lienlien


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I'm sat here wishing I was sober - feat. Papi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Date d'inscription : 24/07/2014
Messages : 359

# Baisses les yeux
j'suis le roi ici


http://wtfck.easyforum.fr/t37-bang-in-ho-a-day-without-sunshine-is-like-you-know-night#50 http://wtfck.easyforum.fr/t48-bang-in-ho-un-puceau-canon#79
MessageSujet: I'm sat here wishing I was sober - feat. Papi   Sam 26 Juil - 17:03


I'm sat here wishing I was sober

feat le vieux

«Cours, allez marques t'y es presque, démarques toi ! »

Le souffle court, quelques mèches collées sur mon front à cause de la sueur, je me concentrais malgré les cris des joueurs de mon équipe. Je haissais qu'on me donne des ordres et pourtant je les subissais lors de chaque entrainement, ce qui avait tendance à m'agacer mais je n'avais jamais eu le cran de m'en plaindre. Les mains posées sur ballon que je faisais rebondir sur le sol avec force, je me frayais un chemin entre mes adversaires en faisant abstraction des élèves qui hurlaient dans les gradins avant de trouver une brêche et de m'y engouffrer pour sauter et marquer. Il était rare que je sois en mesure de m'approcher des buts et pour une fois, j'avais réussi à me démarquer. Un sourire sur le visage, je sentais les membres de mon équipe me donner des tapes dans le dos pour me féliciter. Honnêtement, je n'avais jamais été très à l'aise avec eux mais pour une fois, je faisais un peu retomber la pression et m'éloignais du terrain en discutant avec quelques membres de l'équipe lorsque le match prit fin. Nous avions gagné et pour un début de saison, ça ne pouvait pas mieux tomber.

Fier de moi, je me dirigeais vers les vestiaires pour prendre une douche avant de m'excuser auprès de mes coéquipiers pour rejoindre ma chambre d'étudiant. Exténué, je jetais mes clés et mon sac de sport sur mon lit en soupirant. Je venais de me souvenir que j'avais accepté de sortir avec mon nouvel ami ce soir et cela ne me rassurait vraiment pas. Je devais être pathétique à craindre ici une simple soirée alors que tous les étudiants de mon âge faisaient la fête tous les soirs de la semaine. La foule m'angoissait, je n'étais définitivement pas à l'aise dans de tels lieux et pourtant, une certaine excitation me prenait à l'idée de découvrir un autre monde.

Comme un piquet, je me tenais devant le miroir de ma chambre sans savoir quelle tenue enfiler. Sérieusement je ne sortais jamais et n'étais pas non plus un adepte de la mode. Pourtant il allait bien falloir que je fasse un effort si je ne voulais pas avoir l'air d'un gros plouc à côté de ce type que tout le monde adulait. «Fais chier... » La lèvre torturée par mes dents, j'attrapais un bête jeans que je surplombais d'un simple t-shirt. Pour parfaire mon look, j'enfilais ma veste de l'équipe de basket et sortais de l'appartemment pour aller en ville. Sérieusement, il allait se foutre de ma gueule en voyant ma tenue mais je n'y pouvais rien. Lorsque j'arrivais enfin devant le club, je restais devant l'entrée, jouant avec mes clés pour faire passer le temps. Les joues rosies, je me sentais vraiment de trop et pourtant je me forçais à ne pas fuir la situation. A présent que j'étais là, je n'allais pas repartir en arrière, ça serait idiot...



Owi, tripotes moi cochon

T'as la banane ou tu l'as pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t37-bang-in-ho-a-day-without-sunshine-is-like-you-know-night#50 http://wtfck.easyforum.fr/t48-bang-in-ho-un-puceau-canon#79
avatar
Date d'inscription : 25/07/2014
Messages : 124

# Wtf, déjà ?!
Phase 3, tuez-moi


http://wtfck.easyforum.fr/t46-long-yi-feng-i-ve-lost-myself http://wtfck.easyforum.fr/t59-long-yi-feng-i-wish-you-hell
MessageSujet: Re: I'm sat here wishing I was sober - feat. Papi   Dim 27 Juil - 3:18

et le morveux


Il est mauvais de me laisser des jours de repos, sans rien à faire. Je trouverai forcément de quoi occuper mes heures afin de repousser encore et encore mes inquiétudes ainsi que mes peurs. Mes affaires dans les mains, habillé simplement de mon sous vêtement et mon pantalon, je m’enfuis à pas de loup de la chambre dans laquelle je me trouve. Je n’ai aucune idée d’où est-ce que je suis, mais, je ne me souviens pas du prénom de la femme dormant paisiblement dans son lit ; l’expérience prouve qu’il faut déguerpir, et vite. Avant de prendre la porte, je vérifie que j’ai sur moi mon téléphone et mon porte feuilles, finissant d’enfiler mes chaussures une fois hors de l’appartement, et de même pour ma chemise. Merci seigneur, personne n’est dans le coin. En même temps à cette heure de l’après midi, les gens censés étaient encore au travail. Enfin, ma journée n’était pas encore finie pour mon plus grand bonheur, et si je me bougeais les fesses un peu ?

