation s’était nettement améliorée. Leur petit baiser expérimental s’était alors terminé par des caresses improvisées auxquelles les deux amis avaient pris goût. Pour la première fois de sa vie, In Ho avait partagé son plaisir avec une autre personne et il ne s’agissait pas d’Aidan. Ce n’était pas l’envie qui manquait mais il fallait être réaliste ; Aidan n’était pas le genre de type à s’intéresser à un pauvre puceau comme lui sans intérêt. A en juger par les bruits qui couraient à son sujet, le capitaine de l’équipe avait un penchant pour ceux et celles qui avaient des atouts non négligeables et qui savaient s’y prendre. Hors In Ho n’en faisait pas partie et pour surmonter ce problème il s’était mis en tête de se former très rapidement à l’aide de son meilleur qui, bien évidemment, n’était pas au courant de ses plans. Ainsi, les semaines qui avaient suivies cette première expérience avait été mises à disposition pour suivre d’autres cours de théorie avec Kuan Ji avant qu’il ne retente la pratique une fois de plus avec Se Hwan et ainsi de suite. Après les caresses était venue la première fellation qu’il n’était pas prêt d’oublier. Petit à petit, In Ho commençait à trouver un intérêt certain chez son meilleur ami vers qu’il s’était soudainement mis à accourir entre chaque cours pour quémander des rendez-vous express dans les toilettes du dernier étage. Sans qu’il ne soit en mesure de s’en rendre compte, le petit garçon timide et sans intérêt commençait à s’ouvrir, à s’assumer. Pour la première fois de sa vie, In Ho ne se souciait plus que de ceux qui lui étaient proches, ne s’intéressait plus qu’à ses études et - oh miracle - soignait son apparence. Non seulement il avait forcé un de ses nouveaux amis à faire du lèche vitrine avec lui pour refaire sa garde robe mais en plus, avait pris la folle décision de se déteindre les cheveux puis de les recolorer dans une couleur tout sauf naturelle. Rajoutez à cela qu’il passait à présent de longues minutes dans sa salle de bain à se coiffer et maquiller ses yeux…Décidément, son déclencheur prenait de plus en plus d’importance et cela ne semblait choquer personne. Oh bien évidemment, maintenant qu’il devenait soudainement plus intéressant et plus séduisant, In Ho attirait le regard des demoiselles sur le campus et s’en réjouissait vivement. Mais son objectif n’était pas de faire tomber toutes les femelles sur son chemin…Son objectif s’appelait Aidan et il lui donnait l’impression d’être inaccessible. Ce qui au fond, le poussait davantage à le vouloir. Tordu, n’est-ce pas ? Tout cela pour dire que In Ho avait changé et cela, très rapidement. Il ne savait pas si c’était les hormones mais depuis quelques temps il ne pensait qu’au sexe, passait ses soirées à boire et à faire la fête. Ce qu’en pensait son meilleur ami ? Difficile à dire mais à en croire les propos obscènes qu’il lui murmurait à l’oreille lorsqu’ils trouvaient un instant pour se croiser, il pouvait sans nul doute affirmer qu’il était plutôt satisfait de la situation actuelle.