Une bonne douche fraîche, et je me sens comme neuf. Je vérifie encore une fois mon téléphone en sortant de la salle de bains. Pas de nouveaux messages, ni d’appels d’inconnus, personne n’a réussi à avoir mon numéro à la soirée d’hier, et encore moins la demoiselle de tout à l’heure. Parfait. Tout se déroulait comme je le souhaitais. J’aimais ces journées comme ça. Chantonnant un air écouté à la radio, je m’habille, laissant ma veste pour plus tard, et tire de mon dressing un assemblage que je ne mets plus depuis longtemps. J’ai pris du muscle et je suis à l’étroit dans ces vêtements. Ils me serviront plus tard. Une clope, une pastille de bonheur, j’allais m’amuser ce soir, enfin, nous allions nous amuser.

La nuit était déjà tombée, et, au volant de ma voiture, je me dirigeais au Styx. Ce n’était pas le genre de lieu où j’avais pour habitude de me rendre, mais au moins, ça mettrait le gamin un peu plus à l’aise. Je ne me suis pas encore garé que je peux l’apercevoir. Et… dites moi qu’il n’a pas osé. Le Styx n’est peut être pas un endroit des plus luxueux, mais il est hors de question qu’il se balade à mes côtés habillé de la sorte. Garant ma voiture noire, je l’appelle et lui dis d’approcher de la voiture sans lui laisser le temps de poser des questions. Lorsqu’il ouvre la portière, je le tire à l’intérieur, et le regarde presque outré. « Derrière y’a une tenue pour toi, heureusement que je me suis fié à mon instinct, change toi. » Je soupire et tire un peu sur sa veste. « Ça c’est peut être sympa à la fac, mais dans les tabloids demain, ce sera ma perte. Et faut pas pousser le bouchon trop loin non plus ! » Je lui offre même les vêtements, mais, faut qu'il se prenne en main là. Moi pourri par le travail ? A peine.

made by pandora.


fade out
This will be the end now just shut the door, but you’ll miss me everyday. So hurt in every way, it will probably make you wanna go and drive yourself insane.@ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t46-long-yi-feng-i-ve-lost-myself http://wtfck.easyforum.fr/t59-long-yi-feng-i-wish-you-hell
avatar
Date d'inscription : 24/07/2014
Messages : 359

# Baisses les yeux
j'suis le roi ici


http://wtfck.easyforum.fr/t37-bang-in-ho-a-day-without-sunshine-is-like-you-know-night#50 http://wtfck.easyforum.fr/t48-bang-in-ho-un-puceau-canon#79
MessageSujet: Re: I'm sat here wishing I was sober - feat. Papi   Dim 27 Juil - 20:37


I'm sat here wishing I was sober

feat le vieux



Mal à l'aise. Voilà ce qui décrivait le mieux mon ressenti pour le moment. Les mains dans les poches, le regard baissé, je n'osais pas réellement affronter le regard des autres jeunes qui entraient tour à tour dans la boite de nuit. J'y travaillais alors forcément, j'avais l'habitude d'y venir mais pas en tant que client. Je ne me sentais pas dans mon élément, pas à ma place non plus dans ce genre de situation. Après tout je n'étais qu'In Ho, le type qui n'intéressait personne. Depuis peu je m'étais fais un nouveau pote; Yi Feng. Honnêtement, jamais je n'aurais cru un jour pouvoir sortir avec un mec comme lui. Il avait beau être plus âgé que moi, il puait la classe et son métier de mannequin le rendait encore plus impressionnant. Ce type était tout le contraire de moi et pourtant, il m'avait proposé de sortir, de l'accompagner, lui, le mec qui apparaissait dans les tabloids, qui se faisait aduler. Je n'étais qu'un pauvre étudiant en médecine, pas populaire pour un clou et pourtant, je l'attendais devant une boîte de nuit. Beaucoup de filles auraient sans doute tué pour être à ma place et j'étais conscient de la chance que j'avais mais pour moi, en dehors du fait qu'il soit connu, il était un type tout à fait normal. Je me fichais bien de son fric, ou bien de savoir avec quelles personnalités du showbusiness il était ami. Je le trouvais sympathique et c'est tout ce qui comptait, non ?