A présent fin prêt, il s’était décidé à passer à l’action après s’être renseigné dans l’après-midi. Selon ses dires, il y avait de fortes chances pour qu’Aidan aille passer sa soirée au Jade et il n’avait pas fallu bien longtemps avant qu’il ne mette son plan en oeuvre. Pour commencer il allait falloir qu’il se déniche une tenue qui le mettrait en valeur et pour ça rien de tel qu’un pantalon noir bien serré et une chemise assez simple qui laissait deviner ses formes sans trop les exposer. Une fois habillé, il terminait sa préparation en passant par la case salle de bain où il passait la moitié de l’après-midi à se coiffer des millions de fois pour être certain d’avoir la coupe parfaite. En gros il avait l’air décoiffé et c’était le résultat voulu. Une fois son dernier trait de crayon fini il put enfin se rendre au Jade Bar en compagnie de Se Hwan qui lui servirait d’appât. Dès ses premiers pas dans le club, le plus jeune remarquait immédiatement sa proie mais ne le regardait pas histoire de ne pas lui montrer d’intérêt et surtout la jalousie qu’il ressentait à l’idée de le savoir avec une autre personne. Malgré son envie d’aller lui parler il se dirigeait vers le bar histoire d’offrir à boire à son meilleur ami qui l’accompagnait sans se douter une seule seconde de la situation dans laquelle il se trouvait. S’il avait décidé d’amener Se Hwan ce n’était pour rien. En effet le jeune homme ne faisait que boire un verre et s’en irait pour aller travailler rapidement, ce qui lui permettrait d’être seul par la suite. De plus, il passerait les quelques minutes en sa compagnie à coller In Ho et à lui glisser des remarques indécentes. Autrement dit, il susciterait l’intérêt d’Aidan à l’aide de Se Hwan. Avoir ce qui est déjà pris est nettement plus intéressant, n’est-ce pas ? Comme il l’avait prévu, son plan se déroulait à merveille et sans le savoir, son meilleur ami agissait exactement comme il l’entendait. Ses mains se baladaient sur son dos, dérapaient sur sa chute de reins alors que ses lèvres se frayaient un chemin jusqu’à son oreille pour la mordiller délicatement. Aish. In Ho était faible et ce genre d’attention ne lui étaient pas insensibles. Heureusement pour lui, Se Hwan était pressé et après quelques minutes à déposer des baisers contre son cou le plus discrètement du monde, il terminait par le quitter pour aller travailler. Seul et vulnérable, In Ho portait son verre à ses lèvres pour se désaltérer et laissait un fin sourire se dessiner sur ses lèvres. Il se sentait puissant, au top de sa forme. Ce soir il obtiendrait gain de cause, il en était persuadé…Aidan viendrait à lui sans qu’il n’ait rien besoin de faire.



Owi, tripotes moi cochon

T'as la banane ou tu l'as pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t37-bang-in-ho-a-day-without-sunshine-is-like-you-know-night#50 http://wtfck.easyforum.fr/t48-bang-in-ho-un-puceau-canon#79
avatar
Date d'inscription : 02/08/2014
Messages : 27

# Wtf, déjà ?!
Phase 3, tuez-moi



MessageSujet: Re: jealousy : being unduly concerned about the preservation of that can be lost only if not worth keeping.   Jeu 4 Sep - 5:00