Bien caché dans ma veste de basketteur, j'attendais le graaand brun sur le trottoir en face de la boite avant de me faire soudainement accoster par une voiture. Sans comprendre ce qui m'arrivait, je grimpais dans cette dernière et écarquillais les yeux à la requête du plus âgé. Quoi, j'étais si mal habillé que ça ? "Mais...ça plait ça...non ?" Je soupirais doucement et bougeais de place pour aller à l'arrière, me changeant malgré mon envie de me faire tout petit. Cette tenue me donnait l'impression de ressembler à un pingouin mais il était mannequin, alors je devais lui faire confiance. Une fois changé je revenais m'asseoir devant et posais mes yeux sur lui. "Les tabloids s'en fichent de ma tenue...Ils vont te prendre toi en photo, qu'est-ce qu'ils en ont à faire de moi ? Je suis pas mannequin."



Owi, tripotes moi cochon

T'as la banane ou tu l'as pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t37-bang-in-ho-a-day-without-sunshine-is-like-you-know-night#50 http://wtfck.easyforum.fr/t48-bang-in-ho-un-puceau-canon#79
avatar
Date d'inscription : 25/07/2014
Messages : 124

# Wtf, déjà ?!
Phase 3, tuez-moi


http://wtfck.easyforum.fr/t46-long-yi-feng-i-ve-lost-myself http://wtfck.easyforum.fr/t59-long-yi-feng-i-wish-you-hell
MessageSujet: Re: I'm sat here wishing I was sober - feat. Papi   Mer 6 Aoû - 13:20

et le morveux


Ce n’est pas que je deviens trop vieux pour ces conneries, loin de là, très loin de là, sinon je ne serais pas là. C’est juste qu’il fallait que je commence à traîner avec plus de gens avec mes centres d’intérêt plutôt qu’avec ces jeunes de la faculté qui n’y connaissent rien à rien et s’étonnent quand on leur apprend quelque chose. Bon d’accord, j’exagère un peu. J’exagère même pas mal, mais j’ai du mal à réaliser qu’il est vraiment en train de me dire qu’il croit que ce qu’il porte peut plaire. Oui, la construction de ma phrase est longue est lourde, un peu comme ce qu’il dit. Ai-je l’air de déconner ? « Plaire… Plaire… C’est un très, très, très grand mot ça… » Je me masse légèrement les tempes, et m’allume une cigarette le temps qu’il s’habille à l’arrière. J’entre ouvre légèrement la fenêtre de ma portière, et regarde dehors. Les vitres teintées empêchent d’être vu, mais ça ne m’empêche pas de faire le fouineur et scruter le décor.

Dans le fond, l’attitude d’In Ho me rappelle un peu quand j’ai commencé dans le métier. Je n’y connaissais rien à rien, je me taisais, j’enfilais ce qu’on me donnait, et puis un jour, j’ai commencé à comprendre comment tout marchait. Je ne dis pas que je veux faire d’In Ho un mannequin. Non, j’ai déjà fait de Xiao un styliste, ça suffit. Mais, avec quelques conseils et un coup de pouce, il pouvait carrément se mettre en valeur. Il revient à l’avant, et expirant ma fumée par le nez, je le regarde. C’est beaucoup, beaucoup mieux ainsi. « Tu n’es pas mannequin, mais t’es mon ami, t’es avec moi, donc si je suis pris en photo, tu es pris en photo, et du coup, ça va parler de toi. Alors prépare toi, parce que demain, à la faculté, pas mal de gens risquent de te regarder d’un autre œil. Quitte à laisser des preuves dans les tabloids, il faut au moins faire en sorte que tu sois sous ton meilleur jour, non ? » Et puis, autant que ça parle en bien de lui aussi. D’un signe de tête, je lui dis de sortir de la voiture, et je fais de même. Clope entre les lèvres, je réajuste ma veste, et avance lentement vers la lumière, marchant à côté du plus jeune. Les têtes commencent à se tourner vers nous. « Et surtout.. évite de faire quelque chose de stupide. C’est con dit comme ça, mais ça peut te suivre toute ta vie ! » Je ris légèrement, me souvenant de la fois où je me suis ramassé en plein diner. Heureusement pour moi, à cette époque, je n’étais encore personne dans le monde de la mode.


made by pandora.