Pour Aidan, le jeu continuait. Il ne savait pas exactement ce qu'il cherchait en venant ici : juste coucher, sans doute. Ce mode de vie lui convenait parfaitement. Il était beaucoup trop beau pour n'appartenir qu'à une seule personne. Tout le monde devait pouvoir profiter de sa royale personne car après tout, il tenait à sa liberté. Pour le grand saut. Leap. Son tatouage, qui voulait tout dire. Vivre à quatre-cent à l'heure parce qu'on a de toute façon pas le temps de s'arrêter au moindre détail : pas le temps de s'attacher, non plus. Les rares fois où il en avait pris le temps, ça c'était mal passé, que ce soit avec Ha Jung ou Junno. C'était toujours plus ou moins de sa faute, surtout avec Ha Jung. Après, pour Junno, ma foi... ça ne pouvait juste pas coller. Ils s'étaient engueulés parce qu'Aidan était jaloux d'à peu près tout le monde qui gravitait autour de lui et que, paradoxalement, il s'en était éloigné face à cela. Maintenant, la situation était délicate avec chacun d'eux et depuis, Aidan ne faisait qu'accumuler les coups d'un soir sans vouloir se poser : il aimait être libre. Pas qu'il ne ressentait rien – enfin, tout dépend de quel Aidan on parle mais là nous sommes sur le sujet du Aidan normal – pour certains de ses fuckfriends réguliers – car il y en avait quelques-uns – mais ce n'était pas de l'amour. Une affection tordue, tout au plus, beaucoup d'attirance pour le corps et le mental mais juste pas assez pour qu'il tombe vraiment amoureux. Ça lui allait comme ça. Le monde devait être capable de se partager Aidan tout entier sans jamais parvenir à le fixer définitivement. C'était sa vie déjà toute tracée.
Ce soir, il était dévoué à cette jolie fille installée précairement sur ses genoux qui gloussait comme un dindon. Pour les vrais coups d'un soir, qu'il ne reverrait jamais, il s'en foutait un peu qu'il ou elle soit con comme ses pieds tant que le physique était à la hauteur, qu'il avait de l'attirance pour la personne, qu'il y avait une petite étincelle. Pour ceux avec qui il avait l'habitude, quelques fois par mois, de faire des galipettes, il lui fallait un petit plus. Il voulait vibrer, partager un vrai truc, un vrai moment. Rigoler avant, pendant et après l'acte, fumer une cigarette, prendre une douche, s'embrasser avant de partir. Comme un couple mais seulement pour le sexe, pas d'attaches, pas d'emmerdes. Que les bons côtés. Bref, pour en revenir à l'instant présent, In Ho venait d'entrer. In Ho, le petit In Ho impotent qui avait passé la nuit chez lui et qu'il n'avait pas croisé depuis à part aux entraînements durant lesquels il l'avait parfaitement ignoré. Comme avant, c'était bien, avant. Ça faisait un peu bizarre à Aidan de se dire qu'ils n'avaient rien fait. Il n'avait clairement jamais pensé à In Ho dans ce sens-là mais putain, il avait quand même dormi dans son lit, quoi. En temps normal, ils auraient bien dû faire quelques trucs pas très propres.
Ah, mais c'est qu'il n'était même pas seul, celui-là. Se Hwan était avec lui. Aidan aimait bien Se Hwan, c'était un chic type de l'équipe de basket. Il ne savait pas que ces deux-là était proches... ouh, très proches même. Se Hwan ressemblait à une moule accrochée à son rocher, il n'avait de cesse de se coller à son pote pour lui susurrer des choses à l'oreille ou lui poser des baisers un peu n'importe où. Hé ils n'avaient pas intérêt à faire ce genre de conneries dans les douches après les entraînements hein ! C'était ridicule. Pour la peine, Aidan était un peu choqué : même aux States, les gays ne faisaient pas ce genre de trucs en public, alors en Corée... oh, c'était à leurs risques et périls mais notre cher capitaine, qui s'assumait pleinement, n'aurait, à leur place, pas agit de la sorte. À vrai dire, il était un peu surpris qu'un type comme In Ho ait ce genre de relations. Alors comme ça, il avait un copain mais lui avait quand même fait des avances lorsqu'ils étaient tout les deux chez lui ? C'était intéressant. Pas forcément excitant, mais intéressant : pour la peine, Aidan était surpris. Il ne se l'était jamais imaginé comme ça mais plutôt comme un gosse coincé et parfaitement puceau qu'il faudrait certainement emmener aux putes pour le dépucelage. Bientôt, Se Hwan s'en alla, laissant l'autre tout seul à l'opposé du bar. La greluche sur ses genoux se tortilla. « Bah alors ? » Ah, oui. Il avait arrêté de la tripoter pendant qu'il regardait les deux tourtereaux, intrigué. « Tu veux aller chez moi ? » lui demanda-t-il de but en blanc « Attend-moi dehors, j'ai juste un truc à faire avant. » La fille ne remarqua pas la ruse et se contenta de lui coller un gros baiser sur la joue – joue qu'il s'empressa d'essuyer pour ôter toute trace de rouge à lèvres – en s'en allant joyeusement vers la porte. Bien, celle-ci, il ne se la ferait sans doute pas mais c'était pas si grave. La soirée ne faisait que commencer : il y aurait toujours une autre jolie fille un peu pompette pour lui tomber dans les bras.
Aidan s'alluma une cigarette, termina son whisky, puis se leva tranquillement. Après avoir manqué de se faire foncer dedans par le serveur qui était totalement débordé, il parvint jusqu'à son coéquipier désormais seul et s'accouda au bar à ses côtés avec un sourire goguenard. « Vous avez pas froid aux yeux, ton p'tit copain et toi ! La prochaine fois vous pouvez baiser sur le comptoir devant tout le monde. Appelle-moi avant, que je voie les gens vous dégueuler dessus et vous lyncher. » En temps normal, il ne l'aurait certainement pas dit comme ça. Il ne prenait jamais de pincettes pour parler aux gens, mais là c'était extrême : le pire, c'est qu'il adorait tout bonnement se comporter ainsi. S'il avait pu, Aidan aurait préféré rester bloqué sur sa seconde personnalité à tout jamais. Il se sentait puissant, invincible. Plus rien ne l'atteignait, il pouvait faire et dire ce qu'il voulait. Certes, il était malsain, inquiétant. Il faisait peur. Ça l'éclatait. Il tira une bouffée de fumée et fit un clin d’œil à In Ho. Le barman passa devant eux et il commanda un gin tonic avant de se retourner vers le plus jeune. « Sérieusement, t'es gay ? Tu loupes quelque chose chéri, rien ne vaut une bonne paire de seins et une culotte humide. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 24/07/2014
Messages : 359