fade out
This will be the end now just shut the door, but you’ll miss me everyday. So hurt in every way, it will probably make you wanna go and drive yourself insane.@ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t46-long-yi-feng-i-ve-lost-myself http://wtfck.easyforum.fr/t59-long-yi-feng-i-wish-you-hell
avatar
Date d'inscription : 24/07/2014
Messages : 359

# Baisses les yeux
j'suis le roi ici


http://wtfck.easyforum.fr/t37-bang-in-ho-a-day-without-sunshine-is-like-you-know-night#50 http://wtfck.easyforum.fr/t48-bang-in-ho-un-puceau-canon#79
MessageSujet: Re: I'm sat here wishing I was sober - feat. Papi   Mer 6 Aoû - 20:01


I'm sat here wishing I was sober

feat le vieux



Non mais sérieusement, les basketteurs étaient appréciés en général. Il n'y avait qu'à prendre Aidan ou Se Hwan comme exemple pour savoir que cette veste attirait toutes les étudiantes à la ronde. Un brin vexé de ne pas être assez bien habillé pour l'accompagner, je ne bronchais pas lorsqu'il m'indiquait la tenue à enfiler. Bien évidemment je ne remettais pas en question ses ordres et grimpais à l'arrière de sa voiture pour me changer rapidement avant de le rejoindre à l'avant. Discrètement, je l'observais du coin de l'oeil pendant qu'il était occupé à scruter les environs, détaillant sa tenue avec une certaine admiration. Il n'y avait pas à dire; à côté de Yi Feng j'avais l'impression d'être un mec de la campagne.

Absorbé par mon ainé, je ne remarquais pas tout de suite qu'il avait reposé son attention sur moi. Je relevais la tête lorsque la fumée de sa cigarette me titilla les narines et buvais ses paroles sans sourciller. S'il voulait me rassurer ce n'était pas la meilleur façon de faire et plus le moment fatidique se rapprochait, plus je commençais à transpirer. Etre sous les projecteur, même l'espace de quelques minutes me faisait incroyablement peur et je priais pour que mon ainé soit pris pour cible afin que je puisse entrer dans la boîte sans la moindre encombre. Me retrouver dans les tabloids ne m'intéressait guère, au contraire. Plus j'étais discret et mieux je me portais...Seulement voilà, en sortant avec lui, il y avait de fortes chances pour que ma tête soit placardée dans les journaux people le lendemain. Légèrement angoissé, je torturais ma lèvre inférieure entre mes dents et hochais la tête à sa question. "J'imagine oui...Mais de toute façon, ils ne verront que toi, pas vrai hein ?" J'essayais de me rassurer comme je pouvais mais ça n'était pas très concluant. Puis le moment arriva où je dus sortir de la voiture. Hésitant, je restais quelques secondes devant la portière, la main sur la poignée avant de finalement en sortir. Vite rejoint par le plus âgé, je marchais au même rythme que lui tout en gardant la tête baissée pour éviter les regards avant de relever les yeux à sa remarque. Il voulait me rassurer là ? Non parce qu'à force de me mettre la pression, j'allais finir par faire une connerie sans le vouloir. Comme tomber dans les pommes ou rater le rebord du trottoir. "Que veux-tu que je fasse ? Je ne compte pas danser nu sur le bar si ça peut te rassurer" A cette idée, je pouffais un peu et eu un mouvement de recul lorsqu'un flash nous arriva droit dans les yeux. Je ne m'y étais pas préparé et sur le coup, ça m'avait surpris. Gêné, je restais proche de Yi Feng qui lui, devait avoir l'habitude et tentais de garder la tête haute alors que les crépitements des appareils se faisaient entendre autour de nous. Sérieusement, qui aurait cru un jour que je me retrouverais dans une telle situation ?



Owi, tripotes moi cochon

T'as la banane ou tu l'as pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wtfck.easyforum.fr/t37-bang-in-ho-a-day-without-sunshine-is-like-you-know-night#50 http://wtfck.easyforum.fr/t48-bang-in-ho-un-puceau-canon#79
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I'm sat here wishing I was sober - feat. Papi   

Revenir en haut Aller en bas
 

I'm sat here wishing I was sober - feat. Papi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» looking at the stars and wishing you were them (finn)
» (lyllian-aaron) but what will we do when we're sober
» Salle d'attente - qui porte bien son nom! feat. I. Sara Stinson
» — Lily Scénario's --- Sophia Bush
» (m) - MICHAEL TREVINO - Love Foerver Maybe ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Hongdae Area :: Le Styx-