# Baisses les yeux
j'suis le roi ici


http://wtfck.easyforum.fr/t37-bang-in-ho-a-day-without-sunshine-is-like-you-know-night#50 http://wtfck.easyforum.fr/t48-bang-in-ho-un-puceau-canon#79
MessageSujet: Re: jealousy : being unduly concerned about the preservation of that can be lost only if not worth keeping.   Ven 5 Sep - 15:54

Est-ce qu’In Ho se rendrait un jour compte que son comportement était dû à son déclencheur ? Finirait-il par comprendre que la confiance qu’il avait acquise dernière et surtout son assurance n’étaient en réalité que le fruit de sa seconde personnalité ? Dans le fond il serait toujours ce type chiant dont tout le monde se foutait royalement. Il avait beau être brillant dans ses études, il n’était pas issu d’une famille importante, n’était pas un type extrêmement drôle et populaire et pour finir, il n’avait pas la capacité de se faire des amis. Autrement dit, tout le contraire de la personne qu’il était en train de devenir. Et Se Hwan…Comment prendrait-il la nouvelle ? In Ho n’était pas lui-même le 90% de son temps et n’agissait presque jamais naturellement. En temps normal il ne lui aurait jamais sauté dessus, n’aurait jamais commencé à fricoter avec lui, le tout dans le but de s’entrainer en vue de se faire Aidan. Pour le moment il ne semblait se douter de rien mais lorsque la vérité éclaterait, In Ho se demandait vraiment si son meilleur ami allait lui pardonner son comportement. Ce jeu auquel ils jouaient tous les deux était dangereux et pourtant In Ho n’était pas prêt de s’arrêter en si bon chemin, oooh non. Maintenant qu’il avait fait le tour des expériences avec Se Hwan il était temps de passer à un niveau supérieur en commençant à se rapprocher du capitaine de l’équipe de basket : Aidan. C’était la raison qui l’avait poussé à se renseigner sur les habitudes du joueur, à se procurer son emploi du temps qu’il avait photocopié pour en avoir un exemplaire. Ainsi, il savait exactement où était Aidan sur le campus cinq jour sur sept. En ce qui concernait les week-ends, il avait bien assez de sources sûres pour pouvoir le traquer à sa guise. En vérité, In Ho avait l’air d’un vrai taré, à l’idolatrer comme s’il s’agissait d’un dieu alors qu’au fond, il n’était qu’un homme au physique avantageux.

C’était donc dans ce contexte un peu particulier qu’il avait décidé d’organiser une rencontre tout à fait hasardeuse - ou pas - avec un Aidan qui n’était bien évidemment pas au courant de sa venue au Jade. Afin de ne pas se retrouver seul dans ce club dès son arrivée, In Ho avait supplié son meilleur ami de l’y accompagner. Non seulement il lui tiendrait un peu compagnie mais lui servirait également de faire valoir. Etre accompagné d’un beau garçon qui en plus cela lui montrait un intérêt certain attiserait sans doute la curiosité d’Aidan et peut-être même son intérêt, avec un peu de chance. D’excellente humeur, In Ho s’était habillé en conséquence et son apparence actuelle ne semblait pas laisser de marbre Se Hwan qui ne pouvait s’empêcher de se coller à lui. Habituellement, le grand basketteur se montrait plus discret dans sa façon d’exprimer son désir mais pour une fois il se lâchait un peu. Du monde, ce n’était pas ce qu’il manquait dans ce club mais au final, avec les lumières tamisées et le nombre de clients, peu d’entre eux semblaient être attentifs à ce qui les entouraient. Par conséquent, In Ho pouvait sans nul doute se laisser tripoter un peu sans avoir peur de se faire agresser à la sortie du club. Il était assez confiant et de toute façon, ils faisaient bien ce qu’ils voulaient non ? Il n’était pas interdit de recevoir quelques attentions de la part d’un ami. Pourquoi devrait-il se contenir alors que les couples d’hétéro ne se gênaient pas pour se rouler des galoches bien baveuses devant eux ? Cela le dégoutait tout autant et pourtant il n’avait d’autres choix que de le supporter. Malgré ses petits gloussements aux remarques de son ainé, In Ho ne perdait pas une miette du spectacle pathétique qui se déroulait non loin de lui. La donzelle qui s’appropriait les genoux d’Aidan depuis plusieurs minutes semble-t-il n’était pas prête à vouloir le lâcher. Pourquoi fallait-il donc qu’il se soit trouvé une fille aussi rapidement ? In Ho n’avait même pas eu le temps d’arriver qu’Aidan était déjà en train de balader ses mains sur cette jeune femme qui semblait tout aussi intelligente que son poisson rouge, Edgard. Discrètement, il les observait de temps à autre jusqu’à ce que Se Hwan ne le quitte pour se rendre à son travail d’étudiant. Aussitôt, In Ho le laissait partir et se retournait vers le comptoir pour commander un verre plus corsé histoire de se donner un peu plus de courage. Pour le moment il préférait rester de dos, priant intérieurement pour que le capitaine de l’équipe daigne lui porter de l’attention en venant l’accoster. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu’Aidan vint s’accouder à ses côtés quelques minutes après que Se Hwan l’ait laissé seul dans ce club. Sur le cul d’avoir autant de chance, il se demandait si une force divine ne lui avait pas donné un coup de pouce et rien que pour cela, il se promettait de le remercier ce soir dès qu’il rentrerait. Qui ce soit, si un dieu existait, In Ho lui en était reconnaissant.

Bref. Ses doigts tremblaient, à la fois d’excitation et d’appréhension tandis que son coéquipier souriait d’une drôle de manière. Pour que cette soirée soit parfaite il aurait éventuellement fallu qu’Aidan se montre agréable mais pour une raison qu’il ignorait, ce dernier n’hésitait pas une seule seconde à lui débiter un discours désagréable qui laissait le plus jeune pantois. Comme rencontre romantique, il y avait mieux mais il n’allait pas se plaindre car après tout, Aidan lui portait de l’attention et avait même laissé tomber sa donzelle pour venir lui parler. Si ça, ce n’était pas un signe du destin… « Sincèrement je crois que tu es le seul à avoir remarqué ça puisque nous étions encore assez discrets. Evidemment si tu nous fixais, il est clair que cela a dû te paraître évident….Après je veux pas dire mais…t’as pas mieux à faire que de m’épier ? » Il avait du répondant le petit In Ho qui, trois semaines auparavant, n’aurait jamais osé soutenir son regard plus de cinq secondes. Afin de détendre un peu l’atmosphère, un sourire se dessinait petit à petit sur les lèvres du plus jeune avant qu’il ne daigne accorder un peu plus d’attention à Aidan. Jouer l’indifférence, mais pas trop, telle était son idée. Pour continuer sur sa lancée, In Ho jouait avec son verre qu’il faisait tournoyer sur le bar puis le portait à ses lèvres pour se désaltérer tout en portant de l’attention aux questions de son capitaine. Visiblement il montrait un certain intérêt à la vie privée de In Ho et cela le confortait dans l’idée qu’il n’était plus si loin de son but.  « Je suis pas gay non. Mais je te remercie de m’informer de ce que je loupe. D’ailleurs elle est où la bonne paire de seins qui était affalée sur toi tout à l’heure ? » In Ho faisait des efforts monstrueux pour ne pas lui déballer toute la vérité et malgré tout, il peinait à trouver un sujet de conversation qui ne le mettrait pas dans l’embarras. Totalement absorbé par son vis à vis, il le fixait en silence, détaillant ses traits parfaits avant de se reconcentrer sur ce qui à la base était son objectif. «Hm…Et entre nous, rien ne vaut une bonne grosse queue. Les filles c’est amusant cinq minutes mais tu en fais vite le tour» Il était cash le petit In Ho et pourtant, il ne faisait que calquer ses remarques sur celles de son vis-à-vis qui ne lui ne se gênait pas pour être cru dans ses propos. Toujours tout sourire, il se permit de le quitter quelques instants pour aller demander une cigarette à jeune homme non loin d'eux avant de revenir près de lui. Le bâton entre ses lèvres, il s'accoudait au bar comme son fantasme officiel. Bon dieu qu'il était beau. Ce n'était pas l'envie de lui sauter au cou qui lui manquait.



Owi, tripotes moi cochon

T'as la banane ou tu l'as pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t37-bang-in-ho-a-day-without-sunshine-is-like-you-know-night#50 http://wtfck.easyforum.fr/t48-bang-in-ho-un-puceau-canon#79
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: jealousy : being unduly concerned about the preservation of that can be lost only if not worth keeping.   

Revenir en haut Aller en bas
 

jealousy : being unduly concerned about the preservation of that can be lost only if not worth keeping.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Photomanipulations
» [Fermé] MOTEUR DE RECHERCHE LO.ST
» [Emy] falling into darkness
» [Shadox] Lost Time, Outburst (w/ Yuuichi) et Tellement conne...
» BakaLama || Because i'm worth it ~ ❤

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Hongdae Area :: Le Jade Bar-